Partage

Mai 2oo7

Les fous du rapport d'abus, ne vous affolez pas.

30 octobre 2006 à 19:40:04

Bonjour.

Comme vous le savez (j'espere) tous, dans 7 mois se dérouleront les éléctions présidentielles.
Comme vous le savez tous, l'abstention, c'est la décadence de la démocratie.
Comme vous le savez tous, la démocratie, est le seul régime viable a notre époque pour un pays comme le notre.

Malheuresement, comme vous le savez tous, "comment et pourquoi voter?", quand les candidats sont pires les uns que les autres, est une question que se posent beaucoup de gens, légitimement d'ailleurs.

JE NE POSTE PAS pour vous dire pour qui voter (sinon je vous dirais de voter pour moi).
JE NE VIENS PAS ici pour vous convaincre que mon avis est le bon, ni pour en débattre.
Je viens poster, pour vous informer, car l'information est la clé d'une bonne décision, que ce soit sur un champ de bataille, dans une entreprise, ou au moment d'un vote.

Vous informer de quoi ?
eh bien sachez qu'une blogosphere existe, et que ce qu'on vous montre a la télévision n'est pas la seule référence que vous aurez au moment de voter si vous faites l'éffort d'enrichir votre culture politique.
(car, comme vous le savez tous, l'objectivité est une qualité qui se perd chez nos journalistes français de la télé actuelle).

Ce lien vous menera aux autres, et de fil en aiguille, vous en saurez beaucoup plus, et serez surement a même de montrer a votre entourage que la politique concerne tout le monde, et que c'est pas seulement un truc de vieux qui n'intéresse personne.

Car comme vous le savez tous, si nous laissons notre lumiere briller, nous donnons inconsciemment aux autres la permission que leur lumière brille.

Ainsi, si vous admettez et soutenez le fait que la politique est l'affaire de tous, les gens ne demanderont qu'a vous suivre.
De la même maniere que le premier au collège a s'etre ramené avec "pokémon" sur gameboy et a s'en réclamer a permis, a tous les autres fans qui se cachaient, de s'afficher ouvertement avec leurs petites disquettes rouge et bleues.
(je sais l'exemple est vaseux)

Merci d'avoir tout lu :)
30 octobre 2006 à 19:53:55

Puisque tu as l'air de réfléchir sérieusement a la question, peut-être que ça serait intéressant, non pas que tu dises clairement ton parti politique, mais que tu approfondisse un peu tes pensées plutot que de dire une chose que pas mal de monde sait déja, et ça avancerait des personnes comme moi presques majeures et qui comptaient voter blanc tellement rien ne leur plait ^^ Faute surement de ne pas avoir passé assez de temps sur la question. Si ce genre de question implique une réponse contraire aux règles du forum, désolé et ignorez la.. c'était pour faire avancer le shmilblik !
30 octobre 2006 à 20:01:18

Je ne pense pas avoir le droit de parler politique sur le forum.
Je pensait devoir poster ceci pour que les gens qui ne savent pas encore que le net est une bonne source alternative d'informations (a conditions d'avoir de la jugeote et un bon esprit critique pour trier les infos par pertinence).

De plus j'ai trouvé le lien que j'ai donné au hasard de mes navigations, l'ai trouvé tres intéréssant et ai jugé important de le partager, car ce site et surtout son "politics show" m'apparait prometteur.

Si l'aval de la team du forum devait m'etre octroyé, je pondrais peut-être un pavé visant a résumer de la maniere la plus objective possible ce que je sais (et non pas ce que je pense) de la vie politique actuelle, pour clarifier cela aux yeux de certains.
Cela dit, je doute de l'arrivée de cette autorisation.

Et le sujet pourrais trop facilement déraper, et vu le skill des modos actuels, on serait pas dans la merrde :D (je déconne =))

on verra


Edit: pour information, je n'ai pas de parti politique car adhérer a un parti revient a admettre une globalité d'idées, et aucun parti n'a raison sur tout les points.
J'ai donc des idées, et en attendant de voir (ou d'inciter, qui sait) les partis dialoguer d'avantage, je voterai pour ceux dont les idées se rapprochent le plus des miennes, sans pourtant adhérer totalement a leur mode de conduite.

