L01c

À propos de L01c

Date de naissance : 18 mai

Envoyer un message

Biographie

[en cours de rédaction]

Étant un linuxien convaincu, j'ai décidé, d'écrire dans ma biographie les différentes raisons qui me poussent à utiliser Linux au dépend de d'autres OS.

GNU/Linux



Que les puristes me pardonnent, il peut m'arriver d'écrire Linux à la place de GNU/Linux ;) .

Le Choix



Tout d'abord pour moi GNU/Linux est vraiment un choix, contrairement à la plupart des gens qui utilisent un ordinateur, j'ai choisi mon système d'exploitation (Windows lui est imposé d'office sur les ordinateurs achetés dans des grandes surfaces et magasins d'informatiques). C'est un choix qui en amène d'après moi à plusieurs autres choix :
  • Un principe du projet GNU/Linux, c'est que tous les ordinateurs sont différents (différence de marque, de carte graphique etc..), tous les utilisateurs sont aussi différents en effet ils ne conçoivent pas leur machine de la même manière. A partir de là, pourquoi vouloir à tout prix que tous ces ordinateurs aient un système d'exploitation semblable, Linux est composé de plusieurs distributions, évidemment on peut répliquer que Windows Vista est lui aussi découpé en plusieurs versions, (Premium, professionnelle etc...), mais globalement il s'agit du même OS.
    Linux semble donc plus adapté à ce que vous voulez, une preuve de ça, est que Linux n'est pas utilisé que sur les ordinateurs personnels, il est très utilisé sur les serveurs, les superordinateurs (78% des 500 ordinateurs les plus puissants du monde sont équipés de Linux source), mais on le retrouve aussi sur les modems, les GPS (exemple : le désormais célèbre GPS TomTom) les téléphones portables etc... Il y a donc une modularité de Linux, que Windows ne peut avoir, du fait que Linux est un projet libre (je reviendrais sur le libre après).
  • Après avoir choisi votre distribution, vous n'avez pas fini avec le choix :D .Vous avez encore à vous décider quel gestionnaire de bureau utiliser, évidemment il y a toujours un gestionnaire de bureau installé en même temps que votre distribution, mais la curiosité, vous pousse toujours à voir les autres, pour les tester, les comparer, et finalement prendre celui que vous aimez le plus.
  • Mais non ce n'est pas encore fini, après vous pouvez encore choisir quel logiciel choisir, en effet sous Linux, pour faire telle ou telle tâche, plusieurs logiciels sont disponibles, à vous de voir ce qui vous convient le mieux, le tout pour vous permettre de travailler (ou de vous amuser) plus efficacement.
  • Ensuite vous avez encore la possibilité de personnaliser l'apparence, en choisissant des thèmes, des fonds d'écran, des icônes, mettre un peu de 3D (pas un truc à la Vista hein ;) un vrai bureau en 3D avec de magnifiques effets)etc... Vous pouvez vraiment avoir des résultats surprenants, si vous regardez le topic sur les fonds d'écran Linux qui se trouve sur le SDZ, vous verrez que certains arrivent à faire ressembler leur distribution à Mac OS, Windows XP ou Vista, de faire passer Gnome pour KDE (ou l'inverse), j'ai même trouvé un thème sous XFCE pour Windows 3.1 o_O .



Je reviendrais sur le choix à d'autres moments plus tard ;) .

La sécurité



La sécurité est vraiment une chose importante, le nombre de virus qui marchent sur GNU/Linux le montre, ce nombre est vraiment faible, et les failles de sécurités peuvent être corrigées très rapidement, en effet le système est complètement open-source, n'importe qui ayant un peu de connaissance en sécurité peut alerter les développeurs, avant que la faille ait été exploitée, évidemment on peut penser que par le fait que Linux soit libre, on peut voir le code source et trouver les failles et les exploiter, cela est vrai, mais heureusement il y a plus de gens qui recherchent les failles pour les corriger que de gens pour les exploiter à des fins personnelles, ce qui fait que les failles sont souvent corrigées avant d'être exploités.

