• 10 heures
  • Facile

Ce cours est visible gratuitement en ligne.

course.header.alt.is_video

course.header.alt.is_certifying

J'ai tout compris !

Mis à jour le 26/10/2020

Intégrez les principes de l’entretien d’accompagnement

Connectez-vous ou inscrivez-vous gratuitement pour bénéficier de toutes les fonctionnalités de ce cours !

Pourquoi se former à l’entretien d’accompagnement ?

Nous menons tous les jours des conversations avec les gens qui nous entourent. Nous échangeons des informations ou des conseils, et nos interactions semblent efficaces.

Pour autant, sommes-nous tous capables de conduire un entretien ?

En réalité, dans nos conversations quotidiennes, nous cherchons le plus souvent à établir un lien de proximité avec notre interlocuteur ou à défendre une opinion. Dans le cadre de l’entretien d’accompagnement, votre objectif doit aller plus loin.

En tant que conseiller en évolution professionnelle, l’entretien sera l’outil essentiel sur lequel vous allez vous appuyer pour accompagner les bénéficiaires dans toutes les étapes de leurs projets. Vous devrez donc bien appréhender :

  1. Sa finalité

  2. Sa structuration

  3. L’ensemble des moyens techniques et relationnels permettant d’atteindre l’objectif

La finalité de l’entretien

L’entretien de conseil en évolution professionnelle a pour principaux objectifs de :

  • Permettre une analyse approfondie de la situation du bénéficiaire

  • Définir un plan d’action tenant compte de ses souhaits personnels, ses ressources, ses contraintes et la réalité de l’environnement économique

  • Formaliser les étapes nécessaires à la réalisation de son projet

Selon le cahier des charges du CEP, le conseiller doit être capable d’être à l’écoute du bénéficiaire, de le soutenir dans le processus de définition et de réalisation de son projet, tout en respectant :

  1.  La confidentialité : vous ne devez divulguer aucune information personnelle sans le consentement du bénéficiaire.

  2. L’impartialité : vous ne devez pas porter de jugement personnel sur son projet d’évolution.

  3. Le respect de l’initiative de l’individu : vous devez préserver le libre choix du bénéficiaire et ne devez en aucun cas lui imposer une stratégie particulière.

La structure de l’entretien

L’entretien d’accompagnement est composé de trois phases principales qui s’enchaînent logiquement pour permettre d’atteindre l’objectif.

  1.  L’introduction : vous cherchez à établir un lien relationnel et un cadre sécurisant pour la personne afin de favoriser son expression et de rechercher son adhésion.

  2. La phase d’exploration : vous aidez le bénéficiaire à clarifier sa situation en réalisant une analyse globale de sa demande, de ses ressources et de son environnement.

  3. La conclusion : vous aidez le bénéficiaire à rechercher une ou plusieurs pistes de solutions, et à s’engager dans un plan d’action réaliste et adapté à sa situation. Pour cela, vous exercez un rôle de facilitateur qui consiste notamment à lui ouvrir le champ des possibles et à l’informer sur les ressources disponibles.

Les postures professionnelles à mobiliser

La majorité des principes qui fondent la relation entre le conseiller et le bénéficiaire s’appuient sur les travaux de Carl Roger.

Selon lui, le bénéficiaire est une personne unique ayant des intérêts et une hiérarchie de valeurs qui lui sont propres.

Face à des difficultés, il peut réagir, car il possède des ressources plus ou moins conscientes qui lui permettent de se comprendre lui-même, et de développer des savoir-faire pour atteindre ses objectifs.

Pour enclencher une dynamique de changement chez le bénéficiaire, le conseiller doit veiller à installer un climat favorable en adoptant un ensemble d’attitudes indispensables :

  • Un regard positif inconditionnel, c’est-à-dire respectueux, sans jugement et rempli de confiance et de disponibilité envers l’autre.

  • Une authenticité dans la relation en cherchant à adopter un comportement qui reflète ce que vous souhaitez véritablement exprimer.

  •  Une attitude d’empathie en faisant l’effort de comprendre l’autre, d’être réceptif à ses réactions tout en demeurant émotionnellement indépendant.

  • Une écoute active qui permet au bénéficiaire de se sentir compris, et d’être poussé dans sa réflexion.

En résumé

L’entretien d’accompagnement implique un savoir-faire technique et relationnel particulier. Ce n’est ni une simple discussion ni un guidage interventionniste de la personne. Il est structuré en trois principales étapes qui permettent d’accueillir la personne, de clarifier sa situation et de l’aider à choisir les pistes de solution les plus adaptées. Pour aider le bénéficiaire, vous devrez installer un contexte relationnel favorable au développement de son expression et de son autonomie.

Dans ce cours, je vous inviterai à vous mettre directement dans la peau d’un CEP. Cette première immersion vous permettra de vous projeter dans le métier et avec un peu d’entraînement, vous deviendrez un expert de l’entretien.

Exemple de certificat de réussite
Exemple de certificat de réussite