Edit 2 :

Citation : osef

Je sens le topic clos avant sa fin...


Effectivement, la modération a toujours du boulot sur ce forum (certains comprendront ce que je veux dire par là).
30 octobre 2006 à 20:02:36

Je sens le topic clos avant sa fin... :-°
30 octobre 2006 à 20:36:31

SouCaline > abstient toi de ce genre de message quand tu n'as pas un odorat assez développé pour !

ce topic n'a pas vocation à être fermé s'il reste dans son objectif principal (et qu'on ne poste pas des messages comme celui de SouCaline ou trollesque).
30 octobre 2006 à 22:31:45

En passant, je recommande pointblog.com, juste en passant....
31 octobre 2006 à 12:19:09

Le probleme, c'est que meme si la politique n'interesse pas tout le monde, chacun a son idée, qu'il est pret à défendre bec et ongle.
Ce qui amene a des debats sans fin...


>hé minirop, ta signature... Elle est périmée :p
Anonyme
31 octobre 2006 à 12:21:08

nous avons à faire à un grand moralisateur! :lol:
31 octobre 2006 à 12:59:42

Citation : SpotZup

ça avancerait des personnes comme moi presques majeures et qui comptaient voter blanc tellement rien ne leur plait


Attend de recevoir les programmes pour te faire une idée plus précise, et dans quelques temps, les débats vont se mettre en place, çà va t'aider pour décider ;)
Anonyme
31 octobre 2006 à 13:00:46

Dites moi si je me trompe :
On sait que les 3 partis politiques qui ont une chance d'être au pouvoir en 2007 sont le PS, l'UMP et le FN (sauf si des nouveaux partis sont créés, ...).

Est-il réellement utile de voter, par exemple, pour un partie d'extrême gauche, pour les gens d'extrême gauche, alors qu'ils savent qu'ils ne seront pas élus, et qu'au deuxième tour ils se replieront sur le moins à droite de tous, le PS ou l'UMP...

C'est peut-être con, mais voilà ce que je pense ! Personnellement, si j'étais de droite (je suis de nulle part à vrai dire), je voterais pour un des deux partis de droite qui a des chances d'être élu qui me plaît le plus... Si j'étais de gauche, je voterai pour le PS...

Oui, si par exemple je suis communiste, je vote pour le PC mais ça fait autant de voix en moins pour le PS, et ces voix l'empêcheront peut-être de passer au deuxième tour... Donc au lieu de voter pour le PC, je vote pour le PS, tant pis !


Voilà ! Je voulais simplement donner mon impression, par rapport à la situation politique d'aujourd'hui en France, et des partis extrémistes qui montent... On en vote plus POUR un parti mais CONTRE un autre !



J'ai peut-être tout faux, donc corrigez moi si je me trompe :)
31 octobre 2006 à 13:04:04

Flobard > si tu trouves que le PS est dirigé par des incompétents, tu vas pas leur donner des voix juste parce qu'ils ont une chance de pas passer au deuxième tour.

Le principe du premier tour c'est que tu votes pour qui tu veux _vraiment_ voter, et après au second tu choisis.

Citation

Car comme vous le savez tous, si nous laissons notre lumiere briller, nous donnons inconsciemment aux autres la permission que leur lumière brille.

Ça va, tu t'enflammes pas trop ? :D
Anonyme
31 octobre 2006 à 13:09:22

Je trouve, malgré les critiques, que l'initiative de ce topic est bonne...
Anonyme
31 octobre 2006 à 13:09:24

C'est vrai Bluestorm... Le problème c'est que les gens de gauche se sont sentis lésés en 2002 et je pense que peu de gens souhaitent le même scénario...

Car au second, si tu as le choix entre deux trucs que tu n'aimes pas, c'est moyen ^^

Enfin, en fait j'en sais rien !
31 octobre 2006 à 13:10:48

Le politicshow est en effet un très bon mag citoyen que je recommande. On peut juste reprocher l'engagement politique trop visible du journaliste qui a tendance à oublier la neutralité.