Un argument que l'on trouve souvent chez les pro-Windowsiens est «Comme Linux c'est pas utilisé personne ne cherche à faire des virus sur Linux, ce qui explique le faible nombre de virus» or c'est totalement faux, en effet Linux est très employé sur les serveurs HTTP, or pour quelqu'un qui a de mauvaises intention infecter un serveur c'est toujours plus gratifiant que toucher un simple ordinateur, ça fait plus mal, surtout si sur le serveur en question il y a plusieurs sites.
Évidemment, cela ne s'arrête pas aux virus, sous Linux il n'y a plus non plus de spywares, de malwares etc... Ce qui évite d'avoir un anti-virus, de le mettre à jour, de s'occuper du pare-feu etc... Même si il y a un pare-feu (ce que beaucoup de gens ignorent) sous Linux.

Les logiciels



Au début quand j'ai commencé à m'intéresser à Linux (vers Octobre/Novembre 2006 je crois), quand je naviguais sur des sites, je voyais souvent que les logiciels à télécharger étaient souvent fait pour Windows, et pour Linux y avait souvent rien du tout, alors j'ai pensé "comme Linux est moins utilisé y a moins de logiciels logique, mais comment je vais faire, si j'ai pas de logiciels". Aujourd'hui je me rends compte que j'étais loin du compte, les distributions dites "binaires" possèdent chacun un gestionnaire de paquets que l'on peut utiliser de manière simple en console (apt-get sur Debian et dérivées, urmpi sur Mandriva, yast pour Suse etc...), ces gestionnaires téléchargent le paquet (donc le logiciel) que vous voulez, tout en gérant les dépendances (ça veut dire que si il vous manque une librairie, alors elle s'installera en même temps que vous installez le logiciel, si après vous voulez utiliser un autre logiciel qui a besoin de cette librairie, vous n'aurez plus à l'installer, donc vous gagner un gain de mémoire sur votre disque dur).

Et une fois ma première distribution installé (c'était Kubuntu), j'ai donc appris à me servir de apt-get, et je me suis aperçu que faire une recherche de paquets en mettant un mot clef amenait à un choix assez grand, finalement j'ai fini par comprendre que pour un logiciel disponible par Windows, on avait deux, trois ou quatre équivalents sérieux sous une distribution GNU/Linux, ce qui me fait parler à nouveau de choix : on commence par choisir quoi prendre. Et on fini par prendre ce qui nous correspond le plus.
Ce choix nous amène à prendre aussi des logiciels qui ont des fonctionnalités intéressantes que d'autres n'ont pas. Et quand j'y pense, je m'aperçois que les logiciels que j'utilise maintenant sous Linux me plaisent plus que ceux que j'avais sous Windows, quelques exemples :
  • Sous AmaroK, quand on écoute une chanson y a les paroles qui s'affichent à coté.
  • Sous K3B, quand je dois graver une .iso pour une autre distribution, il me donne le md5, que je n'aie plus qu'à comparer avec le md5 sur le site pour voir si il y a eu des erreurs de téléchargement, je peux choisir ma vitesse de gravure (cette fonctionnalité se trouvait déjà sur Windows, mais la vitesse n'était jamais respectée)
  • Sous Gaim, le logiciel de messagerie instantanée, il n'y a pas de publicité en bas, il n'y a pas des onglets à gauche me parlant de sonneries audio de portable :p

Je me souviens aussi d'un topic dans DG, où quelqu'un demandais comment sur Windows on pouvait changer le format audio de musiques pour passer des mp3 à des ogg. Je me suis alors demandé comment fallait faire pour Linux, car je m'étais jamais posé la question : je vais voir la doc, où on me parle d'un programme mp32ogg, qui passe des mp3 en ogg, il suffisait de rentrer une simple commande dans la console, et paf, toute ma musique était en ogg en une demi-heure (pourtant j'en avais pas mal ;) ). Alors que les utilitaires sous Windows n'avaient apparemment pas l'air de marcher très bien et pas très rapidement.

Tout à l'heure j'ai parlé des gestionnaires de paquets (apt-get, yash etc...) il est évident que ce n'est pas le seul moyen d'installer des logiciels sur Linux, d'abord j'imagine que le mot "console" peut effrayer, rassurez-vous, sous (K)Ubuntu par exemple, vous pouvez vous servir d'un gestionnaire en mode graphique pour installer des programmes (m'enfin je préfère la console, je gagne quand même plus de temps, et finalement c'est quelque chose de facile à utiliser pour installer/désinstaller/faire une mise à jour). Ces outils qui sont puissants ne se retrouvent pas sur Windows, vous ne pouvez pas par exemple mettre tous vos logiciels à jour en une seule fois, ce qui fait que bien souvent, vous avez une alerte pour qu'un programme se mette à jour, quelques jours plus tard ça sera un autre logiciel qui vous demande une mise à jour, etc... Sous Linux, je n'ai jamais vu un message me demandant de mettre un logiciel à jour (la seule exception étant FoxyCode qui me sert pour le Zcode sur ce site, et encore c'est même pas un logiciel mais un module plutôt).

