• 6 heures
  • Facile

Ce cours est visible gratuitement en ligne.

course.header.alt.is_certifying

J'ai tout compris !

Mis à jour le 17/04/2020

Resituez le potentiel de l'intelligence artificielle au-delà des mythes

Connectez-vous ou inscrivez-vous gratuitement pour bénéficier de toutes les fonctionnalités de ce cours !

Nous l’avons vu, l’intelligence artificielle s'invite chaque jour davantage dans votre vie quotidienne. Des chercheurs du monde entier travaillent sur de nombreuses applications de cette discipline scientifique. Que ce soit avec Deep Blue, AlphaGo, ou encore plus récemment Sophia d’Hanson Robotics ou les premières voitures autonomes, la presse nous présente des applications toujours plus impressionnantes de l’intelligence artificielle !

quelques titres de journaux sur des événements Deep Blue, AlphaGo, ou encore plus récemment Sophia d’Hanson Robotics ou les premières voitures autonomes
L'IA fait les gros titres

Ces innovations et, de façon plus générale, les possibilités offertes par la technologie, inspirent les artistes et producteurs d’œuvres culturelles depuis longtemps : de Frankenstein à Terminator, en passant plus récemment par Wall-E ou la série Black Mirror, les technologies du futur et la question de l’homme augmenté sont partout !

Faisons le point entre mythes et réalité, pour décrypter le potentiel réel de l’IA.

Décryptez les mythes liés à l'IA

 

Mythe n° 1 : "Les programmes d’IA sont supérieurement intelligents aux humains"

Les intelligences artificielles accomplissent des exploits remarquables : battre les meilleurs joueurs du jeu de go, reconnaître des espèces rares sur une vidéo, bluffer à des parties de poker, etc.

Cela étant, il faut garder à l’esprit que les intelligences artificielles ne copient pas le cerveau. Le cerveau est une source d’inspiration pour les chercheurs.

Les intelligences artificielles d'aujourd'hui ne sont pas si intelligentes que ça. Elles sont surtout très spécialisées, et ainsi performantes sur certaines tâches très précises. Comme l’explique souvent Yann Le Cun, chercheur reconnu en IA :

"Les intelligences artificielles les plus abouties ont moins de sens commun qu'un rat !".

Si par exemple je vous dis "Rose a quitté le bâtiment avec sa valise".

Si vous n’êtes pas un robot, vous êtes doté d’un sens commun. Vous avez donc identifié de nombreuses informations à partir de cette simple phrase :

  • vous savez que Rose est une personne et non une fleur ; 

  • vous comprenez que Rose n’est plus dans le bâtiment ;

  • vous faites même l’hypothèse qu’elle s’apprête à voyager si elle est munie d’une valise, etc.

Cette capacité d’user de sens commun, les machines ne savent pas encore le faire.

Mythe n° 2 : "L’IA fonctionne comme le cerveau humain"

L’ambition de l’intelligence artificielle est de résoudre des problèmes complexes, qu’on pourrait penser réservés aux humains. Il s’agit par exemple de la perception visuelle ou de la reconnaissance du langage.

Et c’est effectivement en essayant de copier le fonctionnement du cerveau humain qu'on a inventé les réseaux de neurones (et donc le début du Deep Learning) qui permettent de dialoguer naturellement avec une machine.

En fait, comme nous l’avons vu, les IA sont aujourd’hui très spécialisées.

L'intelligence peut être mesurée sous différents angles. S’il s’agit de la capacité à faire des opérations mathématiques rapidement ou d’avoir une mémoire considérable, les intelligences artificielles nous dépassent largement. En revanche, il y a d’autres compétences qu’elles n’auront vraisemblablement pas avant longtemps. Par exemple, elles ne sont pas encore capables de ressentir des émotions, de faire preuve d’empathie ou d’humour.

Mythe n° 3 : "Les programmes d’IA sont conscients et auraient des émotions"

Concevoir une créature capable de conscience et de sentiments : voilà un projet qui a occupé l’imaginaire de dizaines d’artistes bien avant l’arrivée de l’IA en tant que discipline. Entre fantastique et science-fiction, de nombreuses œuvres mettent en scène cette idée.

Le robot Wall-E conçu par les studios Pixar semble exprimer de nombreuses émotions. Les robots humanoïdes de la science-fiction sont dotés non seulement d’intelligence, mais aussi d'expression des sentiments.

Au-delà de la science-fiction, certaines enceintes intelligentes intègrent désormais des émotions. Ainsi, l’enceinte d’Amazon Alexa est capable de vous répondre avec une intonation qui peut marquer par exemple l’excitation, la déception ou la désapprobation, bien utiles pour un compagnon artificiel (par exemple pour pallier la solitude des personnes âgées ou accueillir des patients dans un hôpital de façon moins impersonnelle). Après leur avoir appris des mots, on peut leur enseigner à avoir une voix plus ou moins musicale. On peut notamment leur apprendre l’intonation la plus appropriée à chaque situation.

Mythe n° 4 : "Les programmes d’IA pourraient prendre le pouvoir"

Certains grands noms dans le domaine scientifique et technologique, dont Stephen Hawking, Bill Gates et Elon Musk, ont exprimé des inquiétudes quant aux dangers de voir une super-intelligence apparaître. Cette IA se développerait au point que les humains ne puissent plus la contrôler.

Ce scénario à la Terminator relève aujourd’hui de la science-fiction. Si les chercheurs ont des avis divergents concernant l'émergence d'une super-intelligence, ils s'accordent majoritairement sur le fait que le comportement d'un programme d'IA relèvera en priorité de la responsabilité de l'humain lorsqu'il a été conçu.

Précisez encore votre définition d’une intelligence artificielle 

Notre définition précédente de l’IA était :

Nous pouvons la compléter ainsi :

En résumé

  • Les systèmes d’IA sont aujourd'hui très spécialisés et leur performance est liée à cette spécialisation. 

  • Bien qu'inspirés du cerveau humain, les IA ne sont pas aussi perfectionnées que les humains et n'ont pas de sens commun.

  • Les produits d’IA ne sont pas capables d’émotion, même s’ils peuvent parfois en simuler. 

Maintenant que vous en savez plus sur ce que recouvre l'intelligence artificielle, nous vous proposons de tester ce que vous avez appris en répondant à quelques questions ! 

Exemple de certificat de réussite
Exemple de certificat de réussite