• 8 heures
  • Moyenne

Ce cours est visible gratuitement en ligne.

course.header.alt.is_video

course.header.alt.is_certifying

J'ai tout compris !

Mis à jour le 27/07/2020

Rédigez votre roadmap

Connectez-vous ou inscrivez-vous gratuitement pour bénéficier de toutes les fonctionnalités de ce cours !

Vous êtes à deux doigts de finaliser votre première roadmap produit, bravo ! Il vous reste à y inscrire les grandes zones d’effort qui seront les plus à même de remplir vos objectifs produit. Vous pourrez ensuite présenter votre stratégie en interne !

Créez votre premier brouillon de roadmap

Relisez votre backlog ordonné, avec les OKR à portée de main

À cette étape, vous devriez posséder deux éléments :

  • un backlog ordonné (avec un score pour chaque ligne et des zones d'effort définies) ;

  • des OKR produit.

Pour l'ébauche de votre roadmap, je vous conseille de vous munir d'un troisième document (un simple document texte suffira) reprenant vos grands objectifs et résultats clés, ce sera votre brouillon de roadmap. Prenez ensuite votre backlog ordonné, utilisez la fonction de triage pour classer les lignes par score d'opportunité, et reprenez chaque ligne une à une.

Idée backlog

Zone d'effort

Score d'opportunité

Simplification du formulaire d'inscription

Acquisition

6

Inscriptions via Facebook

Acquisition

3

Inscriptions via Twitter

Acquisition

1,6

Pour chaque ligne, vous ne vous poserez alors qu'une seule question : "cet élément peut-il m'aider à remplir l'un de mes objectifs ?" C’est oui ? alors, copiez cette ligne sous le résultat clé en question et passez à la ligne suivante. Si l'action est trop éloignée de vos objectifs pour la période, passez à la suivante.

Réévaluez vos zones d'effort

Une fois ce travail terminé, vous devriez voir ressortir une à deux grandes zones d’effort sous chaque résultat clé. Votre première ébauche de roadmap est prête !

Reprenez alors cette ébauche, objectif par objectif, et tentez de prendre du recul vis-à-vis des actions concrètes inscrites. Intéressez-vous cette fois aux zones d'effort qui en ressortent. À cette étape, vous pouvez tout à fait modifier les zones d'effort construites précédemment, pour créer des groupes plus cohérents et plus précis.

Par exemple, pour HappyDay, notre backlog indiquait une grande zone d'effort "Acquisition". En réalisant cette ébauche de roadmap, il apparaît que les solutions avec les meilleures opportunités se concentrent plus précisément autour de la conversion du formulaire d'inscription. Inscrivez alors "Conversion formulaire d'inscription" à votre roadmap, c’est plus large que “Simplification du formulaire d'inscription”, mais moins large que “Acquisition” qui n'était pas vraiment une zone d'effort à proprement parler.

Avant de partager votre roadmap, une dernière étape obligatoire s'impose à vous : nettoyez rapidement ce document et partagez-le par email à chacun de vos décisionnaires et à votre directeur. Ne faites pas plus compliqué que du texte brut dans un email à ce stade. Si vous voulez pouvoir dérouler votre roadmap sans encombre il est important de la présenter à toutes ces personnes au préalable, mais ces personnes n’ont pas besoin d’un document de présentation très élaboré. Soyez synthétique surtout et allez droit au but !

Passez du brouillon à un document finalisé

Une fois vos grandes zones d'effort déterminées pour chaque résultat clé (KR) et votre brouillon validé, vous pouvez garder quelques exemples d'actions concrètes sous chacune des zones d'effort. Elle vous seront utiles pour mieux communiquer votre roadmap au plus grand nombre en interne, car elles permettent de mieux concrétiser un résultat clé et ses zones d'effort, qui pourraient être trop flous.

Pour concevoir un document partageable, plusieurs solutions s'offrent au product manager, mais le plus souvent, vous verrez soit une présentation PowerPoint, soit un outil de gestion de projet.

Voici quelques informations sur les deux formats.

1. Les slides de présentation

Pour communiquer votre roadmap de manière très visuelle, une courte présentation de quelques slides peut suffire. Quel que soit le modèle temporel que vous avez choisi, cette slide devra rentrer dans les détails pour la période à venir, et rester évasive pour les suivantes.