Bien sûr vous pouvez aussi compiler les programmes, cette méthode a ces avantages et ces inconvénients, je ne vais pas vous expliquer ici pourquoi faudrait compiler ou pas. Mais c'est pour vous montrer qu'encore une fois vous avez le choix de votre méthode, vous pouvez prendre ce qui vous convient le plus. C'est selon aussi le fait que vous ayez une distribution binaire où la majorité des logiciels sont installables avec un gestionnaire de paquets c'est le cas de beaucoup de distributions comme Ubuntu, Mandriva, Fedora, à ces distributions binaires s'opposent les distributions sources où il faut tout compiler comme Gentoo. Enfin une distribution intermédiaire Slackware qui propose des paquets par défaut, c'est-à-dire le minimum vital, et le reste des logiciels s'obtient pas compilation.

Un petit bonus, pour les utilisateurs de Debian et dérivées, vous pouvez aussi utiliser tagada, c'est un petit utilitaire marrant, qui remplace les commandes de apt-get, par d'autres plus marrantes, par exemple tagada pabo nom_du_paquet remplace la commande sudo apt-get remove nom_du_paquet, je vous conseille d'aller voir le topic sur le SDZ correspondant : ici.


Quid de la difficulté ?



Tout d'abord une phrase que j'ai vu y a pas longtemps : « Ceux qui trouvent qu'installer Linux est compliqué n'ont pas essayé de sortir avec une fille. », je trouve que ça veut tout dire :D .

Alors Linux c'est un système de geeks (qui sont nés avec un PC à la place du biberon :p ) ou pas ? Définitivement non.
  • Je pense que la plupart des gens qui pensent que Linux c'est difficile sont des gens qui n'ont vraiment jamais essayé Linux, et qui ne font que ressortir des préjugés, qui datent d'une période ou les systèmes UNIX étaient globalement utilisable en console seulement.
  • Il y a aussi une deuxième possibilité, c'est que la personne ait eu des difficultés matériels (je reparlerais plus tard du matériel), ces difficultés ne sont pas en théorie insurmontable, mais la personne qui vient d'arriver sur Linux a du mal à comprendre parfois la doc , qui en général parlent des problèmes matériels de manière technique. J'avoue que si j'avais eu beaucoup de soucis matériels sur Linux à mes débuts j'aurais peut-être pas tenu le coup :lol: . Mais je vous rassure j'ai eu des problèmes sous Linux, seulement ils sont arrivés beaucoup plus loin, du coup je comprenais mieux certains thèmes utilisés dans la doc.
  • Une autre possibilité qui peut expliquer pourquoi certaines personnes pensent que Linux c'est dur, c'est parce qu'elles ont fait une connerie à l'installation, et qu'elles ont perdu Windows, tout simplement parce qu'elles n'ont pas compris que Linux ça s'installe pas comme un simple logiciel et que ça demande de réfléchir à ce qu'on fait.


Alors que faut-il pour rentrer sur GNU/Linux ? Tout d'abord je dirais de la patience, il ne faut pas avoir peur de faire des recherches sur les docs (souvent très bien faites), sur les différents forums, puis posez des questions sur un de ces forums (en posant clairement son problème, en étant poli etc..).
Ensuite il est primordiale de comprendre que changer d'OS demande de changer ses habitudes, vous n'arriverez pas à tout faire du premier coup, pour comprendre ça, je vais reprendre un exemple, imaginez que les différentes versions de Windows sont des voitures, les différentes versions de Linux sont des motos, si vous avez une voiture, vous pouvez conduire à peu près tous les types de voiture, par contre vous ne pourrez pas conduire une moto, sans réapprendre à conduire. Il faut donc repartir de zéros.
Une attitude à ne pas avoir, c'est gueuler dès que vous avez l'impression qu'une fonctionnalité que vous aimiez sous Windows semble ne pas être sur Linux, et se dire "ouais finalement c'est de la merde, je le savais", essayez plutôt de voir si il y a pas autre chose qui sert d'équivalent à cette fonctionnalité. Ne faîtes pas de conclusion hâtive, ce n'est pas parce qu'au bout de deux heures sous une distribution GNU/Linux, que vous pouvez juger objectivement cet OS, vous n'aurez pas le recul nécessaire ;) , donc ça ne sert à rien d'aller sur les forums et dire que vous en avez marre, que vous partez etc...

