• 2 heures
  • Facile

Mis à jour le 04/06/2018

Qu’est-ce qu’une synthèse ?

Connectez-vous ou inscrivez-vous gratuitement pour bénéficier de toutes les fonctionnalités de ce cours !

Une synthèse, qu'est-ce que c'est ?

Étymologiquement, le terme synthèse signifie la « mise en commun », « l’action de poser ensemble ». Le dictionnaire TLFi nous dit ainsi que la synthèse est une « opération consistant à rassembler des éléments de connaissance sur un sujet, une discipline et à donner une vue générale, une idée d'ensemble de ce sujet ».

En philosophie, le terme synthèse désigne une opération intellectuelle qui permet de regrouper les éléments ou les connaissances amassés depuis des sources différentes afin de les structurer dans un tout cohérent.

La synthèse consiste à rédiger un texte objectif, concis et organisé à partir des différents documents qui constituent le corpus de départ.

Pourquoi faire une synthèse ?

Compétences développées par cet exercice

L’exercice de synthèse est complexe et fait appel à de nombreuses compétences.

Les plus importantes sont vos capacités à distinguer dans un corpus ce qui est essentiel de ce qui est accessoire, et à le restituer de manière rigoureuse et objective.

Pour repérer ce qui est important, vous allez devoir comprendre les besoins de votre lecteur et du sujet, car les choses importantes varient selon le contexte.

Comme pour d’autres exercices de rédaction, vous aurez à problématiser, construire un plan et rédiger correctement. Vous devrez en plus rédiger de manière particulièrement logique et concise.

Bon d'accord,… mais concrètement, à quoi cela sert ?

Vous vous dites peut-être que de savoir rédiger une synthèse ne vous sera pas très utile une fois que vous serez sorti du lycée puis des études supérieures…

Détrompez-vous ! Selon votre métier, vous vous en servirez souvent ! Si vous travaillez en tant que journaliste par exemple, vous aurez certainement à synthétiser des informations pour le rédacteur en chef ou le présentateur de l’émission. Dans l’administration également, vous aurez fréquemment à rédiger une note de synthèse pour votre chef de service.

Si vous ne rédigez pas formellement des notes de synthèse, ces compétences vous serviront quel que soit votre futur métier. De nombreuses situations demandent de faire preuve d’un esprit de synthèse : comprendre une situation complexe rapidement, synthétiser différents points de vue et les restituer avec clarté.

En quoi consiste l'exercice ?

Au lycée puis à l’université, on va vous remettre plusieurs documents sur le même sujet ou un long document de quelques dizaines de pages. C’est ce qu’on appelle le corpus. Il est accompagné d’un sujet qui va orienter votre note de synthèse, et parfois de questions sur documents.

Les auteurs de ces différents documents ont des opinions différentes, voire contradictoires ! Votre travail va consister à lire ces documents, repérer les enjeux du sujet, et rendre compte des idées saillantes dans un nouveau texte organisé logiquement et dépourvu d’informations superflues. Le but du jeu est de reformuler l’essentiel de tous les points de vue en restant objectif, et de les restituer de façon cohérente. La synthèse suppose une logique.

Et dans le cadre d’une épreuve d’examen ?

La synthèse est souvent présente en examen ou en concours (notamment pour entrer en école de commerce, passer les concours de la fonction publique, etc.). L’exercice peut varier d’une école à l’autre, aussi renseignez-vous sur ce qui est attendu. Nous listons ci-après quelques questions qui vous aideront à cerner les modalités de l’épreuve pour l’examen qui vous concerne.

Quelle est la nature des documents ?

Renseignez-vous au maximum sur la nature des documents que vous pouvez attendre, et les sujets qu’ils peuvent couvrir.

Le corpus est généralement compris entre 3 et 6 documents, qui tiennent sur moins d’une page ou courent sur plusieurs. Parfois, vous aurez affaire à un seul dossier de 25 ou 30 pages. Si vous vous attendiez à 3 petits documents et que vous avez 20 pages à lire, vous pourriez être pris au dépourvu !

