• 1 heure
  • Facile
Connectez-vous ou inscrivez-vous gratuitement pour bénéficier de toutes les fonctionnalités de ce cours !

Introduction du cours

Votre candidature a été sélectionnée et votre entretien d’embauche approche ! Mais comment ne pas se retrouver démuni le jour de l’entretien de recrutement ? Voici quelques clés pour un entretien réussi !

À la fin de cette fiche, vous serez capable de :

  • comprendre les enjeux de l’entretien d’embauche

  • maîtriser les différentes étapes du déroulement des entretiens

  • faire une veille préparatoire sur l’entreprise qui vous reçoit

  • adapter vos gestes, votre posture, votre langage en fonction de l’image que vous voulez renvoyer

  • rédiger un pitch de présentation de votre profil

  • anticiper certaines questions des recruteurs

À quoi sert un entretien ?

Au téléphone, de visu ou même parfois via Skype, le recruteur a simplement besoin de comprendre votre parcours afin de :

  • valider la pertinence de votre profil par rapport au poste ;

  • valider que votre personnalité peut s’adapter à la culture de l’entreprise/PME/start-up pour laquelle vous postulez.

Il vous incombe ainsi d’expliquer clairement vos différents choix :

  • pourquoi avez-vous postulé à cette offre d’emploi ?

  • pourquoi tel secteur et pas un autre ?

  • pourquoi telle fonction ?

  • pourquoi telle entreprise ?

En d’autres termes, votre principal objectif est de montrer que vous êtes LE candidat qu’il recherche pour le poste. Cet exercice ne s’improvise pas, vous devez pour cela bien vous préparer pour le jour J !

Comment se déroule un entretien de recrutement ?

Bien sûr, tous les entretiens sont différents, mais de manière générale vous retrouverez ces différentes étapes à chaque fois :

  1. Le recruteur présente brièvement le poste

    À ce moment, le recruteur peut situer le poste dans le contexte du service/de la direction.

  2. Le candidat se présente

    Vous verrez plus bas une méthodologie pour construire votre pitch de présentation.

  3. Le recruteur questionne le candidat

    Si vous avez bien mené votre pitch de présentation, le recruteur vous posera les questions auxquelles vous vous attendez.

  4. Le recruteur donne plus de détails sur le poste, les enjeux, les conditions salariales…

    N’hésitez pas à en profiter pour prendre des notes et préparer vos questions !

  5. Le recruteur demande si le candidat a des questions sur le poste ou l’entreprise et/ou négociations salaires, avantages...

Téléchargez la checklist des questions types.

Vous passerez sans doute plusieurs entretiens pour un même poste. Vous rencontrerez dans un ordre ou un autre : le responsable métier du poste à pourvoir (entretien plutôt technique), une personne du service des Ressources Humaines (comportement et conditions de recrutement, temps de travail, salaire, Comité d’entreprise…), le grand patron, si le poste a un niveau hiérarchique important (sur la stratégie du Groupe, votre potentiel…). Dans tous les cas, les étapes de préparation qui suivent restent valables. 

Se préparer en 5 étapes

Alors comment vous préparer pour le jour J ? Voici les 5 étapes essentielles pour réussir vos entretiens de recrutement.

Une recherche d’emploi peut prendre du temps avant d’aboutir, vous pouvez donc résumer vos entretiens dans un tableau récapitulatif qui vous servira de fiche de suivi.

Nos conseils :

  • Ne prenez pas plusieurs rendez-vous dans la même journée, vous ne savez pas combien de temps l’entretien va durer

  • Si vous avez un empêchement de dernière minute, il vaut mieux prévenir pour reporter le rendez-vous

Étape 1 : Affinez votre connaissance du poste et de l’entreprise pour être capable d’en parler de vive voix

Pour bien préparer votre entretien, la première étape est d’affiner votre compréhension de l’annonce. Pour cela :   

1. Reprenez l’annonce et décryptez-la :

  • Surlignez les informations essentielles (le profil recherché, les tâches et missions, les enjeux du poste, les éléments de contexte importants…).

  • À partir de ce que vous avez surligné, faites une synthèse avec vos propres mots.

  • Sélectionnez les éléments qui devront se retrouver dans votre pitch de présentation.

Voici un exemple d’annonce décryptée :

2. Faites des recherches sur l’entreprise

Comme vous le voyez dans l’exemple ci-dessus, appuyez-vous sur les informations délivrées dans l’annonce pour orienter vos recherches sur l’entreprise.

