• 10 hours
  • Easy

Free online content available in this course.

course.header.alt.is_video

course.header.alt.is_certifying

Got it!

Last updated on 7/26/19

En résumé

Log in or subscribe for free to enjoy all this course has to offer!

Voilà, cette partie se termine ici. Elle a été consacrée à la compréhension des grands principes de gestion de projets innovants. 

Les 4 principes de gestion de projet innovant

Regarder le monde différemment 

Il s’agit de comprendre que les bonnes idées émergent souvent en opposition avec le sens commun, les bonnes pratiques communément admises et appliquées au sein d’un groupe. Et donc l’ADN du talent de l’innovateur consiste donc à réacquérir cette capacité à aller au-delà du sens commun, donc précisément à regarder le monde différemment, et à avoir le courage et l’ego pour se persuader qu’il peut avoir raison contre la majorité, et surtout pour transformer son idée, en un vrai projet.

  

Conduire dans la pénombre 

Cette règle est fondée sur l’observation du fait que la genèse d’un projet innovant est le fruit d’un processus chaotique, imprévisible et exploratoire. Le talent premier de l’innovateur est de tester, d’apprendre, de remettre en cause, et d’être capable de réinventer le projet, autant de fois que nécessaire jusqu’à ce que cela marche…

  

Les règles de la conduite dans la pénombre 

Cet exercice périlleux de la conduite dans la pénombre est régi par un certain nombre de règles qui permettent non pas de réduire les risques, mais d’aider et de guider l’innovateur.

Ces règles et bonnes pratiques pour éviter la sortie de route sont :

  • Poser la base d’un business case viable, c’est-à-dire : une proposition de valeur et un marché adressable. 

  • Focus, simplifier et démarrer petit, même si et surtout si, votre idée a un potentiel très large.

  • Prototyper tout : chaque idée, chaque étape et chaque variante

  • L’essai-erreur est la meilleure méthode pour explorer le complexe et l’inconnu

  • S’organiser pour capter les signaux faibles, l’inattendu, car c’est ainsi que toutes les bonnes idées se présentent à nous.

  • Et enfin, trop de ressource en phase précoce, nuit et est même un facteur d’échec.

Ensuite, il est important de commencer à se connaître, en tant qu’innovateur. On parlera d’intelligence innovante. Elle se définit dans un référentiel à 3 dimensions :

  • L’intelligence pratique

  • L’intelligence analytique

  • L’intelligence créative

Le fait que ces 3 formes soient à la fois indispensable pour la conduite d’un projet, mais également jamais uniformément présentes chez l’individu, est la première caractérisation de la nature fondamentalement collaborative de l’innovation. Et oui, comme je vous l'ai déjà dit dans ce cours,  il faut travailler avec des profils variés qui complètent ces formes personnelles d’intelligence.

  

Constituer une équipe innovante

Dès lors que vous avez cerné votre profil d’intelligence innovante, vous devrez constituer une équipe suivant les principes suivants : 

  • Chercher des talents qui apportent de la diversité et des formes d’intelligence complémentaires. 

  • Éviter la territorialité dans les compétences dans les phases précoces

  • Ne pas sous-traiter le contact premier avec le marché et les premiers clients. Il devra être effectué par les fondateurs eux-mêmes.

  • Et enfin, comprendre et anticiper sur la sortie, ceci en relation avec les 4 grandes phases dans la vie d’un projet. 

Voilà, j'espère que cette partie vous a plus. Poursuivons ! 

Example of certificate of achievement
Example of certificate of achievement