Partage
  • Partager sur Facebook
  • Partager sur Twitter

ESN et client grand compte = taff pourri ?

    13 avril 2019 à 12:11:47

    Bonjour, je suis un jeune diplômé en recherche d'emploi. N'ayant que très peu d'expérience pro, bien souvent les entreprises dans lesquels je postule ne prennent pas la peine de répondre à ma candidature.

    N'ayant jamais aucun retour me permettant de remettre en question un élément pertinent de ma démarche j'ai peu à peu perdu confiance en moi.

    Les seules entreprises qui daignent me répondre sont des ESN. L'idée d'une ESN est (si j'ai bien compris) de recruter en CDI, former les individus si nécessaire puis les envoyer en mission chez des clients (grand compte principalement) en "cdd". Ce système d'intérim est intéressant et offre certains avantages néanmoins je n'arrive pas à placer la moindre confiance dans ce type de structure. J'aimerai avoir l'avis d'une personne travaillant ou ayant travaillé dans ce type de structure pour pouvoir démystifier les zones d'ombres qui me perturbent.

    Premièrement, les chargés de recrutement qui accueillent les candidats n'ont (dans la plupart des cas) aucune compétence en informatique mais affirment que leur entreprise est capable de me trouver une mission qui me correspond. Chose dont je doute fort car; même avec mes modestes compétences en informatique; le marché de l'emploi est déjà pour moi un bordel sans nom. J'ai eu l'occasion de rencontrer des chargés de recrutement confondant C, C#, C++ ou encore Java et Javascript. Cela ne m'inspire aucune confiance.

    Le second élément qui me perturbe c'est le fait de tester la "personnalité du candidat". C'est un concept que j'ai du mal à cerner. De ce que j'ai compris, le travail d'équipe en entreprise est très important. Il est donc important de s'assurer que le candidat s’intégrera facilement dans l'équipe actuelle. Pour moi c'est logique, en revanche cela ne devrait pas être au chargé de recrutement d'effectuer ce test. On peut très bien s'entendre avec une personne (l'équipe technique) mais ne pas s'entendre avec une autre (le chargé de recrutement). Pour s'assurer que notre personnalité peut marcher avec celle du personnel de l'entreprise, c'est l'avis du personnel qu'il faut consulter et non une tierce personne. Surtout lors d'un entretien où le stress peut nous empêcher d'agir de façon naturelle. 

    Le troisième élément qui me dérange c'est le manque d'information en ce qui concerne les missions. D'après ce que j'ai compris, les ESN ont peur que les candidats postulent chez les clients finaux directement sans passer par leur services. D'un côté, c'est compréhensible mais en y réfléchissant c'est aussi absurde. Une entreprise a besoin de deux éléments pour résister à la concurrence : 

    1) un public cible (une niche)

    2) une offre de valeur (un élément unique à l'entreprise et/ou difficilement copiable qui permet de se démarquer de la concurrence) 

    Une ESN possède la particularité d'avoir 2 "clients" différents à savoir les entreprises et les profils IT. 

    Les entreprises cibles sont généralement des clients "grand compte" car le salaire proposé est assez élevé pour leur permettre d'effectuer une marge. L'offre de valeur proposé à ces entreprise c'est un personnel qualifié formé sur mesure pour les missions. 

    En ce qui concerne les profils IT ciblés, il s'agit de personnes en recherche d'emploi ayant des connaissances en informatique. L'offre de valeur proposé par l'entreprise est donc le fait de "déléguer" le travail de la recherche d'emploi, avoir à disposition un système de formation permettant de monter en compétence sur des technologies demandés sur le marché de l'emploi et parfois être engagé en CDI là où les clients finaux recrutent uniquement en CDD car leurs besoins en matière de personnel IT n'est que ponctuel. 

    Là où le fait de cacher des informations concernant les clients finaux est absurde c'est parce que les profils IT cibles peuvent aussi se distinguer par l'intérêt qu'ils portent à la structure ESN (CDI, formation, salaire réduit) au détriment de ne pas passer par elle (cdd, client final direct, salaire plus élevé, pas de formation). 

    Si une ESN se permet de cacher des informations concernant le client final par peur que le candidat décide de ne pas passer par l'ESN c'est pour moi une preuve que l'offre de valeur proposée par l'ESN n'est pas suffisamment intéressante car si elle l'était, empêcher un candidat de postuler directement sans passer par l'ESN n'aurait aucun sens. (ESN > pas ESN implique que le candidat postule en ESN sans envisager de ne pas passer par elle). Même si ce choix dépend du candidat, une personne qui écouterait le discourt d'une ESN pour se rendre compte qu'elle n'y a pas d'intérêt personnel va faire le choix de postuler ailleurs. N'étant pas le public cible, mettre des bâtons dans les roue à un chômeur parce qu'il pourrait par malheur postuler chez le client directement est à mes yeux simplement immoral

    En ce qui me concerne, le fait que seule les entreprises type ESN daignent m'accorder un entretien me laisse penser que ce type de structure éprouve énormément de difficulté à recruter pour s'intéresser à mon profil et que; par conséquent; il y a une raison à cela (potentiellement, le taff chez un client grand compte est inintéressant, seul le salaire l'est). 

