• 30 heures
  • Facile

Mis à jour le 24/04/2020

Le routage par l'exemple

Connectez-vous ou inscrivez-vous gratuitement pour bénéficier de toutes les fonctionnalités de ce cours !

Image utilisateurDans la partie précédente, nous vous avons présenté les bases du routage en examinant le fonctionnement d'une passerelle et le calcul logique effectué par un hôte pour déterminer si le destinataire et l’émetteur sont bel et bien dans un même sous-réseau.

Qu'est-ce que le routage ? Nous allons démystifier ce mot puis nous verrons que c'est un principe fondamental pour un réseau comme Internet. Enfin, nous suivrons des données effectuant un processus de routage pour que vous voyiez qu'on ne vous raconte pas des bêtises. Rassurez-vous, nous n'allons pas les suivre physiquement hein ! :D Ce serait génial pour découvrir des pays, mais vous préférerez sûrement rester devant votre écran. Comment ça, vous adoreriez partir à l'autre bout du monde ? :-°

Qu'est-ce que le routage ?

Pour comprendre ce chapitre, il vaut mieux savoir de quoi on va parler. Regardons le mot routage de plus près. Ça ne vous fait pas penser à routeur ? Ça devrait. :-°
Le routage consiste à faire passer des données à travers des routeurs, ou plus précisément, à tracer la route que doivent emprunter des données pour arriver à un point B depuis un point A.

Si vous n'avez pas compris, une analogie s'impose. Supposons que vous vous trouviez à Lyon* et que vous vouliez aller à Paris en voiture, mais vous ne connaissez pas la route. Vous allumez donc votre GPS et lui demandez comment aller jusqu'à Paris. Votre appareil va effectuer une série de calculs pour déterminer la route à suivre. On peut comparer ces calculs au routage, car ils ont le même but : déterminer la route à suivre pour arriver à bon port. En pratique, ça ne fonctionne pas du tout de la même manière, mais on cherche juste à vous faire comprendre en quoi consiste le routage. On aura tout le loisir de voir comment ça fonctionne après.

Si vous avez compris cela, vous pouvez passer à la suite. Et si vous ne savez pas ce qu'est un GPS, on ne peut plus rien pour vous une petite recherche s'impose... :D

* Pour ceux qui ne connaissent pas bien la France, Paris est sa capitale et Lyon en est une des plus grandes villes.

À l'échelle planétaire

Le routage est intéressant à étudier quand on a de grands réseaux. Ben oui, quel intérêt de parler de routage sur un réseau 192.168.0.0 comprenant juste un routeur à l'adresse 192.168.0.1 et un client 192.168.0.2 et ayant pour masque 255.255.255.0 ? Il est beaucoup plus instructif de parler de routage sur des réseaux de grande envergure. Et quoi de mieux qu'Internet pour étudier un réseau géant ?

Pour que la communication entre 2 machines à 2 endroits de la planète différents puisse avoir lieu, elles doivent être reliées entre elles. Mais il est impensable de relier toutes les machines du monde entre elles. Les données sont donc relayées par des routeurs. Ce sont en quelque sorte des "super-routeurs", puisqu'ils relaient une quantité de données énorme à la vitesse de l'éclair. Il y en a une quantité phénoménale dans chaque pays.
Avant de passer à l'échelle planétaire, voyons une carte factice (pour faciliter la compréhension, et surtout parce qu'on ne connaît pas l'emplacement de chaque "super-routeur" :-° ) de la France où sont positionnés plusieurs de ces machines.

Image utilisateur

Une carte de France avec des villes positionnées

Supposons qu'il y ait un super-routeur à Lille, un à Rouen, un à Brest, un à Paris, un à Strasbourg, un à Bordeaux et un à Marseille. Maintenant, relions-en quelques-uns entre eux.

Image utilisateur

Une carte de France avec positions de super-routeurs dont certains sont reliés entre eux

Ça commence à se complexifier. Certains routeurs sont reliés entre eux, mais pas tous. Paris est relié à la plupart des autres villes, mais Lille n'est relié qu'à Rouen et Paris, Bordeaux est relié à Marseille, Brest et Paris, mais Marseille n'est relié qu'à Bordeaux et Strasbourg...
Si le super-routeur de Marseille veut communiquer avec celui de Lille, comment fait-il, vu qu'il n'y est pas relié directement ? Et bien il va demander à un des routeurs auxquels il est relié de transmettre le message jusqu'à Lille. Par exemple, il va transmettre le message à Bordeaux. Ce dernier n'étant pas connecté non plus à Lille, il va le renvoyer à Paris qui transmettra finalement le message à son destinataire. Il ne le transmet pas à Brest parce que ça serait plus long : il faudrait encore passer par Rouen pour atteindre Lille. C'est un processus de routage.

Euh attendez... Comment Bordeaux sait que c'est plus court par Paris ? :euh:

C'est parce que, à l'échelle nationale, les super-routeurs connaissent tous les emplacements des autres. Ils sont capables de se transmettre en temps réel qui est relié avec qui.

Une animation pour illustrer tout cela :

Image utilisateur

Animation illustrant le routage de données

Bien sûr, tout cela se passe extrêmement vite et reste très schématique.