<fin du post supprimé - Elentar>
31 octobre 2006 à 13:12:06

On s'en fout de ton opinion :D

(espérons casser le troll avec une parole sèche... sssspoir...)
31 octobre 2006 à 17:09:19

Citation : bluestorm


Citation

Car comme vous le savez tous, si nous laissons notre lumiere briller, nous donnons inconsciemment aux autres la permission que leur lumière brille.

Ça va, tu t'enflammes pas trop ? :D



De marianne williamson, je n'invente rien :p

Citation : osef

Car au second, si tu as le choix entre deux trucs que tu n'aimes pas, c'est moyen


Tu votes alors pour le moins pire (ou celui, comme je disais plus haut, dont les idées sont les moins différentes des tiennes).

Mais s'abstenir, c'est laisser croire que tu t'en fous, et ca laisse le terrain libre a beaucoup d'abus.
Si les gens avaient réagis des le CNE, (seulement 2 syndicats ouvriers et 3syndicats étudiants) on aurait pas eu besoin de tant de bordel en mars-avril.
De toute façon, on vote générallement (surtout les jeunes) pour des gens que l'on aime pas trop, par dépit (exemple avec chirac il y a 5ans).

Citation : osef

Le politicshow est en effet un très bon mag citoyen que je recommande. On peut juste reprocher l'engagement politique trop visible du journaliste qui a tendance à oublier la neutralité.



J'ai trouvé au contraire lors de l'interwiew de JM lepen que le journaliste était exceptionnelement calme comparé a d'autres qui se seraient offusqués de certaines réponses qui ont été celles du candidat FN.
Mais ca se discute, en tout cas ca informe bien.
31 octobre 2006 à 17:21:20

Bonjour,

@flobard... mais si tous les gens "de gauche" votent PS et ceux "de droite" votent UMP... pas la peine de faire un premier tour...
c'est bien ça l'intérêt du premier tour, c'est que les gens votent vraiment pour ce qui leur plaît (ou ce qui leur déplaît le moins, ou encore pour dire qu'ils ne sont pas d'accord en votant des extrêmes).
Le premier tour est le seul moyen d'obliger à prendre en compte la multitude des partis et pourrait avoir pour conséquence de "briser" les grands partis (après 2002 ou après le référendum on aurait pu penser, par exemple, à une scission du PS avec d'un côté son aile "gauche socialiste" et de l'autre son aile "démocrate sociaux").

Enfin, j'espère bien que le premier tour permettra à François BAYROU de faire un bon score... et de sortir de cette opposition "gauche" "droite" !
;o)
@+
31 octobre 2006 à 22:49:08

Le gros problème qu'on, en ce moment, les partis c'est la division.
Ce n'est jamais bon qu'au sein d'un même partit il y ais plusieur candidat. C'était ce qui avait conduit au scénario de 2002 (une grande partit des français avait était contraint de voter pour quelqu'un qu'ils ne voulaient pas voir au pouvoir).
Sinon un autre grand problème c'est l'abstention. S'abstenir c'est laisser décider les autres pour soit même.
31 octobre 2006 à 23:15:19

Citation : Pas de titre

Est-il réellement utile de voter, par exemple, pour un partie d'extrême gauche, pour les gens d'extrême gauche, alors qu'ils savent qu'ils ne seront pas élus, et qu'au deuxième tour ils se replieront sur le moins à droite de tous, le PS ou l'UMP...


Ca permet aussi d'établir un rapport de force pour que le parti le plus proche de tes convictions (le ps dans le cas présent) prennent certaines de tes idées en compte : tu as plus de chance de faire passer une idée si 10% des gens ont voté pour ton parti que si seulement 0.1% l'on fait, comme çà, même si tu es sûr de ne pas être élus, tu peux quand même peser dans le débat.
1 novembre 2006 à 16:24:15

Je pense comme flobard, coter pour celui qui tout en étant le plus proche de nos idéologies à le plus de chance de passer au second tour.