Par exemple, concernant l’annonce ci-dessus, vous pourriez aller rechercher sur leur site les détails des prestations proposées pour avoir quelques arguments de vente.

Lors de vos recherches, prenez des notes sur les informations clés (chiffres et dates importantes, noms des personnes à la tête de l'entreprise, etc.).

Étape 2 : Préparez votre pitch de présentation

Le pitch est une brève présentation de vous. Une présentation intelligente et efficace.

La question que tout recruteur se pose en recevant un candidat est : “ce candidat correspond-il réellement au profil que je recherche ?”. Vous devez donc vous efforcer de le convaincre dès les premières minutes de l’entretien, lorsqu’il vous demandera de vous présenter.

Ce pitch ne doit pas dépasser 3 minutes. Pourquoi ? Car après 3 minutes, l’attention du recruteur baisse et il risque de ne pas retenir toutes les informations. Vous devez sélectionner des informations percutantes, en lien direct avec le poste.

C’est pourquoi cette brève présentation se prépare à l’avance.  

Tout d’abord, qu’avez-vous envie de répondre à cette question : “Concernant le poste auquel vous postulez, que souhaitez-vous que le recruteur retienne de vous ?

Sans suivre la logique de votre CV, commencez votre pitch par une expérience dont vous êtes fier et qui a un lien direct avec le profil recherché. De cette manière, le recruteur aura envie d’en savoir plus sur cette expérience/compétence intéressante, et vous vous sentirez plus à l’aise pour répondre aux questions qu’il vous posera.

La structure de votre pitch :

  1. En deux ou trois phrases, partagez l’expérience dont vous êtes le plus fier et qui se rapproche le plus du profil qu’il recherche (soyez concis, vous développerez plus tard).

  2. En une phrase ou deux, dites ce que vous recherchez aujourd’hui en lien avec le point précédent.

  3. Puis, reprenez certains éléments importants de l’annonce sur lesquels vous vous sentez à l’aise (par exemple, les langues requises ou une compétence technique souhaitée, etc.) et faites le lien avec votre parcours (en étant à chaque fois concis mais en donnant un exemple concret). Ce qui donnera envie au recruteur d’en savoir plus sur ces expériences et de vous poser des questions sur celles-ci par la suite.

Pour préparer ce pitch, je vous conseille :

  • pour les deux premiers points, de rédiger les phrases et de les retenir (par coeur !) pour le jour J afin d’avoir une base pour vous lancer

  • pour le point 3, de prendre des notes très synthétiques sous forme de bullet points, pour que vous vous rappeliez des différents points que vous voulez aborder
    votre expérience ==> élément du profil recherché, ce qui donnerait par exemple : Chargée de clientèle chez EDF ⇒ aisance téléphonique/relation clientèle

  • de vous entraîner plusieurs fois seul et en présence de quelqu’un d’autre et de vous chronométrer pour ne pas dépasser 3 minutes

Voici un exemple :

Contexte :

Nicolas postule au poste de Responsable événementiel - Organisation de réceptions, dans une start up en pleine expansion spécialisée dans les réceptions de luxe. Ce poste requiert une expérience significative dans l’événementiel de luxe, un sens prononcé pour le commercial et une volonté de manager une équipe.

Voici le pitch de présentation de Nicolas avec les trois parties annoncées ci-dessus :

“ Pendant cinq ans, j’ai été responsable de l’organisation de projets événementiels spécialisés dans les décorations de Noël de luxe pour le compte de grands magasins (comme les Galeries Lafayette). J’ai particulièrement aimé la relation clientèle. Mon responsable m’a d’ailleurs confié la charge de développer le portefeuille clients. Aujourd’hui, fort de cette expérience, je souhaiterais manager une petite équipe pour mener des projets de plus grandes envergures.”

Pour la troisième partie du pitch :

Éléments de l’annonce

En lien avec mes expériences/compétences

  • Votre capacité à relayer les informations techniques à différents niveaux

  • Vous maîtrisez parfaitement l’anglais

  • Un deuxième langue est un plus

  • Vous avez eu une expérience à l’international

  • Société “XYZ” coordination des évènements auprès des équipes tournantes

  • Bilingue anglais-français, responsable des clients internationaux chez XYZ

  • Niveau B2 en espagnol

  • Stage de 8 mois en Australie et de 4 mois au Canada

Exercice FORUM

Rédigez maintenant votre propre pitch basé sur ces règles. N’hésitez pas à le partager sur le forum et à en discuter !

