Fil d'Ariane
Mis à jour le mercredi 19 juillet 2017
  • 6 heures
  • Facile

Ce cours est visible gratuitement en ligne.

Ce cours est en vidéo.

Vous pouvez obtenir un certificat de réussite à l'issue de ce cours.

J'ai tout compris !

Observez autour de vous : le design est partout

Connectez-vous ou inscrivez-vous pour bénéficier de toutes les fonctionnalités de ce cours !

Maintenant que vous avez une meilleure compréhension du design, vous allez très vite vous rendre compte qu'il est absolument partout autour de vous…

Percevez le design au quotidien

Prenez l’habitude d’observer votre environnement, presque tout a fait l’objet d’un travail de design. La chaise est un objet de la vie courante, mais comme on l'a vu au chapitre précédent, le design peut s’appliquer à une infinité de conceptions…

Il y a donc plusieurs types de design :

  • design d’intérieur (agencement d’espace, de maison, musée, entreprise…)

  • design industriel (ameublement, électroménager…)

  • design visuel ou graphique (interface utilisateur d'un réseau social, publicité, communication…)

  • design de présentation (facilitation visuelle, conférence, infographie…)

  • stylisme (mode, design automobile, design d'objet…)

  • design de produit (téléphone, TV, ordinateur…)

  • design de services (conseil, relation client, service après vente…)

  • design d’interaction (application mobile, site Internet, gameplay…)

  • design d’expérience (lieu culturel, mobile, réalité augmentée…)

  • design stratégique (business modèle, changement organisationnel, branding…)

  • … et j’en passe !

Par conséquent, de nombreux métiers font appel au design et cela dans tous les secteurs d’activité économique : la mode, le cinéma, l’ameublement, le numérique, le tourisme, ou encore le patrimoine.

Regardez autour de vous !

Un stylo, un site web, une application mobile… Tout ce qui vous tombe sous les yeux est digne d'intérêt !

Prenez un objet ou un site Internet devant vous. Et analysez-le. Regardez comment il est fait ; interrogez-vous, prenez le temps de vous demander comment le designer en est arrivé à proposer un tel design, avec quelle(s) fonctionnalité(s) et pourquoi ; essayez de comprendre ce que vous aimez et ce que vous n'aimez pas ; pourquoi et comment on pourrait l'améliorer.

Repérez le design recyclé

Très furtivement au chapitre précédent, j'ai évoqué le vintage en vous disant que l'on pouvait y penser quand on pense au design. C'est vrai, l'association d'idées est facile car on peut trouver un certain charme dans le design des objets d'autrefois, parce que :

  1. Il y avait un respect des matières et des temps de fabrication, une meilleure qualité qui permettait une certaine forme de durabilité, très rare aujourd'hui.

  2. Cela peut faire resurgir des souvenirs d'enfance, déclencher une nostalgie, en bref, cela touche à l'émotion.

Le combo des deux, ça donne… de l'authenticité. En effet, posséder un objet vintage donne le sentiment d'être unique, spécial(e), de ne pas faire comme tout le monde.

Crédit Photo © Tungphoto
Crédit Photo © Tungphoto

Le vintage c'est un design qui fait plaisir, qui nous parle. La dimension émotionnelle dans le design est très intéressante, d'ailleurs nous y reviendrons un peu plus tard dans ce cours.

Et ça, les designers l'ont bien compris : ils réutilisent l'effet nostalgie, notamment dans les branches de :

  • L'habillement : dans toutes les enseignes, vous remarquerez que le stylisme récupère des éléments vestimentaires à la mode dans les années 1980 ou 1990 et le remet un peu au goût du jour.

  • La décoration d'intérieure : on donne à un objet la forme que cet objet avait dans une époque passée. C'est en quelque sorte un design anti-moderne, qui a une vraie âme, qui attendrit.

Vous connaissez les amplis de la marque Marshall ? C'est exactement ce qu'ils font.

Détectez le design invisible

Le design est partout, il est même dans l’invisible, dans ce que vous ne percevez pas avec les yeux, mais avec les oreilles par exemple. Dans le monde du cinéma, prenons le “Sound Designer”.

Le Sound Designer est en charge de la conception des effets sonores : il module les ondes pour créer un univers qui corresponde au film, dans l’optique de susciter des réactions et des émotions de la part du public.

Les effets sonores sont essentiels dans un film, ce sont eux qui :

  1. vous indiquent le ton (comédie, horreur, aventure, etc.).

