• 15 heures
  • Facile

Ce cours est visible gratuitement en ligne.

course.header.alt.is_video

course.header.alt.is_certifying

J'ai tout compris !

Mis à jour le 05/07/2021

Connectez votre nom de domaine et finalisez vos configurations

Connectez-vous ou inscrivez-vous gratuitement pour bénéficier de toutes les fonctionnalités de ce cours !

Configurez votre nom de domaine

Maintenant que votre site est presque prêt, nous allons connecter le nom de domaine final du site. Attention, cela ne veut pas dire que nous allons le mettre en ligne. Notre site est toujours en mode “Caché aux moteurs de recherche”, voire “Maintenance” si vous avez mis en place cette option.

Mais il est préférable que le site soit connecté au nom de domaine définitif pour pouvoir effectuer les dernières tâches nécessaires. Si vous prenez l’hébergement et le nom de domaine chez le même prestataire, les deux seront à priori déjà configurés, et vous avez certainement travaillé dès le début sur le nom de domaine final.

Dans le cas de Themecloud, vous pouvez demander un nom de domaine depuis votre interface de gestion et il sera automatiquement connecté au site sous 24 h. Si vous décidez de prendre votre nom de domaine chez un autre prestataire que votre hébergeur, il va falloir le faire pointer vers votre hébergement. Cela se passe en modifiant les enregistrements DNS (DNS records) du domaine.

1. Récupérez les enregistrements requis par l’hébergeur

L’hébergeur va généralement vous indiquer quels sont les enregistrements DNS à configurer sur votre domaine. Dans le cas de Themecloud, il suffit de cliquer sur "Connect domain” et de rentrer le nom de domaine souhaité.

Les enregistrements requis sont alors affichés dans la fenêtre, et les enregistrements actuels sont aussi affichés pour vous aider à vérifier s’ils coïncident bien ou non.

Un enregistrement DNS est composé de 4 parties

Prenons par exemple l’enregistrement requis par Themecloud :

www 3600 IN CNAME my.themecloud.io.

Le nom : www

“www” correspond à l’host, cela veut dire que l’on veut rediriger les adresses de type www.[mondomaine.com]. Si l’on veut rediriger l’intégralité du domaine, on utilise le host “*” ou “@”.

Le TTL (time to live) : 3600

C’est le temps en secondes durant lequel l’enregistrement doit être gardé en cache par les serveurs. En pratique, cette valeur a peu d’importance et vous pouvez laisser la valeur par défaut (généralement 3 600).

Le type : IN CNAME

C’est le type d’enregistrement DNS.

CNAME permet de rediriger vers un autre domaine ou sous-domaine.

A permet de rediriger vers une adresse IP.

MX permet de rediriger vers un serveur mail.

Etc.

La valeur : my.themecloud.io

C’est la cible de l’enregistrement qui dépend du type, comme on vient de le voir précédemment.

2. Modifiez les enregistrements DNS de votre domaine

Depuis l’interface de votre fournisseur de domaine, accédez à la page de modification des enregistrements (ou zones) DNS.

Modifiez les enregistrements existants et créez les nouveaux s’ils n’existent pas.

3. Attendez le temps de propagation et modifiez les URL en base de données

Le temps de propagation correspond au temps que mettent les nouveaux enregistrements DNS à se propager sur le réseau. C’est en général très rapide (quelques dizaines de minutes), mais cela peut prendre plusieurs heures en fonction du fournisseur de domaine.

Dès que les DNS sont bien propagés, Themecloud va automatiquement modifier toutes les URL en base de données pour passer le site sur le domaine final !

Heureusement, il existe un script très pratique qui permet de facilement modifier toutes les URL en base de données, Search Replace par Inteconnect.it.

Il suffit :

  • de télécharger l’archive du script, de la décompresser et de renommer le dossier avec un nom simple comme “Searchreplace” ;

  • de l’uploader sur votre serveur via FTP ou le gestionnaire de fichiers de votre hébergeur ;

  • de vous rendre sur l’URL [mondomaine.com]/searchreplace ;

  • de saisir dans le champ de gauche l’ancien domaine (par exemple monsite.anciendomaine.com) et dans le champ de droite le nouveau (par exemple nouveaudomaine.com).