Voter pour un extrème gauche qui n'aura que 3% des voix, ou pour un parti genre PS qui aura plutot 15/20% des voix ? Pareil pour les verts, ils ont eu 5 % des voix en 2002, si seulement 2 % (les verts avaient eu 3% en 1995 il me semble) avaient été donné à Jospin, il serait passé au second tour...

N'empeche, 40% des 18-25 ans n'ont pas voté, et 20 % des voix pour le FN, un français sur 5 est pour l'extrème droite. N'empeche, on peut très bien comprendre le national socialisme : On fait du social pour nos compatriotes... C'est peut-être ce que recherchent ceux qui votent nationnaliste ?

Sinon, avoir 20 personnes qui se présentent à l'éléction c'est de l'antidémocratisme, c'est prendre quelques part infimes de voix contre une personne qui a plus de chance d'être élue... (enfin, c'est assez paradoxal, se présenter c'est aux éléctions c'est le propre de la démocratie, mais si tout le monde se présente, ça devient du n'importe quoi).

On a plus de personnes qui se présenent à gauche, cela fait autant de voix divisée, et donc forcément la droite a plus de chance de passer au second tour... (déjà si on pouvait éviter d'avoir 3 socialistes au premier tour...). Ce que je veux dire, c'est si deux personnes avec les mêmes idées se présenent, ils vont se partager des voix... (20% divisé par 2, ça fait pas plus de 10%, et c'est jamais suffisant pour un second tour).
1 novembre 2006 à 20:51:06

le problème c'est que aujourd'hui c'est dur de choisir droite ou gauche, car les deux parties (UMP et PS) proposent rien de nouveau, ils ont été tous les deux aux pouvoirs et sont tous les deux incapables de résoudre les vraix problèmes (chomage, pouvoir d'achat) qui sont la cause des crises des banlieux par exemple, les uns comme les autres ne parlent pas non plus d'un problème qui a fait des ravages dans certains pays (argentine en particulier): la dette la france a plus de 2 mille milliards de dette.
alors la conséquence de tout ça c'est que les gens préfèrent voter extreme gauche ou droite ce qui est quand même inquiétant, car les idées communistes et celles du FN ne correspondent pas vraiment à ce que une démocratie veut.

Borny: les communistes ont recolté aux dernières electionsbeaucoup de voix environ 11% si on additione le PCF (4%), le LO(3%), la LCR (4%) ainsi que le PT (0.4% :( ), le problème c'est qu'ils projetent peut-etre de s'unir.
2 novembre 2006 à 0:32:35

Citation : l01c

Borny: les communistes ont recolté aux dernières electionsbeaucoup de voix environ 11% si on additione le PCF (4%), le LO(3%), la LCR (4%) ainsi que le PT (0.4% :( ), le problème c'est qu'ils projetent peut-etre de s'unir.




Ce calcul n'a pas vraiment de fondements, puisque à la base les partis "gauchistes" comme LO et LCR ont été fondés en réaction aux deux gros partis de la gauche : le PS et le PCF. Et puis je pense qu'ils tiennent chacun à avoir leur candidature, l'élection présidentielle est la période où ils sont le plus médiatisés si ils ont un candidat.
2 novembre 2006 à 22:36:28

Je pense qu'il est important, très important, de briser la vision PS vs UMP = Gauche vs Droite.
Car, objectivement, on ne peut plus réellement qualifier le PS de parti de gauche. Les idées de Ségolène Royal, par exemple, sont très proches de celle du RPR d'il y a quelques années. Voyons par exemple les valeurs pilliers du « programme » de Ségo : «l'emploi, la sécurité, la famille, l'école, tout se tient ». Je sais pas pour vous, mais moi ça me fait penser au « Travail, Famille, Patrie » de pétain, sans le Patrie qui est réservé au FN. Réservé au FN ? Ah non, pardon, y'en a un autre maintenant qui s'en sert : c'est Nicolas Sarkozy. « La France, aimez-la ou quittez-la » est son nouveau slogan (enfin il date de qqes mois quand même). C'est marrant (hum) parce que y'a encore quelques temps c'était le slogan du FN (si si, j'vous assure).
En fait, on observe une déviance des deux grands partis vers la droite : l'UMP incarne à présent la fameuse droite « décomplexée », et le PS suit logiquement une droite « complexée ».
Au final, y'a vraiment que les « extrêmes » qui restent bien dans leurs camps.


