• 12 heures
  • Moyenne

Ce cours est visible gratuitement en ligne.

course.header.alt.is_video

course.header.alt.is_certifying

J'ai tout compris !

Mis à jour le 12/04/2022

Séparez la logique de l'application de la présentation avec un gabarit Django

Connectez-vous ou inscrivez-vous gratuitement pour bénéficier de toutes les fonctionnalités de ce cours !

Comprenez les gabarits

Nous allons commencer ce chapitre par la démonstration d'un anti-pattern.

En programmation, un design pattern (patron de conception) est un style ou une technique qui représente la meilleure pratique et conduit à de bons résultats. À l'inverse, un anti-pattern représente une mauvaise pratique, quelque chose que nous devons éviter.

Pour les besoins de la démonstration, remplissons une de nos pages avec un peu plus de code HTML.

Ouvrez listings/views.py et trouvez notre vue hello . Nous voulons commencer à ajouter les éléments structurels d'une page web, comme<head><body><title>et la balise<html>.

Nous pourrions y parvenir en ajoutant plus de HTML à notre vue, comme ceci :

def hello(request):
bands = Band.objects.all()
return HttpResponse(f”””
<html>
<head><title>Merchex</title><head>
<body>
<h1>Hello Django !</h1>
<p>Mes groupes préférés sont :<p>
<ul>
<li>{bands[0].name}</li>
<li>{bands[1].name}</li>
<li>{bands[2].name}</li>
</ul>
</body>
</html>
”””)

Ce code fonctionne... mais c'est un anti-pattern.

Pourquoi, quel est le problème avec cette approche ?

Notre vue commence déjà à avoir l'air un peu chargée et la quantité de HTML ici ne fera que s'accroître au fur et à mesure de la construction de notre application.

Le problème est que notre vue a maintenant deux responsabilités :

  • sélectionner tous les objets Band de la base de données : la logique;

  • afficher les noms de ces groupes parmi d'autres contenus comme les titres et les paragraphes : la présentation.

Si une partie de notre application a trop de responsabilités, elle devient ingérable.

Alors, comment transformer cet anti-pattern en design pattern, et utiliser les meilleures pratiques ?

Nous allons adhérer au principe de la responsabilité unique en déplaçant la responsabilité de la présentation hors de la vue et en la plaçant à sa place légitime : un gabarit.

Ajoutez un fichier gabarit HTML dans le répertoire des gabarits

Commencez par créer un nouveau fichier à l'adresse :

listings/templates/listings/hello.html

Remplissons ce fichier avec notre HTML :

# listings/templates/listings/hello.html
<html>
<head><title>Merchex</title></head>
<body>
<h1>Hello Django !</h1>
<p>Mes groupes préférés sont :</p>
<!-- TODO : liste des groupes -->
</body>
</html>

Le code HTML n'est-il pas tellement plus beau dans un fichier .html que dans un fichier .py ? Vous bénéficiez d'une coloration syntaxique appropriée et d'une indentation automatique !

Mettez à jour la vue pour générer ce gabarit

Mettons maintenant à jour notre vue, de sorte qu'au lieu de définir son propre HTML, elle génère notre modèle à la place :

# listings/views.py
...
from django.shortcuts import render
...
def hello(request):
bands = Band.objects.all()
return render(request, 'listings/hello.html')

Tout d'abord, nous importons la fonction render. Cet élément est probablement déjà présent puisqu'il est inclus dans le code de base, mais ajoutez-le si nécessaire.

Dans la déclaration de retour, nous n'appelons plus le constructeur HttpResponse. Au lieu de cela, nous appelons la fonction render avec 2 arguments :

  • l'objet request qui est passé dans la fonction hello;

  • une chaîne de caractères contenant le chemin d'accès au fichier gabarit que nous avons créé.

Jetons un coup d'œil à notre page dans le navigateur :

Le navigateur affiche la phrase « Hello Django ! », suivie par « Mes groupes préférés sont ».
La page « hello ».

C'est un bon début, mais les noms de nos groupes n'apparaissent plus sur la page.

Nous avons besoin d'un moyen d'injecter nos données de modèle dans notre gabarit.

Passez un objet contextuel au gabarit contenant une liste d'objets

Revenons à notre vue et ajoutons un troisième argument à notre appel de la méthode render. Cet argument doit être un dict Python.

# listings/views.py
...
return render(request,
'bands/hello.html',
{'first_band': bands[0]})

Ce dictionnaire est appelé dictionnaire contextuel. Chaque clé du dictionnaire devient une variable que nous pouvons utiliser dans notre modèle, comme ceci :

# listings/templates/listings/hello.html
...
<p>Mes groupes préférés sont :</p>
<ul>
<li>{{ first_band.name }}</li>
</ul>
...

