• 1 heure
  • Facile
Connectez-vous ou inscrivez-vous gratuitement pour bénéficier de toutes les fonctionnalités de ce cours !

Introduction du cours

La loi n° 2014-788 du 10 juillet 2014 rappelle que tout stage doit donner lieu à une restitution de la part de l’étudiant et que cette restitution doit faire l’objet d’une évaluation de l’établissement d’enseignement. Au-delà de cette obligation, il apparaît que le moment de l’évaluation peut présenter un intérêt pédagogique et contribuer à la valorisation des apprentissages faits pendant le stage.

Comment faire de l’évaluation un outil de valorisation des apprentissages ? Comment évaluer la progression des stagiaires ? Comment aider l'étudiant  à valoriser son stage dans le cadre de ses projets futurs ?

Dans cette fiche, nous vous proposons différents outils pour évaluer :

  1. Le stagiaire (savoir-être, savoir-faire développés en stage, restitutions écrites et orales sur le stage)

  2. Le terrain de stage (accueil, encadrement, missions, activités du stagiaire…) 

Pourquoi évaluer le stagiaire ?

  • Pour valider une Unité d’Enseignement, un semestre ou une année universitaire dans le cas d’un stage obligatoire

  • Pour valoriser l’expérience du stage (ses apprentissages, les compétences acquises) 

Pourquoi évaluer la qualité du terrain de stage ?

  • Pour repérer les terrains de stage problématiques
    (absence d’encadrement, missions inadaptées, cas de harcèlement) et éviter d’envoyer des étudiants en stage dans ces organisations

  • Pour repérer les terrains de stage enrichissants
    (missions intéressantes, bon encadrement) et éventuellement établir des chartes pédagogiques ou mettre en place des accords cadre (voir la fiche Le rôle de l’enseignant-référent)

Quand l’évaluation du stagiaire peut-elle avoir lieu ?

  • Pendant le stage (visite de stage, bilan périodique… voir pour cela les outils proposés dans la fiche Encadrer et suivre le déroulement du stage)

  • Et/ou après le stage (outils d’évaluation proposés dans cette fiche)

La loi ne précise pas la nature, ni la forme que doit prendre la restitution : elle peut donc être écrite ou orale.  Écrite, la restitution prendra la forme d’un rapport ou simplement d’un bilan synthétique. Vous trouverez dans cette fiche différents types de restitutions possibles : à vous de choisir celle(s) qui vous convient/conviennent le mieux !

Dans cette fiche, nous vous proposons des outils pour évaluer le terrain de stage et le stagiaire après le stage.

Évaluer le stagiaire

Évaluer la contribution et l’implication de l’étudiant pendant le stage

Le tuteur de stage peut porter une appréciation sur la contribution et le comportement du stagiaire sur une grille d’évaluation.

Fiche d'évaluation du stagiaire pour le tuteur – Tableau 1 (extrait)

Fiche d'évaluation du stagiaire pour le tuteur – Tableau 1 (extrait)
Fiche d'évaluation du stagiaire pour le tuteur – Tableau 2 (extrait)
Fiche d'évaluation du stagiaire pour le tuteur – Tableau 2 (extrait)

Exemples de formulaires (questions ouvertes et/ou fermées)

Fiche d’évaluation du stagiaire par le tuteur – Questions ouvertes (extrait)
bla

Exemple pour l’évaluation de la progression des compétences du stagiaire 

L’évaluation est basée sur l’observation du stagiaire en situation sur le terrain. Le tuteur établit les objectifs à atteindre pour une période donnée ainsi qu’une liste des compétences et/ou qualités professionnelles dont le stagiaire doit faire la preuve pour atteindre ces objectifs. 

À la fin de la période, le tuteur évalue le stagiaire par rapport à l’atteinte des objectifs fixés et aux critères établis en début. Cette évaluation fait l’objet d’un entretien, qui a pour objectif de faire le bilan de la période écoulée et de déterminer de nouveaux  objectifs pour la période à venir (en fonction des résultats du stagiaire). Cette méthode permet d’évaluer la progression des compétences du stagiaire plutôt que de l’évaluer à un seul instant T (souvent à la fin).

Grille évaluation : progression compétences
bla

Évaluation à 360° 

L’évaluation à 360° est généralement utilisée dans le cadre professionnel pour l’évaluation des managers. Le principe de cette évaluation est de faire l’inventaire des compétences du manager en interrogeant différents collaborateurs (hiérarchie, subordonné-e-s…). De la même manière, les stagiaires peuvent être évalués par différentes personnes sur des critères identiques. L’évaluation consiste à croiser les regards des différents acteurs (tuteur de stage, éventuels collègues de travail, enseignant-référent et stagiaire lui-même).