J'habite dans un petit village de Bretagne. Je suis directement relié à Brest ?

Non. Aux super-routeurs nationaux ne sont connectés que des super-routeurs locaux. Ce ne sont pas leurs vrais noms, c'est juste pour faciliter la compréhension. Les "super-routeurs locaux" se trouvent dans les villages, et les routeurs des particuliers (comme nous) y sont reliés via la ligne téléphonique généralement. Ces super-routeurs locaux se contentent la plupart du temps de transmettre des données aux super-routeurs nationaux.

Et à l'échelle planétaire ? Supposons que j'habite un petit village en Bretagne (je n'ai pas déménagé depuis la dernière question :D ), et que je veuille envoyer un paquet en Allemagne, à Berlin. Comment le routage va-t-il s'effectuer ?

Ça fonctionne de la même manière ! Le super-routeur national de Brest saura que celui de Strasbourg est relié à une ville allemande qui est reliée (directement ou indirectement) à Berlin. Et si jamais le super-routeur de Strasbourg ne fonctionne plus à ce moment-là, les paquets passeront, par exemple, par Lille, puis par Bruxelles, puis arriveront en Allemagne.

Suivre les paquets qui tracent leur route

C'est le grand moment ! Vous allez enfin pouvoir découvrir par où transitent les paquets quand vous allez sur le Site du Zéro... :-° Et vous allez surtout vous rendre compte qu'en réalité, c'est un peu plus complexe que ce qu'on vous a expliqué.

Pour commencer, ouvrez une console. On a expliqué comment faire dans le chapitre sur l'IPv4, que vous devriez avoir lu pour comprendre ce chapitre. Nous allons utiliser l'outil tracert (ou traceroute sous Linux et d'autres systèmes d'exploitation*) pour déterminer des itinéraires. Commençons par quelque chose de très original : déterminons l'itinéraire de chez vous jusqu'au Site du Zéro. Pour ce faire, tapez la commande :

tracert siteduzero.com

Ou sous Linux,

traceroute siteduzero.com

Vous pouvez bien évidemment remplacer siteduzero.com par le nom de domaine que vous voulez.

* Dans la plupart des distributions Linux, la commande traceroute est incluse, ce qui n'est pas le cas pour tracert. Il est néanmoins possible d'installer cette dernière via votre gestionnaire de paquets.

Et devant vos yeux ébahis défilent des lignes qui semblent venir tout droit d'une autre planète ! :waw:
Déchiffrons ces informations, qui, contrairement aux apparences, ne signifient pas que notre planète va être colonisée par d'étranges monstres de Saturne. :D

Prenons par exemple :

9    35 ms    35 ms    36 ms  te2-4-80-nb-stdenis-2.nerim.net [194.79.128.66]

La première colonne indique le numéro du saut (passage d'un routeur à un autre) effectué. Ici, c'était le 9ème saut. La 2ème, 3ème et 4è colonnes indiquent une durée en millisecondes (ms) : il s'agit du temps moyen nécessaire pour établir une communication avec le routeur. La 5ème colonne indique le nom de domaine associé à l'adresse IP de la 6è colonne, nous allons regarder cela de plus près.

Pour localiser les super-routeurs, il y a 2 possibilités. Soit l'emplacement est déjà mentionné dans le nom de domaine. Par exemple :

6    35 ms    36 ms    34 ms  Vlan530.icore1.PG1-Paris.as6453.net [195.219.198.30]

On voit bien que ce routeur se situe à Marseille à Paris, rien qu'en voyant le NDD. Mais parfois, ce n'est pas indiqué. En voyant V3798.nts1-co-2.gaoland.net [84.96.251.137] on ne devine pas que ce routeur se situe dans la région parisienne. Pour le savoir, on peut utiliser un outil de géolocalisation IP. Ainsi, on peut savoir de manière assez précise par où transitent les paquets !

Pourquoi certaines lignes consécutives se ressemblent autant ? J'ai par exemple ceci :

12    37 ms    35 ms    36 ms  ge-1-8.br1.tcg.cbv.fr.sivit.net [80.248.223.5]
13    35 ms    35 ms    36 ms  fe-0-1.ar1.cgt.lgc.fr.sivit.net [80.248.223.62]

Comme précisé au début du chapitre, c'était la face "simple" du tuto ! Nous répondrons dans un prochain chapitre à cette question, qui nécessite d'approfondir ce que nous avons vu. Pourquoi obtient-on des lignes si similaires ? Est-il possible d'intercepter des données entre 2 super-routeurs ? Tant de questions sans réponses ! Le suspense est à son comble ! La suite dans un prochain chapitre... :D

Alors, ce n'était pas si compliqué que ça, avouez ! Ah... Vous êtes jaloux de vos données et aimeriez pouvoir faire Paris - Tokyo à la vitesse de la lumière ? Et vous demanderiez votre chemin aux grands routeurs nationaux ? C'est beau de rêver. :D

Dans le prochain chapitre, on passe aux choses sérieuses ! On va rentrer dans les détails : comment le routeur sait vers où router les paquets, comment il choisit la meilleure route, etc.

Exemple de certificat de réussite
Exemple de certificat de réussite