Jetons un coup d'œil à la page dans notre navigateur pour voir cela en action :

Le navigateur affiche la phrase « Hello Django ! », suivi par « Mes groupes préférés sont » et un éléments d'une liste, De La Soul.
La page « hello ».

C'est quoi ces accolades ? Ce n'est pas du HTML !

Bien vu ! Dans un code HTML valide, les gabarits de Django peuvent inclure cette syntaxe avec des accolades, également connue sous le nom de langage de gabarits Django. Chaque fois que vous voyez des doubles accolades contenant un nom de variable, la valeur de cette variable sera insérée. Elles sont appelées variables de gabarits.

Nous pourrions continuer à ajouter chaque groupe individuellement au dictionnaire contextuel, mais gagnons du temps et passons-les tous en une seule fois :

# merchex/listings/views.py
...
return render(request,
'bands/hello.html',
{'bands': bands})

Puis, dans notre modèle :

# listings/templates/listings/hello.html
...
<p>Mes groupes préférés sont :</p>
<ul>
<li>{{ bands.0.name }}</li>
<li>{{ bands.1.name }}</li>
<li>{{ bands.2.name }}</li>
</ul>
...
Le navigateur affiche la phrase « Hello Django ! », suivi par « Mes groupes préférés sont » et 3 éléments d'une liste, De La Soul, Cut Copy et Foo Fighters.
La page « hello ».

En résumé, les gabarits sont un moyen pour définir le contenu d'une page qui ne change pas. À l'intérieur de ces gabarits, nous insérons des variables de gabarits, qui servent d'espaces réservés pour le contenu qui change

Lorsque nous générons un gabarit dans une vue, nous passons un dictionnaire de contexte au gabarit et les variables de contexte sont injectées dans leurs espaces respectifs.

En gardant la vue libre de tout code de présentation (HTML), nous pouvons limiter la responsabilité de la vue à une seule chose : la logique pour récupérer les données correctes de la base de données, et les injecter dans la page.

Maintenant que nous avons compris les principes de base des gabarits, examinons certaines de leurs fonctionnalités plus utiles.

Itérez sur une liste dans un modèle

Jusqu'à présent, notre exemple de code est parti du principe que nous aurons toujours un nombre fixe de groupes : dans notre exemple, 3. Mais que se passe-t-il si nous supprimons l'un des groupes de notre base de données ? La référence à bands[2] entraînerait maintenant une erreur, car il n'y a plus d'élément à l'index 2 de notre liste. D'autre part, si nous avons plus de 3 groupes, nous pourrions également vouloir afficher ces groupes supplémentaires sur notre page.

En programmation, lorsque nous devons traiter une liste de longueur inconnue, nous utilisons une boucle for , qui itère sur chaque élément et s'arrête lorsqu'il ne reste plus d'éléments. Le langage de gabarit de Django possède sa propre syntaxe pour les boucles.

Dans notre modèle, nous allons remplacer notre liste de longueur fixe par une boucle :

# listings/templates/listings/hello.html
<p>
Mes groupes préférés sont :
{% for band in bands %}
{{ band.name }},
{% endfor %}
</p>

Voici quelques éléments à prendre en compte :

  • Les boucles et autres instructions logiques sont entourées de crochets et de signes de pourcentage ({% ... %}). Il s'agit de balises de gabarits.

  • Une instructionfor est construite en utilisant une syntaxe similaire à celle de Python, mais sans les deux-points de fin (: ).

  • Nous avons tendance à utiliser le format conventionnel de Python for singulier in pluriel dans les instructions for.

  • Une balise de gabarit for doit posséder une balise de fermeture endfor plus loin dans le gabarit.

  • L'espace entre les balises for et endfor peut contenir du texte, du HTML et même des variables de gabarits Django.

Attendez... vous avez dit que la logique appartient à la vue et la présentation au modèle, et que nous devrions garder les deux séparés. Mais on vient d'ajouter une boucle for à notre gabarit. N'est-ce pas... logique ?

Si, si, vous avez raison ! Les frontières sont un peu floues ici. La philosophie de conception de Django est la suivante : « un système de gabarits est un outil qui contrôle la présentation et la logique liée à la présentation » (source : Documentation Django). Django autorise donc certains éléments de logique dans ses gabarits. Mais la logique qui permet, par exemple, d'appeler la base de données, n'est pas du tout liée à la présentation et appartient strictement à la vue.

Jetons un coup d'œil à notre page dans le navigateur :

La phrase « Mes groupes préférés sont » est suivie par une liste horizontale des éléments De La Soul, Cut Copy et Foo Fighters.
La page « hello ».