Il y a deux possibilités :

  • Soit les critères d’évaluation sont préétablis et identiques pour tous les stagiaires

  • Soit les critères d’évaluation sont établis sur mesure pour chaque stage et stagiaire, par rapport aux objectifs fixés par le tuteur

Dans ces deux cas, l’évaluation des différents acteurs doit être effectuée selon les mêmes critères.

Vous pouvez reprendre une des grilles d'évaluation proposées (ci-dessus) pour l'évaluation à 360°. Par exemple celle-ci :

d

Évaluer la restitution de l’étudiant

On distingue deux types de restitutions :

  • Les restitutions écrites (rapports, bilans, cas pratique)

  • Les restitutions orales (différentes formes de soutenances)

Vous pouvez demander à l'étudiant à la fois l’une et/ou l’autre.

L’évaluation ne donne pas nécessairement lieu à une notation ou à une appréciation. Le stage peut prévoir l’attribution de crédits européens (ECTS).

Les restitutions écrites 

Le rapport de stage

Le rapport de stage classique est le format le plus répandu. Il peut être remplacé par d’autres formats plus synthétiques.

Le rapport de stage est l’occasion de prendre de la hauteur, du recul sur son expérience. Il ne s’agit pas seulement de décrire l’entreprise, son activité et les missions confiées, mais plutôt d’analyser cet environnement et l’expérience par rapport aux connaissances acquises à l’Université.

Vous trouverez ici un exemple de plan pour un rapport de stage (aussi au format Word). Vous pouvez aussi consulter les thèmes pouvant être abordés dans un rapport de stage.

Le mémoire

Un mémoire s’ajoute et suit parfois le rapport de stage. Il traite d’une  problématique de recherche ou professionnelle. La rédaction d’un mémoire requiert un travail de recherche bibliographique et l’analyse de concepts théoriques au service de la problématique choisie par l’étudiant. L’expérience du stage apporte au mémoire l’éclairage du terrain.

Le thème choisi par l’étudiant autant que les consignes et la forme du mémoire dépendent des attendus de la formation. 

Bilan des réalisations du stagiaire

Le bilan des réalisations du stagiaire est un format de restitution plus synthétique que le traditionnel rapport de stage. Ce format permet à l'étudiant de prendre du recul, d’analyser son expérience et d’en extraire des enseignements ou des compétences.

Voici un exemple de bilan synthétique :

Bilan synthétique sur vos réalisations en stage

Voici deux exemples de cas pratiques (autre format de bilans synthétiques) que vous pouvez proposer à l'étudiant pour sa restitution en fin de stage :

2 types de cas pratiques

Premier cas

Deuxième cas

Le stagiaire valorise dans un dossier un projet ou une étude qu’il doit mener dans le cadre de ses missions de stage ou une problématique de travail qu’il doit résoudre.

Le stagiaire identifie une problématique à résoudre ou un projet à mener au sein du terrain de stage et propose des solutions possibles pour améliorer la situation initiale.

Contenu du dossier :

  • description du contexte et du projet/étude/problématique

  • description du plan d’action 

  • analyse des éléments positifs/négatifs rencontrés par le stagiaire

  • Observation du terrain de stage : pour déterminer les éventuelles problématiques ou améliorations possibles

Conclusion du dossier :

  • Précision et motivation des réponses apportées au cas

  • Application des solutions trouvées

Contenu du dossier :

  • Introduction : décrire le contexte, le projet ou la problématique à résoudre et le plan d’action

  • Résolution : structurer les idées par étapes pour mettre en œuvre le plan d’action

  • Conclusion : préciser et motiver les réponses apportées au cas et appliquer les solutions trouvées et analyser les éléments positifs/négatifs du projet

Autoévaluation du stagiaire

Ici, le stagiaire s'évalue lui-même. Par exemple, l’étudiant s’autoévalue pendant le stage sur sa capacité à :

  •  organiser et à prioriser ses tâches

  • gérer des délais et des contraintes

  • à adapter sa communication (écrite et orale) afin de répondre aux besoins et être efficace

  • être impliqué et appliqué dans toutes les missions

  • travailler en équipe

  • appliquer les connaissances acquises en cours

  • travailler en autonomie sur des tâches qui doivent être maîtrisées

Auto-évaluation (exemple 1)

Auto-évaluation (exemple 2)

Les restitutions orales

Soutenance devant un jury

Le jury est souvent composé de l’enseignant-référent qui a suivi l’étudiant et de son tuteur de stage. Le responsable pédagogique de la formation peut aussi faire partie du jury.