Étape 3 : Identifiez les questions qu’on peut vous poser et préparez les réponses

Après avoir préparé votre pitch de présentation, mettez-‌vous à la place du recruteur : quelles questions sur votre parcours pourrait-il vous poser ? Y a-t-il des “vides” d’activité dans votre CV ? Si oui, préparez-vous à vous justifier. Votre parcours se déroule-t-il de manière logique (diplômes, expériences professionnelles, compétences …) ? Si la réponse est non, ce n’est pas grave mais vous devez être capable de montrer au recruteur le fil directeur de toutes vos expériences.

Voici des exemples de questions que le recruteur peut vous poser :

  • Qu’est-ce qui vous intéresse le plus (le moins) dans le poste proposé ?

  • Comment voyez-vous l’évolution de votre profession ?

  • Pouvez-vous détailler telle expérience ? Les compétences développées ? Les résultats de vos actions (chiffres, livrables, etc.) ?

  • Dans quel contexte votre dernier contrat s’est-il terminé (fin de CDD, licenciement, etc.) ?

  • Quels sont les obstacles que vous avez rencontrés dans vos missions ?

  • Qu’est-ce qui vous attire chez nous ?

  • Quelles sont vos prétentions salariales ? vos souhaits d’évolution ?

  • Quels sont vos points forts / faibles ?

  • Avez-vous d’autres propositions en cours ?

Exercice : Il faut donc vous préparer à y répondre. Entraînez-vous dès à présent ! Je vous propose d’aller sur le site de l’APEC et de vous laisser guider. Vous verrez, ce simulateur vous permet de vous mettre en situation en répondant aux questions d’un recruteur et de comprendre le point de vue du recruteur.

De plus, il est possible que le recruteur souhaite évaluer vos compétences via une mise en situation ou des tests. Par exemple, si vous postuler à un poste de développeur informatique, on pourra vous demander de coder ou de résoudre un problème technique. Si vous postulez à un poste de manager, on pourra vous demander de simuler une gestion de conflit.

Étape 4 : Construisez votre image : tenue et posture

Réussir un entretien d’embauche ne repose pas uniquement sur votre expérience professionnelle mais aussi sur votre attitude… Le recruteur va chercher à identifier si votre être, vos manières, etc., correspondent à l’identité ou la vision de l’entreprise.

Quelle tenue choisir pour votre entretien ?

Vous devez choisir votre tenue en fonction :

  • des codes vestimentaires du secteur/entreprise/métier

  • de vos habitudes et de ce que vous êtes

Il s’agit de trouver le bon compromis entre ce que vous êtes (vos habitudes vestimentaires, vos préférences…) et les codes vestimentaires du secteur/de l’entreprise.

Le recruteur sera sensible au soin que vous portez à votre tenue. Choisissez-en une dans laquelle vous vous sentez à l’aise. Vous ne devez pas vous sentir déguisé.

Par exemple, vous pouvez adapter la tenue costume/tailleur...

… à une tenue tout aussi convenable mais plus décontractée.

Étape 5 : Préparez les documents utiles pour l’entretien

On arrive rarement en entretien les mains vides. En amont de l’entretien, pensez à demander au recruteur les documents que vous devez apporter.

Au minimum, je vous invite à emmener avec vous :

  • votre CV

  • une pièce d’identité

  • un cahier et un crayon pour prendre des notes

  • une copie de l’annonce

  • vos notes préparatoires

Et en complément, si on vous le demande, ou pour les entretiens suivants :

  • vos derniers diplômes (surtout dans le domaine administratif car le grade administratif sur lequel vous serez recruté est fonction du diplôme obtenu ; par exemple, pour un poste d’ingénieur territorial, le diplôme d’ingénieur est requis) ;

  • une liste de références avec coordonnées (prévenez en amont les personnes que vous allez citer, ancien manager, responsable hiérarchique, DRH, afin qu’elles soient prévenues d’un éventuel appel par l’entreprise).

Quiz

Vous savez maintenant vous préparer à un entretien. Une fois ce dernier terminé, n’oubliez pas de remercier le recruteur. Si vous le souhaitez, ou que la situation s’y prête, vous pouvez lui envoyer un email complémentaire reprenant les points clés du rendez-vous. Dans tous les cas, si on ne vous rappelle pas, n’hésitez pas à relancer le recruteur !

  

                                                                 Cette fiche a été réalisée grâce au soutien de :

 

Exemple de certificat de réussite
Exemple de certificat de réussite