• 8 heures
  • Moyenne

Ce cours est visible gratuitement en ligne.

course.header.alt.is_video

course.header.alt.is_certifying

J'ai tout compris !

Mis à jour le 25/05/2021

Installez et lancez un client VNC

Connectez-vous ou inscrivez-vous gratuitement pour bénéficier de toutes les fonctionnalités de ce cours !

Cette troisième partie est consacrée au client VNC. Vous apprendrez à installer un client VNC et à vous connecter au serveur pour prendre le contrôle à distance du poste Windows ou Linux.

Vidéo d'installation et de configuration sur Windows

Vidéo d'installation et de configuration sur Linux

Installation et configuration du client sur Windows et Linux

Installation du client VNC sur Linux et Windows

Pour rappel, le client VNC est le programme à installer sur la machine avec laquelle vous souhaitez prendre le contrôle à distance du poste cible. Ce programme doit être compatible avec le serveur installé sur ce poste cible pour s’y connecter et échanger l’environnement de bureau.

Dans un premier temps, je vous propose de rester dans le périmètre de TightVNC. En effet, l’équipe de développement met à disposition un client VNC librement et gratuitement sous la forme d’un fichier archive ZIP contenant l’application TightVNC VIEWER en Java (fichier .jar). Le grand avantage de cette option consiste à utiliser le même client VNC sur Windows et Linux. Il suffit simplement qu’un environnement d’exécution Java soit installé (JRE), ce qui est très souvent le cas.

Le client VNC est disponible au téléchargement directement depuis l’adresse suivante : https://www.tightvnc.com/download.php.

Capture du site de téléchargement de TightVNC Java Viewer en archive ZIP d'un fichier JAR.
Téléchargement de TightVNC Java Viewer 

Configuration du client

Une fois téléchargée et décompressée, cette archive nous propose l’accès au client via le fichier tightvnc-jviewver.jar sous Windows (à gauche) ou sous Linux (à droite).

Contenu des fichiers téléchargés avec TightVNC Viewer (capture de Windows à gauche et Linux à droite).
Contenu des fichiers téléchargés avec TightVNC Viewer

En s’exécutant, ce client propose la saisie de l’adresse du serveur TightVNC en écoute.

Fenêtre de configuration : champs de Remote Host, Port d'écoute (réglé sur 5900) et autres options.
Configuration d'un nouvelle connection avec TightVNC Viewer

Le champ « Remote Host » doit contenir soit l’adresse IP du serveur en écoute, ou son nom réseau si celui-ci peut être résolu par un quelconque DNS interne ou externe.

Le champ « Port » doit contenir le port d’écoute du serveur. Attention, comme vous avez pu le constater lors du chapitre 1 (Installation), le port d’écoute par défaut d’un serveur TightVNC surWindows est 5900 et celui par défaut d’un serveur sous Linux est 5901.

Donc la saisie pour une connexion vers un serveur TightVNC installé sur Windows ressemblerait à :

Fenêtre de réglage sur Linux d'un hôte pour un serveur installé sur Windows. Le nom d'hôte est poste-windows et son port d'écoute est le 5900.
Saisie d'un nouvelle connexion sous Linux

Et la saisie pour une connexion vers un serveur TightVNC installé sur Linux ressemblerait à :

Fenêtre de réglage sous Windows d'un hôte pour un serveur installé sur Linux. Le nom d'hôte est poste-linux et son port d'écoute est le 5901.
Saisie d'un nouvelle connexion sous Wndows

Vous pouvez aussi constater l’option « Use SSH tunneling », qui permet d’encapsuler cette connexion VNC dans un flux crypté SSH. Je reviendrai dans le détail sur cette option dans le troisième chapitre.

Enfin lorsque vous cliquez sur le bouton « Connect », le client contacte le serveur TightVNC et demande le cas échéant le mot de passe de protection à la connexion (Cf chapitre 1 sur l’installation du serveur).

Fenêtre d'authentification. Dit que le serveur requiert une authentification VNC et demande le mot de passe.
Authentification VNC

L’illustration ci dessous présente la prise de contrôle à distance d’un poste Windows depuis une machine Linux :

Capture d'écran d'un bureau Linux avec la fenêtre de visualisation de l'écran du poste distant qui lui est sous Windows.
Prise de contrôle à distance d'un poste Windows avec un poste Linux

Options supplémentaires

Le client Java de TightVNC propose également un bouton « Options » permettant de régler quelques paramètres supplémentaires :

Fenêtre d'options supplémentaires de TightVNC Viewer (Preferred encoding, color format, custom compression level, allow JPEG and set quality level, allow CopyRect encoding...)
Paramètres de du client TightVNC Viewer
  • Le type d’encodage des données transférées entre le serveur et le client, par défaut positionné à « Tight » (Cf Chapitre 1 partie 3) correspondant à la compression native de TightVNC permettant d’optimiser les flux sur des réseaux à faibles débit. Vous pouvez également trouver une valeur « Raw » dans ces options, permettant de mettre la priorité sur la qualité des flux dans le cas de réseau à fort débit.

  • Le format des couleurs, positionné par défaut à « Server’s default » permettant de récupérer la valeur transmise par le serveur ;

  • Quelques réglages spécifiques concernant la compression des données le format des images ;

  • La possibilité de restreindre le partage en lecture seule ;

  • Et quelques options concernant la gestion du curseur de la souris.

Exemple de certificat de réussite
Exemple de certificat de réussite