Nous avons une virgule de fin un peu gênante, mais plutôt que de passer du temps à la corriger, mettons à jour la boucle pour générer nos groupes sous forme de liste HTML non ordonnée, comme nous l'avions fait auparavant :

# listings/templates/listings/hello.html
<p>Mes groupes préférés sont :</p>
<ul>
{% for band in bands %}
<li>{{ band.name }}</li>
{% endfor %}
</ul>

Remarquez que les balises d'ouverture et de fermeture <ul> sont en dehors de la boucle : nous voulons qu'elles n'apparaissent qu'une seule fois. Les balises <li> sont à l'intérieur de la boucle, car nous avons besoin qu'elles soient répétées : une fois pour chaque groupe de la liste.

Nous revoilà avec notre liste, mais maintenant nous la générons avec une boucle.

Le navigateur affiche la phrase « Hello Django ! », suivi par « Mes groupes préférés sont » et une liste verticale avec les éléments De La Soul, Cut Copy et Foo Fighters.
La page « hello ».

Utilisez un filtre de gabarits (par exemple : tronquer) dans un gabarit

Parfois, lorsque nous injectons une variable dans notre gabarit, nous voudrions appliquer un certain formatage. Les filtres de gabarits peuvent nous y aider. Imaginons que nous voulions afficher les noms de nos groupes dans une case différente. Nous pourrions utiliser le filtre lower (minuscules) ou upper (majuscules), comme ceci :

# exemple de code
<li>{{ band.name|upper }}</li>
Le navigateur affiche la phrase « Hello Django ! », suivi par « Mes groupes préférés sont » et 3 éléments d'une liste en majuscule, De La Soul, Cut Copy et Foo Fighters.
La page « hello ».

Vous appliquez un filtre à une variable en utilisant la barre verticale ( | ).

Les filtres ne se limitent pas à la mise en forme du texte. Voyons comment nous pourrions afficher le nombre de groupes dans notre liste, en appliquant le filtre length à notre liste de groupes :

# exemple de code
<p>J'ai {{ bands|length }} groupes préférés.</p>

Utilisez une instruction « if » dans un gabarit

Nous pouvons également utiliser une logique d’embranchements dans nos gabarits.

Dans notre gabarit, sous notre liste de groupes, ajoutons le code suivant :

<p>
J'ai..
{% if bands|length < 5 %}
peu de
{% elif bands|length < 10 %}
quelques
{% else %}
beaucoup de
{% endif %}
groupes préférés.
</p>

Les instructions if , elif et else sont également semblables à la façon dont nous les écrivons en Python, mais là encore, nous omettons les deux-points de fin ( : ).

Voici ce que donneraient ces deux derniers exemples dans le navigateur :

Deux messages : « J'ai 3 groupes préférés. » et « J'ai quelques groupe préférés. ».
Dans le navigateur.

Maintenant que vous avez suivi le processus, vous pouvez vérifier que vous avez bien compris en regardant ce screencast, qui décrit l'ensemble du processus de création d'un gabarit.

C'est à vous ! Créez des gabarits Django pour vos pages

Maintenant que vous avez compris l'importance des gabarits et que vous avez vu certaines des choses utiles qu'ils permettent de faire, il est temps pour vous de créer vos propres gabarits.

Je veux que vous créiez des gabarits pour la vue listings, la vue about et la vue contact que vous avez créées dans le dernier chapitre. Vos gabarits doivent être des pages HTML complètes, comprenant les balises <html><head><title> et <body>. Pour la vue listings, vous devez injecter vos objets Listing dans le gabarit.

Si vous avez besoin d'indications, rappelez-vous que vous devez effectuer les opérations suivantes pour chaque gabarit que vous créez :

  • Créer un fichier gabarit dans « listings/templates/listings/ » et lui donner l'extension « .html ».

  • Déplacer votre HTML hors de la vue, et dans le gabarit.

  • Changer la déclaration de retour de la vue pour appeler la méthode render et lui passer le chemin de votre fichier de gabarit.

  • Passer également un dictionnaire de contexte à la méthode render.

  • Utiliser des variables de gabarits pour injecter des données dans votre gabarit.

  • Utiliser les balises de gabarits pour utiliser les boucles dans votre gabarit si besoin.

En résumé

  • Les gabarits sont l'endroit où nous définissons tous les éléments de présentation d'une page ; pour une application web, c'est le HTML.

  • La vue peut ainsi se concentrer sur la logique, dont la récupération des données correctes à injecter dans la page.

  • Nous injectons des données dans un gabarit à l'aide de variables de gabarits.

  • Nous utilisons les balises de gabarits pour les boucles, les embranchements et le formatage dans les gabarits.

Avant de passer au chapitre suivant, je veux que vous jetiez un coup d'œil aux deux fichiers de gabarits que vous avez créés. Voyez-vous des portions de code qui se répètent ?

Maintenant que nous avons nos gabarits, le « T » pour Template de l'architecture MVT, comment éviter de répéter le code entre les gabarits ? La réponse est un gabarit de base, que nous examinerons dans le prochain chapitre.

Exemple de certificat de réussite
Exemple de certificat de réussite