Le matériel



Le matériel, voila probablement un argument qui en fait fuir plus d'un à passer sous Linux. Alors pourquoi Linux semble moins bien coté matériel ? Est-ce que c'est parce que Linux c'est mal foutu ?

Ben quoi c'est vrai, sous Windows tout marchait et là y a plus rien, qui marche on m'aurait donc menti sur la qualité de Linux ? (à prendre avec l'accent de Virenque :D ).

Pour comprendre cet apparent défaut du système d'exploitation GNU/Linux, on va parler ... de Windows. Vous le savez sûrement Windows est l'OS le plus utilisé sur les ordinateurs personnels, mais ce n'est pas ça le problème. En effet là où ça devient embêtant c'est que Windows détient une situation de quasi-monopole, du coup si on se met à la place des fabriquants de matériels (mettons au hasard de carte graphique, ou de cartes Wi-Fi), leur matériel sera vendu pour être utilisé sur un PC Windows, ils fabriquent donc du matériel adapté pour Windows, et quand ce matériel ne marche pas du coup sous Windows, ils font un driver, un CD d'installation, un fascicule livré avec le matériel etc... Du coup un matériel acheté dans une grande surface ou dans un magasin d'informatique aura toutes ces chances pour marcher sous Windows, il aura en effet été testé et retesté sur plusieurs versions de Windows.
Seulement pour Linux ce n'est absolument pas la même chose, et les entreprises n'adaptent rarement leurs drivers à Linux, du coup soit le matériel est reconnu nativement par Linux (il s'agit souvent d'un materiel simple comme un clavier, une souris) et c'est bon, soit c'est pas reconnu nativement, et dans ce cas deux possibilités :
  • Soit le fabriquant a quand même fait un driver, et ça peut marcher assez simplement
  • Soit y a rien, et dans ce cas, on peut quand même faire marcher le materiel en bricolant un peu

M'enfin, le matériel peut quand même bien marcher, ma clé wifi a été directement reconnu & utilisable sous Ubuntu, installer mon imprimante me prend environ 30s (pas besoin de CD d'installation contrairement à Windows, je prend donc beaucoup moins de temps à l'installation que en faisant insérer le CD, installer les logiciels, mettre l'imprimante en route, redémarrer l'ordi pour que les changements prennent effet etc...).


Le linuxien, cet animal ... :-°



Il est toujours amusant de voir de la part des non-linuxiens les mêmes préjugés concernant le linuxien:
le linuxien n'est qu'un gros geek (de préférence avec une barbe style Richard Stallman) c'est est un gros trolleur, et il fait chier tout le monde avec sa documentation à deux balles.
Comme disait George Brassens : "J'ai (vraiment) mauvaise réputation" :D
(je précise que j'écoute pas particulièrement Brassens, c'était juste histoire de mettre une référence autre qu'informatique)

Bon alors tout d'abord linuxien n'équivaut pas forcément à geek (si c'était le cas, alors un corolaire serait un non-linuxien équivaut à un noob ;) ). Il existe effectivement des geeks sous Linux, tout comme sous Windows ou sur Mac OS. Moi par exemple je ne me défini pas comme un geek, (j'ai une vie IRL, des amis, une famille, des études (qui sont même pas en rapport avec l'informatique) etc...). Certains utilisent Linux sans avoir de grandes connaissances en informatique, mais je ne sais faire ni site-web, ni programmes (sauf un tout petit peu de C), à l'origine, le seul domaine de compétence en informatique que j'avais avant d'utiliser Linux, c'était le Mapping, inutile de vous dire que ça m'a pas beaucoup aidé, pour apprendre à me servir au quotidien de Linux.
Mais le linuxien c'est quand même un gros trolleur non ?
Oui mais non. Une différence entre Linuxiens et non-Linuxiens, c'est que la plupart des Linuxiens (pour ne pas dire la totalité) ont déjà utilisé un autre OS que Linux (certains conservent même encore une version de Windows, pas moi), les Windowsiens eux ont pour la plupart jamais essayé Linux, et certains dans les trolls Windows-Linux affirment péremptoirement que Windows c'est mieux, alors qu'on voit (ou parfois ils nous le disent eux-mêmes) qu'ils n'ont jamais essayé Linux, alors évidemment le premier Linuxien qui va passer, va balancer un paquet d'arguments anti-windows et pro-Linux, il est toujours marrant dans ce genre de situations de voir que c'est le Linuxien qui a fait un post construit, argumenté, avec des exemples se faire traiter de trolleur (ça m'est arrivé plusieurs fois, pourtant je ne dis jamais dans un débat "Linux c'est mieux que Windows" je donne juste des arguments qui vont dans ce sens, contrairement à certains Windowsiens pour qui le seul argument du "Windows c'est plus utilisé, c'est donc mieux" suffit à clore toutes discussions.

