Partage
  • Partager sur Facebook
  • Partager sur Twitter

économie d'énergie

5 septembre 2011 à 22:33:25

Mais l'aiment ne serait pas seul, il y aurait l'histoire de la bille... entraînant des pales
  • Partager sur Facebook
  • Partager sur Twitter
5 septembre 2011 à 22:40:44

Donc dans le cas du dispositif imaginé ici, si on fait un bilan énergétique: on a d'abord fourni de l'énergie à l'aimant pour l'aimanter, et quand il repousse la bille, il restitue une partie de cette énergie, c'est ça?
En fait est-ce que ça voudrait dire que quand un aimant attire ou repousse un objet, il perd à chaque fois un peu de son aimantation?
  • Partager sur Facebook
  • Partager sur Twitter
Mon tuto de physique | L'algèbre linéaire | Mon tuto sur les complexesZeste de Savoir | Dieu ne joue pas aux dés, il saute à la corde
6 septembre 2011 à 8:43:22

Ouai mais ce qui créerait le mouvement pour la bille serait bien juste l'aimant.

Or si tu veux que ta bille fasse plus d'un trajet à sens unique de 5cm, il va falloir soit que tu change la polarité via un champ magnétique (là, si t'as de quoi faire ça dans ta machine, je vois pas ce qu'on vient s'emmerder avec un aimant lol), soit tu déplace ou fait tourner l'aimant, et pour ça aussi il faut de l'énergie.

Même si tu arrivais à restituer presque toute l'énergie à ta bille, il faut considérer les frottement dans la gouttière, le frottement intrinsèque de l'axe des pales, plus la résistance que va apporter l'alternateur couplé aux pales.

Donc au final, tout ce que tu auras fait c'est un joli mécanisme, mais pas très productif en énergie^^
  • Partager sur Facebook
  • Partager sur Twitter

économie d'énergie

× Après avoir cliqué sur "Répondre" vous serez invité à vous connecter pour que votre message soit publié.
× Attention, ce sujet est très ancien. Le déterrer n'est pas forcément approprié. Nous te conseillons de créer un nouveau sujet pour poser ta question.
  • Editeur
  • Markdown