• 8 heures
  • Moyenne

Ce cours est visible gratuitement en ligne.

course.header.alt.is_video

course.header.alt.is_certifying

J'ai tout compris !

Mis à jour le 09/08/2022

Créez une première analyse de rentabilité de votre projet transformation digitale

Connectez-vous ou inscrivez-vous gratuitement pour bénéficier de toutes les fonctionnalités de ce cours !

Dans les deux chapitres précédents, vous avez découvert le framework de transformation en trois parties de BCG, et comment convaincre les différents types de parties prenantes en interne, afin d'obtenir le soutien nécessaire pour déployer votre stratégie.

Ce chapitre vous explique comment créer une analyse convaincante qui va mettre en évidence la rentabilité de votre projet et répondre aux objectifs et aux attentes des différentes parties prenantes. Le but ? Obtenir le feu vert pour le lancement de votre projet.

Développez six éléments clés dans votre analyse de rentabilité

Votre analyse de rentabilité doit intégrer les éléments suivants :

  1. L'analyse stratégique : pourquoi le projet est nécessaire.

  2. Les options : aperçu des solutions que vous avez envisagées, y compris l’option de ne rien faire.

  3. Les bénéfices : évaluation des gains financiers et autres. N'oubliez pas d'inclure les quick wins à ce stade.

  4. Les investissements : total des coûts (y compris celui des ressources) pour financer le projet.

  5. Les risques : ce qui peut tourner mal, comment l'éviter, et son impact éventuel sur l'analyse de rentabilité.

  6. Le calendrier : plan de mise en œuvre du projet indiquant les étapes et les objectifs, notamment le moment auquel les bénéfices/résultats seront atteints.

Pendant la préparation de votre analyse de rentabilité (et plus tard lors de sa présentation), gardez en tête la raison pour laquelle vous la préparez. L'objectif d'une analyse de rentabilité est de communiquer et donc, dans une certaine mesure, de parvenir à convaincre. Veillez par conséquent à utiliser un style qui parle à votre public cible, et un vocabulaire qu'il comprendra. Soyez convaincant, clair et concis. Le langage utilisé doit être direct et les points principaux clairement énoncés dans une synthèse analytique, au début de la présentation ou du document. Il n’y a pas de place pour l’interprétation dans votre discours. 

Une bonne analyse de rentabilité doit également pouvoir résister aux objections. Dans cette optique, évitez les hyperboles ou les prévisions trop optimistes qui décrédibiliseraient votre propos.

Votre public (les parties prenantes du chapitre précédent) sera composé d'une combinaison de mobilisateurs, de parleurs et de bloqueurs. Chacun d'entre eux doit donc s'y retrouver. Identifiez les personnalités que vous aurez en face de vous au moment de la présentation.

Étudiez l'analyse de rentabilité que Blue Cross aurait pu faire

Dans notre exemple des Tap Dogs, Marie s'est assurée le soutien de Philippe (le fonceur) pour élaborer la plupart des détails de l'analyse, notamment le calendrier. Hélène a apporté son aide pour structurer les aspects stratégiques et l'analyse des bénéfices.

Le fait d'exposer les risques dans l'analyse de rentabilité a rassuré les bloqueurs, Pierre et Sarah, sur le fait que le projet a été pensé dans ses moindres détails. Grâce à l'évaluation des options, l'analyse de rentabilité définitive a montré la différence, en termes d'impact sur l'entreprise, entre le choix d'accepter de lancer le projet et celui de ne rien faire.

Enfin, grâce à la qualité de l'analyse de rentabilité, les parties prenantes ont pu visualiser le point de départ d'un plan de projet plus formel, et ont détecté la valeur ajoutée du projet.

Citez l'expérience d'autres entreprises dans votre analyse de rentabilité

Sachez que, aussi innovant que soit votre plan de transformation digitale, vous n'êtes pas la première personne, ni la première entreprise, à vous embarquer dans cette aventure.

Les exemples d’analyses de rentabilité sont nombreux. Ils vous aideront à éviter les erreurs et vous permettront de vous appuyer sur des facteurs de réussite éprouvés par d’autres. McKinsey a mené une étude mondiale (en anglais) en 2018, et a identifié plusieurs facteurs clés de succès caractérisant des transformations digitales réussies, parmi lesquels :

  •   Combinaison d’un large éventail de changements dans un seul projet.

  •   Prise en compte et considération essentielle du facteur humain.

Visez large

Les projets de transformation digitale ont généralement une portée transversale nécessitant une approche globale. Selon McKinsey, sur les 11 technologies clés du moment, 4 sont les plus couramment utilisées. Les entreprises qui ont le mieux réussi ont eu tendance à en utiliser davantage, comme l’IA, l’IoT, le Machine Learning ou le Deep Learning.

Le choix des technologies à intégrer dans votre roadmap est donc important. Soyez ambitieux, et maximisez vos chances de réussite en saisissant les opportunités offertes par les nouvelles technologies, qui vous permettront de transformer profondément votre entreprise.