Voici un exemple de format de soutenance :

Les deux temps de la soutenance :

  • Présentation de l’étudiant devant le jury : entre 10 et 20 minutes

  • Questions du jury : entre 20 et 30 minutes 

Points pouvant être évoqués par l’étudiant pendant sa présentation :

  • Introduction : projet professionnel, choix du stage, contexte du stage, enjeux

  • Missions réalisées, évolution des tâches

  • Apprentissages et difficultés rencontrées

  • Problématique étudiée dans le mémoire ou rapport de stage

  • Rapport, sujets d’étonnement

  • Bilan du stage : apport personnel et professionnel, compétences acquises

  • Liens entre la formation et l’expérience de stage (mise en pratique des concepts étudiés, application d’une méthodologie)

  • Autocritiques

Il ne s’agit pas de faire un exposé complet du rapport de stage et du mémoire mais d’évoquer les points saillants et de rendre compte de son autoévaluation.

Dans un deuxième temps, le jury prend la parole pour commenter et/ou questionner la présentation de l’étudiant.

La soutenance doit permettre :

  • à l’étudiant de démontrer sa capacité à prendre du recul et de la hauteur sur son expérience et de prendre conscience de ce que le stage lui a appris et apporté

  • au jury d’évaluer cette capacité tout en valorisant les apprentissages et l’expérience.  

Soutenance vidéo

L’étudiant soutient son stage devant une caméra dans un temps limité. Cette présentation peut répondre à une trame de questions établies à l’avance par le jury. Puis le jury visionne cette vidéo en différé. 

 L’étudiant développe sa capacité à faire un exposé devant une caméra (compétences de communication) en temps limité. Sa présentation doit être argumentée, claire et synthétique. 

Quelles sont les limites de la soutenance vidéo ?

Sans interaction avec le jury, l’étudiant ne peut être évalué sur sa capacité à répondre aux questions qui pourrait l’aider à  inscrire son expérience dans un contexte plus général. 

Voici un exemple d’une soutenance vidéo : https://www.youtube.com/watch?v=MA1EQwkkQ5g

Évaluer la qualité du terrain de stage

Vous pouvez demander à l’étudiant d’évaluer l’organisme d’accueil à la fin du stage.

Dans cette évaluation, il devra décrire les conditions d’accueil, d’encadrement (débriefing avec le tuteur de stage), et de réalisation des missions (accompagnement dans ses apprentissages, moyens mis à sa disposition).

Il existe des sites web où les étudiants laissent des commentaires sur leurs employeurs. Ces forums confirment que certains organismes d’accueil offrent des stages bien plus formateurs que d’autres !

L'étudiant peuvent noter l’accueil à son arrivée en stage, l’encadrement, l’intérêt et la richesse des missions, l’environnement de travail, les opportunités professionnelles à la suite du stage, les occasions de développer son réseau (séminaires, RDV clients, rencontres professionnelles, déplacements). 

Voici différents exemples de grilles d’évaluation (tableaux et questions fermées/ouvertes) sur lesquelles l'étudiant peut s’appuyer pour donner son avis sur les organismes d’accueil. À partir de ces exemples, vous pouvez constituer vos propres outils d’évaluation.

Des tableaux

Grille d'évaluation de l'organisme d'accueil – Tableau

Des questions ouvertes/fermées

Grille d'évaluation de l'organisme d'accueil – Questions ouvertes (extrait)

Vous pouvez aussi intégrer ces questionnaires directement dans votre outil de gestion de la scolarité, au sein d’un champ « Retours d’expérience ».

En synthèse, voici différentes manières d’évaluer le stage :

d

Faire un retour personnalisé à l’étudiant à la fin du stage

En tant qu’enseignant-référent, vous faites le lien entre la formation et le stage. Vous avez accompagné l’étudiant tout au long de cette période, vous connaissez donc sa trajectoire.

Au-delà de l’évaluation formelle à la fin du stage, l’étudiant peut attendre un retour de votre part sur sa restitution, son évaluation ou son stage de manière générale (missions accomplies, compétences développées, atouts dans le CV, valorisation du stage..).

 Vous pouvez donc prévoir un temps de débriefing après la remise du rapport de stage.

Comment aider l’étudiant à valoriser son expérience si celle-ci s’est mal passée ?

  • L’aider à tirer les apprentissages de cette expérience (« j’ai appris comment gérer les situations de crise », « j’ai appris à organiser mon travail dans des délais très courts »…)

  • L’aider à identifier les qualités et compétences qu’il a développées (diplomatie et médiation face aux conflits, capacité d’adaptation dans un environnement changeant…)

  • L’aider à tirer les aspects positifs du stage

Ce moment est précieux pour l’étudiant, il clôture l’accompagnement de la période de stage. Votre retour sur le stage de l’étudiant doit pouvoir l’aider à valoriser cette expérience dans son projet.

d

Grâce à la valorisation de son/ses expérience(s) de stage, l’étudiant est en bonne voie pour entrer dans la vie professionnelle !

  

Vous pouvez aussi consulter ces fiches indépendamment les unes des autres : 

                                                                 Cette fiche a été réalisée grâce au soutien de :

d
Exemple de certificat de réussite
Exemple de certificat de réussite