Bon j'avoue que ces dernières lignes ne sont pas très gratifiantes pour les Windowsiens, alors je vous rassure, je ne parle que de certains Windowsiens, d'autres connaissent beaucoup plus le sujet, et sortent de bons arguments (même si au final ils ont tord), j'avoue que débattre avec ce genre de Windowsiens c'est beaucoup mieux, car y a une vrai argumentation des deux cotés.
Quant à la doc, c'est vrai qu'on aime bien donner des liens vers la doc, tout simplement parce que de braves gens (souvent des bénévoles) ont déjà expliqué comme faire ceci sur tel distrib et on a pas envie de tout recommencer l'explication, on est pas contre le fait d'aider, mais si c'est pour se répéter ça sert à rien.

Windows



Bon, on pouvais pas parler de Linux indéfiniment sans parler de Windows :-° .
Pour la plupart des Linuxiens, Windows c'est le mal absolu, pourquoi ? Sûrement parce que Windows est propriétaire, payant, peu sécurité, qu'il n'y a pas moyens de faire évoluer sa version Windows vers la version supérieur,Vista sort avec trois ans de retard, que beaucoup de choses promises dans Vista ne sont jamais arrivé, parce que c'est sûrement la compagnie dont le rapport chiffre d'affaire/qualité du produit doit être le plus grand du monde (sûrement parce que le numérateur tend vers des milliards, et que le dénominateur tend vers ... 0), je précise aux Windowsiens qui sont en train de faire une crise cardiaque en me lisant que je vais développer tout ça :
Premièrement : Windows est propriétaire ça veut dire qu'ils gardent jalousement le code source, et interdisent les modifications qu'on pourrait faire à une version de Windows, ce qui veut dire que vous n'avez pas le droit d'adapter votre OS à vos envies, votre ordinateur.
Deuxièmement il est payant, en fait c'est pas le problème qu'il soit payant, le problème c'est le prix excessif, si vous regardez les prix des différentes versions de Windows Vista©tm, vous verrez les prix des boîtes varier de 200€ à 500€, de plus vous une fois que vous avez achetez une version de Windows, n'espérez pas que vous aurez le droit de faire des mises à jours lorsque la prochaine version de Windows sortira, il faudra racheter cette nouvelle version de Windows (il faudra aussi sûrement acheter un nouvel ordinateur avec, car le votre avec ces 2 gigas de Ram et son processeur Intel double quatro core duo qui délivre du 5 GigaHertz ne sera sûrement pas assez puissant pour accueillir la nouvelle version de Windows nom de code Windows Vienna).
Troisièmement la sécurité : il est quand même hallucinant de voir le nombre de topics parlant du dernier virus de la mort qui a détruit l'ordinateur de tata Monique récemment :-° : en général on les voit dans le forum Windows mais aussi dans le forum DG (garre au linuxien qui viendra dans ce topic et dire que lui il a aucun soucis car il est sur Linux), mais ceci devrait être fini maintenant que Vista, vous envoie trois messages d'avertissement à chaque fois que vous bougez votre souris o_O . Alors contre tout ça, je rencontre un comportement assez étrange : «moi j'ai aucun problème de sécurité, c'est simple, je formate mon ordinateur une fois tous les mois c'est bon», c'est génial cette méthode forte, c'est un peu comme utiliser un bazooka pour tuer une mouche.
Autre chose qu'on peut reprocher à Windows, c'est la ponctualité des sorties : la sortie de Vista a été reporté plusieurs fois poussant la date de sortie 3 ans plus tard que prévue initialement : cela montre deux choses :
  • Premièrement que leur situation de (quasi) monopole leur donne le droit de sortir des versions en retards et ce sans conséquence pour leur clientèle : si le secteur des OS avait une vrai concurrence cela ferait longtemps que Windows aurait perdu des clients mécontents de devoir attendre, on voit donc ici que la concurrence est quelque chose de bon : ça permet non seulement la diversité, mais en plus ça pousse les entreprises à produire de meilleurs produits que le concurrent et dans de meilleurs délais, c'est dans cette optique, que je souhaite que les parts de marchés des principaux OS soient plus équilibrés (car contrairement à ce que certains pourraient penser, je ne souhaite pas le monopole de Linux)
  • Deuxièmement cela montre aussi, que le code de Windows est mal foutu, et donc difficile de le faire évoluer, sur ce point Linux est libre, ce qu'il fait que le code est obligé d'être lisible, ordonné pour permettre à chacun ayant les compétences nécessaires de le modifier, ce qui est dans son intérêt