  2. vous transportent à travers une histoire et vous donnent l’illusion de sa réalité.

Prenez quelques minutes pour visualiser mentalement un de vos films préférés avec la musique mais sans les effets sonores pour prendre la mesure de leur importance. Vous vous rendrez compte que ce sont eux qui apportent beaucoup d’épaisseur et d’énergie au film.

Le Sound Designer a la capacité de comprendre une intention dramatique (celle que lui a exprimé le réalisateur). Il peut ensuite restituer cette compréhension en sculptant une ambiance sonore qui va donner tout son relief au film. Il va même jusqu’à ajouter les bruitages pour les films doublés ou pour des effets spéciaux (notamment dans les films de science-fiction) :

  • le bruit d’un sabre laser dans “Star Wars” : ce son n’existe pas, il faut l’inventer.

  • le cri du T. rex dans “Jurassic Park” : ce son n’existe plus, on ne l’a jamais entendu, il faut donc l’imaginer.

C’était la mission de Gary Rydstrom, le designer sonore du film "Jurassic Park", pour lequel il a dû concevoir des dizaines de bruits de dinosaures, tous différents.

Un de ses plus grands challenges a été de travailler sur celui du T. rex, qui devait avoir l’air terrifiant. L’histoire veut qu’ayant travaillé des semaines sur ce cri en mélangeant les cris d’animaux sauvages et féroces comme le lion, le tigre, ou l’alligator, Gary Rydstrom a trouvé ce qui manquait, l’élément qui a donné ce fameux cri strident…

Et vous savez quel est cet ingrédient essentiel ? Il a ajouté le cri d’un éléphant. 😯

Évidemment, il ne suffit pas d’empiler des sons les uns sur les autres, un travail considérable se fait sur la modification de l’amplitude des ondes sonores jusqu’à atteindre le résultat désiré.

Le métier du sound designer est très spécifique mais en réalité il intègre les mêmes principes de base qu’utilise tout designer (du designer industriel au designer d’interaction) :

  • il écoute, est attentif

  • puis il analyse et comprend un besoin

  • pour apporter une réponse, une solution adéquate et pertinente au besoin.

Prenez exemple sur le design naturel

Quand vous vous trouvez face à un problème, essayez de voir s’il existe quelque chose de comparable dans la nature et d’observer comment la nature résout ce problème. 

Ce réflexe est intuitif. De tout temps, l'homme s'est tourné vers la nature pour trouver des solutions. La science, la biologie, la médecine, la pharmacologie, la cosmétique et les sciences technologiques en général (dont la nanotechnologie) voire les biotechnologies utilisent à foison ce recours !

  • Les crampons ou picots qui permettent une meilleure adhérence sont inspirés des dessous des pattes d'animaux capables de marcher sur une surface verticale comme les mouches par exemple.

  • La matière Velcro (ou scratch), auto-aggripante, s'inspire de la "grande bardane" (une plante dont les graines sont recouvertes de crochets et qui s'accrochent aux animaux qui passent à proximité).

  • La matière en Néoprène des combinaisons de plongée ou de surf qui permet une meilleure glisse s'inspire de la peau des animaux marins comme le dauphin ou le requin.

Et les designers ne sont pas en reste !

La nature est un véritable vivier, vous ne vous imaginez pas tout ce qui s’en inspire d’un point de vue design, ergonomique et fonctionnel !

Libre de droits - Domaine public
Libre de droits - Domaine public

L'hélicoptère de la libellule, le tissage (textile) des fibres du palmier, la seringue du moustique, le mégaphone du coquillage…

… Même la voiture a quelque chose de vivant à y regarder de plus près :

  • Le bruit du moteur peut faire penser à un rugissement, un grognement d'animal.

  • L'avertisseur sonore (Klaxon) est comme un cri qui prévient d'un danger.

  • Les phares évoquent les yeux, d'autant que ce sont eux qui permettent de voir, d'éclairer.

  • Les roues sont au même nombre de membres que le modèle le plus répandu dans le règne animal = 4.

Si un extra-terrestre 👽  arrivait sur notre planète et voyait circuler des voitures dans tous les sens, il aurait tendance à penser qu’il s’agit d’animaux, d’organismes vivants…

Vous comprenez maintenant que le design est absolument partout, voyons maintenant quels sont les enjeux du métier de designer.

Exemple de certificat de réussite
Exemple de certificat de réussite