Deuxième point qu'il faut éclaircir : les extrêmes.
(couchés BlackShade et playest, je parle pas des glaces)

L'extrême droite a gardé depuis toujours les mêmes idées : un libéralisme assumé, et une fermeture totale des frontières. Jusqu'à 2002, le FN était le parti-dont-il-ne-faut-pas-prononcer-le-nom, le parti que les gens disaient dans les conversations « tu votes pour qui ? je vote pour tu-sais-qui ». Mais depuis son joli score aux élections présidencielles, il a tendence à se « dédiaboliser » pour reprendre les termes de le pen lui même.

Au contraire l'extrême gauche se diabolise de plus en plus. Bon déjà y'a les « les extrêmes ne sont jamais bons » (couchés j'ai dit). Mais il faut d'abord préciser : c'est quoi l'extrême gauche ?
De nos jours, l'extrême gauche, c'est ceux qui tapent sur tout le monde y compris leurs copains. Les communistes et les anarchistes qui s'entre-tuent, qui manifestent leur mécontentement en permanence, qui embrigadent les jeunes.
Tenez, voilà quelques idées toutes faites :
* Le communisme, c'est de l'extrême gauche ;
* Les communistes sont staliniens ;
* Les anarchistes sont contre la loi, dans un pays anarchiste on pourrait tuer et violer en toute impunité.

Le communisme n'est pas d'extrême gauche, ou du moins pas tous les communistes. Déjà, à la base, communisme = socialisme. Sisi, j'vous assure, regardez dans les bouquins d'histoire. Le communisme est issu du socialisme. Y'a les communistes qui veulent le pouvoir par la démocratie, les gauchistes modérés, qui fondèrent le PS, et les communistes qui veulent le pouvoir par la révolution populaire, qui fondèrent le PC. Bon c'est en très gros hein.
Staline n'était pas communiste. Karl Marx n'a jamais dit qu'il fallait tuer des millions de gens, ni faire la guerre froide.
L'anarchisme, ou plus gentiment l'acratisme (du terme acratie, = pas de pouvoir) c'est une idéologie qui prone l'autogestion et qui, sur ce point, se rapproche assez du libéralisme (y'a des anarchistes-libéraux). (Attention les anars' ne sont pas libéraux) Nulle par il n'est dit que le meurtre serait impuni. Normalement dans une société anarchiste, y'aurait pas de meurtres :D

Hum voilà, c'est fini pour aujourd'hui =D
2 novembre 2006 à 22:53:15

Quand tu dis que l'extrême droite a le "libéralisme assuré" comme idée je ne suis pas d'accord, l'extrême-droite est très fermée sur l'étranger, même quand il s'agit de commerce international (rejet de l'UE). En plus, si on prend le mot libéral au sens premier du terme (et plus seulement économique comme souvent), l'extrême droite est tout le contraire de cette idéologie là.

Après +1 pour le reste, les communistes ne sont plus staliniens depuis 1976, le PCF n'est plus vraiment un "extrême", et le PS et PCF sont nés à la base du même parti.
Mais il y a quand même le concept de "dictature du prolétariat" chez Marx, que certains chefs d'états communistes ont interprété à leur manière. Et il y a quand même un histoire terroriste dans l'Anarchisme en France, même si c'est fini depuis longtemps (et de toutes façon je ne pense pas qu'ils présentent de candidat pour les élections, ce serait contradictoire). ;)
2 novembre 2006 à 23:15:34

Citation : l01c

Borny: les communistes ont recolté aux dernières electionsbeaucoup de voix environ 11% si on additione le PCF (4%), le LO(3%), la LCR (4%) ainsi que le PT (0.4% ), le problème c'est qu'ils projetent peut-etre de s'unir.