Quelle est la durée de l’épreuve ?

Dans le cadre d’un examen, l’épreuve est bien entendue limitée dans le temps. Adaptez-vous à cette contrainte. Consultez à ce sujet notre fiche Organiser son travail lors d’une épreuve limitée dans le temps.

Le nombre de mots est-il limité ?

Selon les épreuves, la note de synthèse peut être limitée à 300 mots avec une tolérance de 10%, à 3 ou 4 pages… La forme est importante : à vous de prêter attention à ce critère pour mieux comprendre ce que l’on attend de vous.

Y a-t-il des questions sur documents ?

La synthèse, comme nous l’avons dit, est parfois accompagnée de questions sur documents. Selon la présence de ces questions ou non, vous devrez organiser votre travail différemment : il serait dommage de manquer de temps pour répondre aux questions qui peuvent vous rapporter des points ou de bâcler votre synthèse car vous avez passé trop de temps sur les questions.

Qu’en est-il de la neutralité ?

Dans cette fiche, nous faisons état de la forme la plus courante de la synthèse, qui impose un style objectif et neutre. Cependant, dans certaines épreuves, on peut vous demander de rédiger en plus une conclusion personnelle dans laquelle vous porterez d’autres sources à la connaissance du lecteur et défendrez votre avis personnel. Si cet avis ne vous est pas expressément demandé, il est à proscrire.

On peut aussi vous demander de replacer la note de synthèse dans un contexte général en introduction.

Vous pouvez encore avoir à rédiger une note à l’attention du lecteur de votre fiche afin de donner un avis quant aux décisions à prendre.

Faut-il apporter des connaissances personnelles ?

Dans d’autres examens, on vous demandera au contraire d’apporter des connaissances complémentaires pertinentes qui permettra de montrer vos connaissances du sujet.

Renseignez-vous bien sur les critères de l’examen afin d’éviter un faux-pas.

Les titres du plan doivent-ils apparaître ?

Encore un critère de forme : dans certains cas, les titres de votre plan doivent être apparents. Dans d’autres, il ne faut pas les écrire noir sur blanc mais sauter simplement des lignes entre les différentes parties.

Le nombre de parties est-il contraint ?

Dans certains concours, le plan doit impérativement comporter deux parties, c’est ce qu’on appelle le plan juridique.

Faut-il faire référence aux documents ?

Vérifiez si vous pouvez faire référence aux documents (indiquer qui est l’auteur, le titre du document, etc.) ou si vous ne devez rendre que les idées sans en indiquer explicitement la source.

Les étapes

Vous êtes prêt à vous lancer ? Voici les étapes qui vous aideront à réussir une bonne synthèse qui dure dans cet exemple 4h.

  1. Lire le sujet : 10 minutes. Il faut prendre votre temps, éventuellement relire plusieurs fois pour être bien sûr de ce qui vous est demandé.

  2. Prendre connaissance des documents et les parcourir rapidement : 30 minutes.

  3. Lire les documents en prenant note des idées clés en regard du sujet : 1 heure.

  4. Organiser vos idées à partir d’une problématique puis d’un plan : 20 minutes.

  5. Rédiger un nouveau texte cohérent et objectif : 1 h 40 minutes.

  6. S’il y a des questions sur les documents, y répondre : 20 minutes.

Parfois, le plan émerge de lui-même, très facilement – vous pourrez alors passer directement à l’étape 4 et prendre vos notes (étape 3) suivant le plan que vous avez en tête. Prenez tout de même un temps après la prise de notes pour vérifier que vous n’êtes pas allé trop vite en besogne et que votre plan est pertinent.

Maintenant que vous vous êtes posé toutes les bonnes questions, avançons étape par étape dans cet exercice qu'est la synthèse. Rejoignez-moi, au chapitre suivant, pour les étapes pré-rédactionnelles.

Exemple de certificat de réussite
Exemple de certificat de réussite