Finalisez les configurations

Voilà, votre site est en ligne, nous allons maintenant pouvoir effectuer les dernières configurations nécessitant d’être sur le domaine définitif.

Configurez Google Analytics

Pour mettre en place Google Analytics, il faut commencer par se créer un compte sur https://analytics.google.com.

Suivez les instructions et créez une propriété pour le nom de domaine de votre site. Récupérez ensuite l’ID de suivi Google Analytics, de type UA-XXXX-XX.

Depuis le dashboard :

  • Rendez-vous dans SEOPress >> Google Analytics.

  • Cochez la case “Activer le suivi Google Analytics (balise globale du site : gtag.js)”.

  • Rentrez l’ID de suivi dans le champ dédié.

  • Si vous ne prévoyez pas un autre formulaire de consentement dédié pour le RGPD (ni l’utilisation d’autres cookies de suivi), cochez la case de consentement RGPD et remplissez les infos requises pour le formulaire.

Ça y est, Google Analytics est bien connecté à votre site et vous pouvez suivre les statistiques détaillées de vos visites !

Il existe des alternatives plus simples à Google Analytics, comme en particulier l’extension Slimstat qui ne nécessite aucune configuration et affiche directement les principales statistiques dans le dashboard WordPress.

Configurez Google Search Console

Google Search Console est un outil de Google permettant de suivre et d’optimiser votre référencement naturel. Déclarer son site sur Google Search Console permet aussi de prévenir Google de son existence, ce qui est indispensable si vous n’avez pas de liens entrants vers votre site et que vous souhaitez que ce dernier apparaisse rapidement dans les résultats de recherche !

De même que sur Google Analytics, créez-vous un compte et créez une propriété pour votre domaine. Plusieurs méthodes de validation du domaine vous sont alors proposées. Les plus simples sont :

  • Le dépôt d’un fichier à la racine du site. Pour cela, utilisez le File Manager Themecloud dans l’onglet “Outils” de votre interface Themecloud ou un client FTP comme Filezilla, avec les identifiants SFTP disponibles toujours dans l’onglet “Outils” de Themecloud.

  • L’ajout d’une balise meta dans le header HTML des pages. Pour cela, nous recommandons l’utilisation du plugin “Insert Headers and Footers” qui vous permet de directement coller le code requis dans la page Outils >> Insert Header and Footers depuis le dashboard WordPress.

Une fois le domaine validé, vous recevrez automatiquement des instructions pour optimiser la présence de votre site. Pensez en particulier à indiquer à Google l’URL de votre sitemap généré automatiquement par SEOPress depuis SEOPress >> Plan de site HTML/XML.

En résumé

  • Les enregistrements (ou zones) DNS permettent d’associer une destination à un domaine ou sous-domaine.

  • On associe une destination sous forme d’adresse IP dans le cas d’un enregistrement A, ou de domaine dans le cas d’un enregistrement CNAME.

  • Après un changement de domaine, il est nécessaire (si cela n’est pas fait automatiquement par votre hébergeur) d’effectuer un “search replace” pour remplacer l’ancienne URL par la nouvelle en base de données.

  • La connexion de Google Analytics et Google Search Console peut être faite à la main ou, plus facilement, via des extensions SEO.

Conclusion

Bravo ! Votre site est maintenant en ligne, déclaré à Google, et votre trafic tracké par Google Analytics. Vous pouvez faire une pause et célébrer cet accomplissement !

L’histoire ne fait bien sûr que commencer et il sera important de publier régulièrement du contenu, d’analyser votre trafic et votre positionnement SEO, et de procéder régulièrement aux mises à jour de WordPress et de ses composants.

Vous avez maintenant toutes les clés en main pour :

  • mettre en ligne WordPress sur un hébergeur ;

  • prendre en main l’administration WordPress ;

  • configurer le thème et les extensions d’un site WordPress ;

  • personnaliser les contenus et le design d’un site WordPress ;

  • optimiser la configuration d’un site WordPress.

N'oubliez pas de réaliser les exercices de fin de partie pour valider vos compétences !

J’espère que vous avez apprécié ce moment passé ensemble, et que ce cours vous a donné envie d’aller plus loin dans le monde du webdesign ! Bonne continuation !

Exemple de certificat de réussite
Exemple de certificat de réussite