• 6 heures
  • Facile

Ce cours est visible gratuitement en ligne.

course.header.alt.is_video

course.header.alt.is_certifying

J'ai tout compris !

Mis à jour le 07/03/2022

Nommez vos environnements virtuels

Connectez-vous ou inscrivez-vous gratuitement pour bénéficier de toutes les fonctionnalités de ce cours !

Options de nommage d'un environnement virtuel

Dans cette partie, nous avons jusqu'ici appelé nos environnements virtuels de la même manière pour les deux projets : env  . Au début, cela peut prêter à confusion. :euh:

Mais c'est ma préférence personnelle, ainsi qu'une convention assez largement utilisée par les professionnels. Naturellement, vous pouvez donner à vos environnements virtuels le nom que vous voulez.

Une question bien naturelle se pose alors : « Pourquoi ne donnons-nous pas à nos environnements virtuels un nom spécifique ? ». o_O Les raisons sont les suivantes :

Vous voulez aller vite pour changer d'environnement

Si vous basculez très vite entre un grand nombre de projets ou de répertoires différents, il est pratique de pouvoir toujours activer votre environnement virtuel avec source env/bin/activate  plutôt que d'utiliser ls  pour répertorier les fichiers ou les répertoires à la racine de votre projet afin de retrouver (ou de vous rappeler) le nom de l'environnement virtuel, puis d'exécuter source <env name>/bin/activate  pour l'activer.

Pour que le fichier .gitignore reste simple

En général, le répertoire de l'environnement virtuel n'est pas inclus dans le dépôt Git d'un projet. De ce fait, le répertoire est ajouté au fichier .gitignore. Par exemple, configurons demo-app  en tant que dépôt Git en exécutant git init  .

$ git init
Initialized empty Git repository in /Users/george/projects/demo-app/.git/

Si vous exécutez maintenant une commande git status, vous constaterez que demo.py  est un fichier non suivi et que l'environnement virtuel (le répertoire env ) est également non suivi :

$ git status
On branch master

No commits yet

Untracked files:
use "git add <file>..." to include in what will be committed)

demo.py
env/

Nous ne voulons pas ajouter env  au dépôt Git, donc nous allons plutôt l'ajouter à un fichier .gitignore  . Créez un fichier appelé .gitignore  contenant les éléments suivants :

env/

Maintenant, si vous exécutez git status  , vous ne devez voir que le fichier demo.py, et le .gitignore  non suivi qui vient d'être créé : nous avons réussi à ignorer le répertoire env  :

$ git status
On branch master

No commits yet

Untracked files:
(use "git add <file>..." to include in what will be committed)

.gitignore
demo.py

Vous pouvez maintenant ajouter ces deux fichiers et créer un premier commit :

$ git add .gitignore
$ git add demo.py
$ git status
On branch master

No commits yet

Changes to be committed:
(use "git rm --cached <file>..." to unstage)

new file:   .gitignore
new file:   demo.py


$ git commit -m "initial commit"
[master (root-commit) e989330] initial commit
2 fichiers modifiés, 6 insertions (+)
créer le mode 100644 .gitignore
créer le mode 100644 demo.py

Maintenant, imaginez un scénario dans lequel 10 à 15 développeurs travaillent sur un projet individuel. Si chacun donne à son environnement virtuel un nom unique et l'ajoute à .gitignore  , cela deviendra vite ingérable ! :diable:

Une autre question souvent posée est "Pourquoi ne pas appeler notre environnement virtuel par le nom du projet auquel il est associé ?". La réponse est très simple : cela crée un conflit de noms de répertoires, ce qui est souvent source de confusion.

Par exemple, si, dans demo-app  , nous créons un environnement virtuel appelé demo-app  , notre structure de répertoires ressemblera à ceci :

$ ls
demo-app demo.py

Exercice

  • Créez 3 projets différents. Chaque projet doit contenir le même script. Le script doit utiliser la bibliothèque requests  pour envoyer une requête GET à https://www.example.com  .

  • Créez un environnement virtuel dans chaque répertoire de projet, mais en veillant à ce que chaque environnement virtuel ait un nom différent.

  • Si vous êtes à l'aise avec git  , initialisez chaque répertoire comme dépôt Git, et ajoutez chaque environnement virtuel au fichier .gitignore  .

  • Entraînez-vous à passer rapidement d'un environnement virtuel à l'autre, et à exécuter chaque projet.

  • Répétez les tâches ci-dessus, mais cette fois, donnez à tous vos environnements virtuels le nom env  .

  • Choisissez parmi les conventions de nommage celle que vous trouvez la plus facile !

Vérifiez votre travail

Regardez-moi exécuter l'exercice :

En résumé

  • Comprendre les avantages et les inconvénients des méthodes particulières de nommage des environnements virtuels.

  • Établir votre préférence sur la façon de nommer vos environnements virtuels.

Maintenant que vous avez appris les bonnes pratiques pour nommer les environnements virtuels, demandons-nous comment installer automatiquement les paquets qui doivent se trouver dans chaque environnement virtuel.

Exemple de certificat de réussite
Exemple de certificat de réussite