Voici un modèle qui fonctionne:

  • sur la première slide, vous inscrivez les objectifs et résultats clés produit pour le trimestre à venir. Vous devez avoir de 2 à 3 objectifs accompagnés chacun de 2 à 3 résultats clés.

Pour HappyDay nous pourrions avoir un objectif qui serait "augmenter la conversion des visiteurs de 20 %" et un résultat clé qui serait : "augmenter le taux de succès du formulaire d’inscription de 30 %" ;

Titre du slide : OKR Trimestre 1 Contenu servant d'exemple : Objectif : Augmenter la conversion des visiteurs de 20% Résultat clé 1 : Augmenter le taux de succès du formulaire d’inscription de 30% Résultat clé 2... Objectif 2… Résultat clé 1...
Voici ce à quoi ce premier slide pourrait ressembler.
  • Sur la seconde slide, vous vous concentrez sur le plan du trimestre à venir. Cette slide présente un rectangle par mois du trimestre. Dans chacun de ces rectangles, vous indiquerez la ou les zones d'effort que vous prévoyez d'attaquer ce mois-là, accompagnées de quelques exemples d'actions.

Dans notre exemple nous ajouterions “Funnel d’inscription” dans la colonne de janvier, et pourrions évoquer l’inscription via Facebook comme action concrète ;

Titre du site : 1er Trimestre (Q1)  Dans un premier rectangle : Janvier Funnel d’inscription clients Facebook login Amélioration du formulaire d’inscription Visuels page d’accueil  Dans un deuxième rectangle : Février Février Meilleure conversio
Voici ce à quoi votre deuxième slide pourrait ressembler. 
  • sur la troisième slide, concentrez-vous sur le plan long terme. Vous inscrivez trois à cinq grandes zones d'effort dans des rectangles représentant chaque trimestre de l'année, puis tout à droite, vous rappelez la vision produit.

Pour HappyDay, on sait par exemple que la gestion des calendriers des gestionnaires de lieux devra être améliorée au deuxième trimestre. On y ajoute la vision produit : "permettre à tous, quel que soit le budget, d’organiser un évènement privé en réservant un lieu facilement et rapidement."

Titre du slide : Cette année Rectangle 1 : Q1 Conversion visiteurs Optimisation conversion mobile  Conversion recherche  Rectangle 2 : Q2 Outils gestionnaires de lieux Communication entre les utilisateurs  Rectangle 3 : Q3 Optimisation campagnes acquisit
Voici ce à quoi votre troisième slide pourrait ressembler.

2. L'outil de gestion de projet

La plupart des outils de gestion de projet modernes peuvent être utilisés pour partager une roadmap. On peut par exemple citer ProductPlan, PivotalTracker, ProductBoard ou encore Trello. Ce dernier se distingue par son coût d'entrée très faible et sa simplicité d'utilisation.

Capture d'écran du roadmap sous la forme d'un Trello.
Voici ce que donnerait la roadmap du Q1 de HappyDay sur Trello par exemple. Chaque zone d'effort est annoté avec une étiquette qui rappelle les Résultats Clés associés.

Pour créer une roadmap partageable sur Trello, commencez par créer une colonne par période temporelle. Dans notre exemple, il s'agirait de créer une colonne par mois du premier trimestre, puis une colonne par trimestre jusqu'à la fin de l'année.

Dans chacune de ces colonnes, vous pourrez créer une carte par grande zone d'effort que vous souhaitez traiter à ce moment-là. Précisez quelques actions dans les descriptions des cartes à titre d'exemple. Créez ensuite des labels correspondant à vos objectifs pour les assigner à chacune de vos cartes.

Une fois ce travail accompli, vous pourrez enfin envoyer le lien de votre roadmap à votre équipe.

Votre première roadmap est prête ! 🎉 Dans le prochain et dernier chapitre, nous allons voir comment la présenter à toute votre entreprise.

En bref

  • Sélectionnez les actions les mieux classées de votre backlog ;

  • retenez-en les zones d'effort et inscrivez-les à votre roadmap ;

  • positionnez-les sur chaque période, sur des slides de présentation ou sur un outil comme Trello ;

  • n'oubliez pas d'y faire figurer les objectifs, la zone d'effort concernés, et éventuellement des exemples d'actions concrètes.

     

Exemple de certificat de réussite
Exemple de certificat de réussite