• 6 heures
  • Moyenne

Ce cours est visible gratuitement en ligne.

course.header.alt.is_video

course.header.alt.is_certifying

J'ai tout compris !

Mis à jour le 22/01/2021

Déterminez les polices de caractères

Connectez-vous ou inscrivez-vous gratuitement pour bénéficier de toutes les fonctionnalités de ce cours !

Analysez la classification des polices de caractères

Le choix d’une police de caractères est souvent un moment crucial. Vous devez faire preuve de précision et bien réviser les fondamentaux avant de vous lancer.

Cette classification sera améliorée en 1952 par Maximilien Vox avec sa classification Vox-Atypi. Il s’agit de la classification référente pour tout graphiste, depuis son adoption par l’Association typographique internationale (ATypI).

Vous devez absolument la connaître, cela vous aidera dans le choix de polices ou pour justifier ces choix dans votre charte ou auprès de vos clients.

Elle se compose en onze familles comme suit :

Classification VOX atypi
Classification VOX atypi

Choisissez des polices de caractères pertinentes

Respectez le message de la marque ou de l'organisation

Le choix est primordial dans la communication que vous allez mettre en place pour une marque ou une entreprise, et il y a plusieurs façons d’aborder le sujet.

Julian Hansen, graphiste danoise, s’est amusée à illustrer avec humour le choix d’une typographie par un arbre de décision.

Source : Julian Hansen
Source : Julian Hansen

Ce schéma vous montre la complexité d’un tel choix, et pourtant seules 100 polices y sont affichées.

Pour vous faciliter la tâche, nous vous proposons 2 grands principes qui vous aideront à faire le bon choix et le bon traitement :

  • le contexte

  • l'enrichissement

Respectez le contexte de la marque ou de l'organisation

Au même titre que les couleurs, choisissez une police en adéquation avec l’image et l’état d’esprit de votre marque.

Par exemple, les polices avec serif (empattement) exprime la tradition, le raffinement, le statut (Times New Roman, Garamond…) tandis que les sans serif  (Arial, Helvetica…), plus épurées, traduiront plus de modernité.

Représentation des polices avec et sans empattements. Les empattements, sont représentés en rouge à l'extrémité des caractères.
Différence entre les polices avec et sans empattement

N'hésitez pas à enrichir votre police de caractères

Pensez qu’une police peut avoir différents traitements, au-delà de sa forme propre. Ces aspects peuvent vous aider à donner plus de sens à votre choix. Il est possible par exemple de jouer sur :

  • l’espacement,

  • les couleurs,

  • la mise en page,

  • le nombre.

On appel ces différents traitements : l'enrichissement

Jouez sur l’espacement

L’interlignage devra être généralement plus grand que la taille de votre police. Si votre contenu est dense, pensez à l’augmenter pour aérer la lecture et rendre vos propos plus lisibles.

Pour l’interlettrage, vous choisirez de le modifier, notamment sur des polices qui possèdent des lectures complexes dès que leur taille dépasse un certain seuil (minimum ou maximum). Vous jouerez donc le plus souvent sur l’interlettrage des titres, sous-titres, ou encore des mentions pour donner, soit plus de structure, soit plus de lisibilité en fonction du support.

Jouez sur les couleurs

Pensez à bien hiérarchiser vos contenus. Un titre de premier niveau aura toujours le même traitement pour garder une cohérence. Préférez des contrastes pour faciliter la lecture. De manière générale, si le texte est long, préférez les contrastes positifs (texte foncé sur fond clair). Réservez les polices manuscrites et Sérif aux titres et aux phrases brèves : les empattements fatiguent les yeux.

Soignez la mise en page

C'est très important d'adapter votre présentation au support de communication : on ne présente pas un texte de la même manière sur une affiche que sur une page web.

Posez-vous les bonnes questions :

Qu’est-ce qui est important ?
Quels messages je souhaite faire passer ?

Mettez en avant ce qui doit être important, ajustez la largeur de vos textes pour faciliter la lecture, ajoutez différents traitements et jouez sur la taille des caractères pour rythmer vos contenus.

Associez 1 ou 2 polices supplémentaires à la principale

Vous devez identifier les différents niveaux de lecture de votre communication (site web, brochure, flyer..).

Voici une liste d'outils qui peuvent vous aider aux différents stades de la sélection de polices pour votre marque.

Associez des polices de façon judicieuse

  1. FontPair

  2. FontJoy

  3. Typ.io

Cherchez dans les bibliothèques connues

  • Google Font, l’une des plus réputées pour sa souplesse et sa facilité d’intégration.

Au-delà d’être une source gratuite de milliers de polices, elle vous propose de nombreux outils nécessaires pour trouver LA police qu’il vous faut.

Vous pouvez faire varier certains paramètres comme le choix d’une famille ou son enrichissement afin d’ajuster au mieux votre choix.

Google Font affiche également la "popularité" des polices et leur proportion d'utilisation dans le monde. Par exemple, Google Font a indexé plus de 21 Millions de sites utilisant "Roboto", contrairement à "Spectral" utilisée sur 12000 sites.

  • Typekit, autre service gratuit de bibliothèque de polices.

Typekit est édité par Adobe et propose un très large choix, alimenté chaque jour par les plus grandes fonderies. Vous trouverez également de nombreux outils pour trouver la perle rare. L’avantage premier de Typekit est qu’il se synchronise directement avec tous les logiciels de la suite Adobe, et vous permet donc en un clic d’importer vos polices.

  • Fontsquirrel, autre grande référence dans le monde des polices gratuites.

Vous trouverez à nouveau tous les outils et systèmes de tri permettant d’aboutir à votre recherche. Même si vous ne trouverez pas toutes les plus grandes fonderies, son atout principal réside dans la gratuité de ces licences pour un usage commercial.

 Enfin, n'oubliez pas d’aller jeter un oeil sur les sites comme Behance ou Dribbble qui gèrent également une grande communauté de typographes, partageant le plus souvent leur création librement.

Restez à l'affut des polices modernes ou à la mode

Si vous tombez sur une composition qui vous enthousiaste, sachez qu'il existe des outils vous permettant de décrypter une police.

  1. L’extension de Chrome WhatFont identifiera toutes les polices d’une page web.

  2. Et si votre police est une image, certains sites vous proposent de tenter une identification, comme Myfonts ou encore Fontsquirrel. Même si les résultats ne sont pas toujours au rendez-vous, il vous donneront une sensibilité relativement proche.

Par exemple, le logo de Walt Disney n’aurait pas la même allure avec la police Comic.

Les logos de Walt Disnet et de Coca Cola avec une autre police
Les logos de Walt Disney et de Coca Cola avec une autre police

Certaines marques ont même créé leurs propres polices. C’est le cas des entreprises comme Renault, ADP, ou encore TBWA (agence de communication).

Exemple de certificat de réussite
Exemple de certificat de réussite