• 6 heures
  • Moyenne

Ce cours est visible gratuitement en ligne.

course.header.alt.is_video

course.header.alt.is_certifying

J'ai tout compris !

Mis à jour le 10/01/2023

Continuez votre apprentissage

Connectez-vous ou inscrivez-vous gratuitement pour bénéficier de toutes les fonctionnalités de ce cours !

Continuez votre apprentissage

Vous voici au bout de ce cours, bravo. 👏 

Dans ce cours, nous avons évoqué beaucoup de thèmes : des concepts et des commandes différentes. Il est possible que toute cette connaissance ne s'évapore un peu si vous ne pratiquez pas régulièrement.

Cela est vrai pour beaucoup d'enseignements mais encore plus avec SQL...

Et bien, je vais vous révéler un secret : C'est absolument normal et cela n'est pas grave du tout.

Seuls quelques experts sont capables de se passer complètement de Google. Ce que vous devez toutefois retenir à long terme ce sont les grands principes, les grands concepts qui s'appliquent aux bases de données relationnelles. 

Aussi et avant de vous laisser voguer vers d'autres horizons, je me permets de vos donner quelques conseils, tous plus utiles les uns que les autres.

Découvrez les alternatives à MySQL

Nous avons abordé dans ce cours le système de gestion de base de données MySQL, mais il n'existe pas que celui-ci! Les principaux concurrents à MySQL sont :

  • SQLite

  • PostgreSQL

  • Microsoft SQL Server

  • MariaDB

Quel est le meilleur alors ? 

Et bien il n'y en a pas de meilleur.

Chacun a ses spécificités, ses particularités et conviendra plus ou moins bien dans certaines circonstances.

Rassurez-vous, vous n'avez pas à apprendre par coeur les spécificités de chacun, mais gardez toujours en tête qu'il en existe plusieurs.

Si j'ai appris MySQL ai-je besoin d'apprendre les autres ? 

Non bien sûr !

Ils partagent tous le même langage de base, le Structured Query Language. Toutefois... sachez qu'il existe des fonctionnalités parfois disponibles dans MySQL et pas dans Microsoft SQL Server ou même MariaDB, ou bien l'inverse !

Encore une fois, il ne s'agit pas d'apprendre toutes les différences entre les systèmes, mais retenez que certaines fonctionnalités peuvent légèrement varier d'un système à l'autre.

Ah oui, j'oubliais...

Dernier point sur le sujet, et non des moindres : On utilise souvent une interface graphique pour interagir avec SQL

Une interface graphique ? 

Dans ce cours, nous avons utilisé le terminal. C'est bien pratique mais cela a quelques limites.

Imaginez donc une plateforme qui permet d'enregistrer ses requêtes, on on pourrait sélectionner sa base de données d'un simple clic, et où l'affichage des query serait plus agréable...

Une bonne idée non ?

C'est pour cela que les interfaces graphiques ont été développées. On peut penser à phpMyAdmin pour MySQL par exemple ou sqlitebrowser pour SQLite.

Voici un exemple à gauche de phpMyAdmin et à droite de sqlitebrowser :

Deux exemples d'interface graphique pour SQL
Deux exemples d'interface graphique pour SQL

Apprenez à surmontez les difficultés

Même pour quelqu'un d'expérimenté, il n'est pas rare de s'arracher les cheveux sur une requête qui ne passe pas, ou sur une jointure qui ne donne pas le résultat voulu.

Bien sûr avec la pratique, vous rencontrez de moins en moins de difficultés, mais même moi il m'arrive encore de rester bloquer de très longues minutes sur une query qui a décidé de ne pas fonctionner.

D'accord, d'accord, mais quel est mon couteau suisse pour me sortir d'une mauvaise passe ? 

Et bien, le voici :

1 - Je lis attentivement le message d'erreur. SQL est "gentil", et parfois en lisant calmement le message d'erreur, je comprends d'où vient le problème.

2 - Je vérifie la syntaxe : une parenthèse oubliée, un guillemet en trop... au moins 50% de mes erreurs viennent de là.

3 - Je copie-colle le message d'erreur dans google. Meilleur conseil ! J'ai souvent un lien sur un forum connu, stackoverflow en l'occurrence, où je retrouve des messages d'erreurs de milliers de personnes qui ont déjà eu exactement le même problème

4 - Si le copier-coller du message d'erreur dans google n'a pas fonctionné, j'essaye de copier-coller les mots clés de ma query : "SELECT FROM WHERE ORDER" par exemple. J'ai de grandes chances de trouver tout ou partie de mon erreur en lisant les exemples proposés dans les premières pages google.

5 - Je divise pour mieux régner ! Aucun rapport avec Machiavel ou Game of Thrones. C'est un vrai paradigme en code. Cela consiste à décomposer un problème en plein de petits sous problèmes très simples. Pour SQL, ma recette miracle est la suivante : je simplifie ma requête à l'extrême, comme "SELECT * FROM table". Puis, je vérifie si elle fonctionne. Puis, je la complexifie un peu, je rajoute un 'ORDER BY', par exemple. Puis je vérifie si cela fonctionne. Et ainsi de suite. Succès (quasi) garanti.

Si après tout cela, vous êtes toujours bloqués, pas de panique !

Dernier petit point, j'ai toujours sous le coude ma cheat sheet SQL. Encore plus rapide que google.

Voici quelques exemples : exemple 1, exemple 2. Il en existe de nombreuses sur le web, mis je vous conseille de faire la vôtre.

Allez plus loin

Quelle que soit votre future activité une bonne connaissance de SQL sera un jour essentielle. Si, si, vous verrez !

Certes cela dépend des projets sur lesquels vous travaillerez, des fonctions que vous aurez, mais j'ai souvenir d'un CEO d'une grande ScaleUp Française expliquant en quoi sa maitrise de SQL était un facteur énorme dans sa réussite professionnelle.

Bref, tout cela pour vous dire, qu'en fonction du contexte, il vous faudra probablement monter en puissance sur SQL.

L'idéal serait que cette montée en puissance soit effectuée par un travail de fond.

N'hésitez donc pas à pratiquer dès que possible, à continuer à vous former et à apprendre.

Nous avons couvert beaucoup de thèmes dans ce cours, mais gardez en tête qu'il s'agit des principales fonctionnalités. En quelque sorte la partie immergée de l'iceberg....

Alors comment faire ?

  • Comme déjà évoqué, pratiquez dès que possible si vous êtes en entreprise ou dans une association, ou en cherchant des bases de données SQL sur internet

  • N'hésitez pas à faire d'autres cours, chez Openclassrooms ou sur internet. Voici quelques liens très variés sql.sh , Coursera , Youtube .

  •  On apprend mieux en s'amusant paraît-il ? Cela marche peut-être pour SQL... Je vais pouvoir vendre ma PlayStation 4 pour aller sur codingGame, cluedo du SQL

En résumé :

  • MySQL est un membre de la grande famille SQL au côté de SQLite, MariaDB, phpMyAdmin et bien d'autres.

  • Si vous avez de grosses difficultés au début, cela est parfaitement normal. Persévérez et vous verrez que votre courbe de progression est - presque - exponentielle.

  • De bonnes pratiques en cas de blocages sont de bien lire les messages d'erreur, de vérifier la syntaxe, de google-iser votre erreur ou votre query, ou encore de décomposer votre requête.

  • Pratiquez dès que possible, essayez d'approfondir vos connaissances, et si possible de façon ludique. C'est le travail à long terme qui paie le plus.

Exemple de certificat de réussite
Exemple de certificat de réussite