    Bref, pour me faire une idée viable de ce qu'est une ESN et de ce qu'elle peut m'apporter j'aimerai avoir des retours de personne en ayant fait l'expérience.

    Est ce que le public cible des ESN en terme de profil IT est essentiellement constitué de personne qui cherchent uniquement à gagner leur indépendance financière en investissant leur temps dans un secteur portant ou est ce qu'une personne purement passionné par l'informatique et non l'aspect lucratif qui en découle peut y trouver sa place ?

    Est ce que le taff chez un client final est inintéressant ou est ce simplement cette idée reçu qu'un taff ne peut pas à la fois être intéressant et bien payé qui est la cause des difficultés en recrutement ? 

    Qu'avez vous pu apprendre en travailler dans ce type de structure ? 

    Recommanderiez vous ce type de structure à un autre profil IT ? Pour quelle(s) raison(s) ?

    Avez vous eu d'autres expériences différentes pour comparer (freelance par exemple) ?

    -
    Edité par Benevolar 13 avril 2019 à 12:12:29

    • Partager sur Facebook
    • Partager sur Twitter
      15 avril 2019 à 11:04:04

      Bonjour,

      La réponse à cette question est très variable, elle dépendra de ton ESN, du client chez qui ils t'enverront, et de tes propres aspirations.

      De mon côté j'ai testé plusieurs structures, triées de la moins bonne à la meilleure expérience :

      -- Employé dans une PME en direct dont le domaine d'activité n'est pas l'informatique (€)

      -  Employé dans une ESN, mission en régie chez client grand compte (€)

      +  Employé dans une PME dont le domaine d'activité est l'informatique (€)

      ++ Freelance, ESN en apporteur d'affaire, client grand compte (€€€)

      ~

      Je vais donc te détailler la vision que j'ai eu des ESN.

      La marché du dev étant en tension, leur modèle économique actuel consiste à recruter à peu près tout le monde, puisque ils sont quasi sûrs de te placer si tu as des compétences en développement. Ce sont donc les RH avec qui tu as pu parler actuellement.

      Comme tu as pu le constater leur métier est la recherche de profil, ils n'auront donc pas les mêmes connaissances techniques que toi. Ce ne sont pas eux qui rechercheront ta mission. Ils ont des appels d'offres en cours et des tendances du marché, et trouvent les candidats qui répondent aux bons mots-clef.

      Une fois l'étape RH passée, tu seras en lien avec un commercial ou technico-commercial. C'est lui qui est en contact avec les clients, et qui te proposera des missions.

      Pourquoi il y a des ESN ? Parce qu'ils ont su s'imposer comme intermédiaire entre les entreprises et les candidats. Cela simplifie grandement la gestion des ressources et transforme des charges fixes en simple coûts. C'est aussi pour cela que tu n'obtiens pas de réponse des grandes entreprises, la plupart font appel à des ESN pour leurs besoins en développeurs. 

      ~

      Pour ma part, lorsque je travaille avec une ESN je ne les vois généralement que deux fois : le jour de la signature du contrat et lors de la remise de ma démission. A moins d'avoir une mission en agence ils seront donc presque invisibles.

      Mon avis sur les ESN est donc à peu près neutre, ils sont là pour gagner de l'argent avec notre travail contre un CDI reposant. Elles sont très présentes en France, et généralement on passe d'une ESN à l'autre tous les 2/3 ans en prenant une augmentation à chaque fois.

      L'important est le client final chez qui tu vas travailler, puisque c'est là que se passera ton expérience. Il faut donc choisir avec soin et ne pas hésiter à refuser les missions que tu n'aimeras pas.

      En conclusion l'ESN est la voie facile, ça peut être sympa pour commencer. Pour moi l'idéal est le Freelance (salaire net x 2.5 pour le même travail), mais si tu débutes ce n'est pas évident.

      • Partager sur Facebook
      • Partager sur Twitter

      cd514331234507.564a1d2324e4e.gifIngénieur en informatique Freelance : https://adeprez.com

      ESN et client grand compte = taff pourri ?

      × Après avoir cliqué sur "Répondre" vous serez invité à vous connecter pour que votre message soit publié.
      × Attention, ce sujet est très ancien. Le déterrer n'est pas forcément approprié. Nous te conseillons de créer un nouveau sujet pour poser ta question.
      • Editeur
      • Markdown