Intégrez le facteur humain

Le numérique est sans nul doute une affaire de technologie, mais la transformation digitale concerne prioritairement les êtres humains : pour changer l'état d'esprit et le modèle opérationnel d'une entreprise, vous devrez parvenir à motiver les équipes qui seront en charge ou qui seront impactées par la transformation digitale. Selon McKinsey, parmi les facteurs humains les plus importants pour mener à bien un projet de transformation digitale, on compte :

  1. Le leadership. Si l'équipe de direction a fixé un programme de changement clair, le projet de transformation digitale a trois fois plus de chances de réussir. Donner un caractère d'urgence au projet peut également influer de manière efficace sur le déroulement du projet.

  2. La mise à disposition des outils numériques auprès des employés et des partenaires, pour les aider dans leur travail quotidien et améliorer le flux des informations. Cela permettrait de doubler les chances de succès.

  3. Le développement d’une culture de l’innovation, c’est-à-dire une culture dans laquelle les idées novatrices sont bien accueillies, adoptées et activement promues par l'équipe de direction.

Pour compléter son étude, McKinsey a publié une liste de 21 facteurs clés du succès d'un projet de transformation digitale, parmi 83 pratiques testées dans l'étude.

1.

Mettre en œuvre des outils numériques pour rendre les informations plus accessibles dans toute l'entreprise.

2.

Engager des leaders proactifs afin de soutenir la transformation.

3.

Modifier les modes opératoires standard, de façon à inclure de nouvelles technologies du numérique.

4.

Élaborer un programme de transformation digitale clair, qui décrit et argumente les changements apportés.

5.

Intégrer à l'équipe dirigeante une ou plusieurs personnes familiarisées ou spécialisées dans les technologies du numérique.

6.

Demander aux leaders engagés dans des fonctions spécifiques de la transformation, d'encourager les employés à remettre en question les anciennes méthodes de travail (processus et procédures).

7.

Faire en sorte que les cadres supérieurs encouragent les employés à remettre en question les anciennes méthodes de travail (processus et procédures).

8.

Redéfinir les rôles et responsabilités des personnes, pour les aligner sur les objectifs de la transformation.

9.

Donner aux employés l’opportunité d’apporter des idées sur l’utilité de la digitalisation.

10.

Mettre en place une ou plusieurs pratiques liées aux nouvelles méthodes de travail (comme l'apprentissage continu, les environnements de travail dits “ouverts”, qu’ils soient physiques et/ou virtuels, et la mobilité des rôles).

11.

Impliquer les collaborateurs dans des rôles d'intégrateurs (employés qui transfèrent et intègrent des méthodes et des processus digitaux innovants dans les modes de travail existants, pour contribuer à établir un lien entre les fonctions classiques et digitales de l'entreprise), afin de soutenir la transformation.

12.

Mettre en œuvre des technologies en self-service à l'usage des employés et des partenaires commerciaux.

13.

Engager un directeur de la transformation digitale (directeur à plein temps d’une équipe dédiée).

14.

Impliquer davantage les leaders aux fonctions spécifiquement liées à la transformation digitale, dans le développement d'initiatives.

15.

Faire en sorte que les leaders aux fonctions spécifiquement liées à la transformation incitent leurs collaborateurs à tester de nouvelles idées (par exemple, le prototypage rapide, avec la possibilité d'apprendre de leurs échecs).

16.

Impliquer davantage les cadres supérieurs dans les projets de transformation digitale.

17.

Faire en sorte que les leaders aux fonctions spécifiquement liées à la transformation digitale assurent la collaboration entre leurs équipes et d'autres équipes dans l'entreprise.

18.

Faire en sorte que les cadres supérieurs assurent la collaboration entre leurs équipes et d'autres équipes dans l'entreprise.

19.

Engager des responsables de l'innovation (responsables dotés de compétences clés, et qui dirigent des projets d'innovations technologiques, comme le développement de nouveaux produits ou services numériques), pour accompagner le projet de transformation.

20.

Faire en sorte que les cadres supérieurs incitent leurs employés à tester de nouvelles idées.

21.

Faire en sorte que les cadres supérieurs favorisent au sein de leurs équipes un sentiment d'urgence à introduire les changements menant à la transformation.

Alors, qu'avez-vous pensé des 21 facteurs-clés du succès publiés par McKinsey ?

En résumé

  • Votre analyse de rentabilité doit inclure une analyse stratégique, l'évaluation des options et des avantages, le détail des investissements, une analyse des risques et le calendrier du projet.

  • Soyez convaincant, concis et clair dans votre présentation de l'analyse de rentabilité, et préparez-vous à répondre à des questions et des objections. 

  • Les principaux facteurs humains de réussite sont un bon leadership, l'utilisation des meilleurs outils numériques dans toute l'entreprise, et le développement d'une culture dans laquelle l'équipe de direction encourage et favorise les idées nouvelles.

Une fois l'analyse de rentabilité effectuée, un gros travail s'annonce : prouver que votre projet fonctionne ! Dans le chapitre suivant, nous verrons comment y parvenir.

Exemple de certificat de réussite
Exemple de certificat de réussite