Le libre



Le libre c'est quoi ?



On peut dire qu'un logiciel est libre lorsqu'il respecte certaines libertés, qui permettent à l'utilisateur d'utiliser le dit logiciel comme il l'entend, il y a évidemment des restrictions, mais en gros il y a quatre libertés :
- On peut utiliser le logiciel pour tous les usages
- On a la possibilité d'étudier le fonctionnement du logiciel (comprenez qu'on peut accéder au code source)
- On peut modifier le logiciel
- On peut redistribuer le logiciel modifié ou non, même contre argent.

À partir de cette définition, plusieurs licences libres existent, en apportant des précisions et des restrictions à cette définition un peu vague; par exemple l'obligation de citer le créateur originel du logiciel, ou encore l'obligation de publier le logiciel sous la même licence que le logiciel de départ si l'auteur en a fait la demande etc...

Pourquoi utiliser le libre



Le Libre au vu de cette définition, implique donc une certaine éthique, et une certaine confiance entre les utilisateurs et les développeurs. De plus cela suppose donc la fin de la lecture interminable lors de l'installation d'un logiciel (propriétaire) vous savez le truc qu'on ne lit pas et qu'on saute à chaque fois, car souvent écrit en anglais (quand on est chanceux, car ça peut être aussi du chinois ou du coréen :p ) qui vous impose ce que vous pouvez faire avec le logiciel et surtout ce que vous ne pouvez pas faire du logiciel, il me semble maintenant aberrant que dans la mesure ou vous avez achetez un logiciel propriétaire, vous n'ayez pas les pleins pouvoirs sur votre utilisation du logiciel (tant que vous ne vous en servez pas pour violer la loi).
C'est un peu comme si je vendais des couteaux à couper les tomates, et que je poursuivais tous ceux qui s'en servaient pour couper des comcombres :D .

Le libre si il est gratuit à moins de moyens donc c'est moins bien ?



Parmi toutes les amalgames concernant Linux ou le libre celle là doit être la plus grande, car beaucoup font la confusion. La gratuité n'implique pas le libre et le libre n'implique pas non plus la gratuité, par exemple Avast par exemple est gratuit pour les particuliers pourtant c'est un logiciel propriétaire dont les sources ne sont pas disponibles. A contrario Mandriva est entièrement libre (disons à 99% + quelques drivers/plugins propriétaires) mais vendent une version payante donc de leur produit.

Alors comment font les logiciels libres, ceux dont la majorité n'achètent pas ? En fait le libre possède un fonctionnement économique différent des autres logiciels, et si le logiciel en lui même est gratuit, il existe des SSLL (Société de services en logiciels libres) qui gagnent de l'argent en rendant services aux entreprises qui utilisent tel ou tel logiciel libre, de plus on peut pour chaque distribution de Linux acheter le(s) CD(s)/DVD(s). Sans compter les magazines sur Linux qui peuvent reverser aux différentes organisations qui éditent des logiciels libres. Sans compter les dons fait à Mozilla ou Wikipédia par exemple.

De plus beaucoup de grandes entreprises aident aux développement de logiciels libres (google, HP, Sun, IBM pour ne citer qu'eux financent une partie du développement du noyau de Linux). Mais pourquoi donc ? Il y a deux raisons pour ça : d'un parce que certains d'entre eux veulent contrer Microsoft, et d'autres ont besoin de Linux pour leur entreprises, un bon exemple des deux, est google qui sur le domaine Internet est en concurrence avec Micros

Information sur le compte

Date d'inscription : 24 novembre 2005

Dernière connexion : 6 mars 2017