À vrai dire, c'est plus : 3,3 pour le PC, 4,25 pour la Ligue, 0,47 pour Glückstein (PT), et 5,72 pour LO (et non pas 3)
En tout, un peu moins de 14%.

Asgeir > Tu es de mauvaise foi sur le "Travail" de "Travail Famille ..", parce qu'entre "travail" et "emploi", il y a une grosse différence, ne serait-ce parce que le chômage, en 1940, y en avait pas des masses.
Et puis le libéralisme assumé, ca fait bizarre à côté de "fermeture des frontières". Un libéralisme à l'échelle national, moui.

Citation : Asgeir

De nos jours, l'extrême gauche, c'est ceux qui tapent sur tout le monde y compris leurs copains.


Je la ressortirai, c'est très bien :D

Et pour finir la leçon d'histoire, le "socialisme" désigne l'état de la société de transition qui doit mener au communisme en tant qu'idéal parfait et tout. On va pas raconter l'histoire des deux derniers siècles, parce que tout bon élève l'apprend en cours, mais on a distingué les "socialistes" révolutionnaires, qui comptaient sur la révolution pour arriver - à terme - au communisme, et les "socialistes" réformistes qui pensaient qu'on pouvait y arriver par la voie parlementaire, par les voies nationales si vous préférez. Une question intéressante est : la LCR étant un parti révolutionnaire, pourquoi se présente-t-elle aux élections présidentielles (voies nationales par excellence) ?
Ceci est laissé au lecteur en exercice :-°
3 novembre 2006 à 0:09:49

Eh mais, on voit tout de suite "Il faut savoir choisir", "Ne vous abstenez pas : votez !", etc.

Je tiens à rappeler qu'il existe le vote blanc ! Et il est totalement différent de l'absentéisme. Aussi, pour celui qui ne sait pas pour qui voter, il a le droit de donner un vote blanc !
Le vote blanc est compté dans les pourcentages, pas le bulletin absent (vu qu'il existe pas :p ).
Prenons l'exemple de 2002, au second tour : 15% environ pour Le Pen. Si toutes les personnes qui s'étaient abstenues avaient voté blanc, le candidat du FN aurait eu un pourcentage beaucoup moins important (ainsi que Chirac). Maintenant, si on reprend le premier tour, le vote blanc de tous les absentéistes aurait peut-être permis d'éviter la catastrophe du second tour.

La vote blanc montre son désaccord avec les programmes proposés (c'est un droit de l'électeur), l'absentéisme révèleun jemenfoutisme inadmissible. La différence est à faire !
3 novembre 2006 à 0:20:31

Je comprends mal ta logique. Le vote blanc diminue l'abstention mais ne change rien au reste. Et les pourcentages sont calculés en fonction des "suffrages exprimés", donc de ceux qui ont voté pour quelqu'un.
3 novembre 2006 à 7:46:37

Citation

Le vote blanc est compté dans les pourcentages


Ca a changé alors...

Pour l'instant, le vote blanc est un vote nul.
La seule chose qu'il apporte est pour le taux de participation : un candidat élu avec 80% des voix pour 20% de participation (abstention plutôt que vote blanc), c'est pas la même chose que 80% pour 60% de participation...
3 novembre 2006 à 11:19:16

Oui, mais un vote blanc montre quand même que tu t'intéresse à la démocratie, mais que tu les trouves tous nuls, tandis qu'un vote nul donne l'impression que tu t'en fou.
3 novembre 2006 à 12:35:28

Citation

Oui, mais un vote blanc montre quand même que tu t'intéresse à la démocratie, mais que tu les trouves tous nuls, tandis qu'un vote nul donne l'impression que tu t'en fou.


Les deux font exactement la même chose et sont reconnus de la même façon : pas compté. (et pour un vote nul, tu t'es déplacé, donc tu t'en fous pas...)

Ce qui serait vraiment top, ce serait de reconnaitre le vote blanc, on pourrais alors avoir un président élus avec 20% de voix, ce qui montrerais réellement sa représentativité.