• 4 heures
  • Facile

Ce cours est visible gratuitement en ligne.

course.header.alt.is_video

course.header.alt.is_certifying

J'ai tout compris !

Mis à jour le 21/11/2022

Évaluez la présentation de l’étudiant

Connectez-vous ou inscrivez-vous gratuitement pour bénéficier de toutes les fonctionnalités de ce cours !

Étape 1 - Mettez l’étudiant dans de bonnes conditions

N’oubliez pas que la soutenance peut être particulièrement stressante pour l’étudiant. Pour que l’étudiant se sente à l’aise, vous pouvez :

  • l’accueillir et vous présenter ;

  • le rassurer : vous n’êtes pas là pour mener une évaluation scolaire mais pour lui fournir des retours constructifs. Si la soutenance ne se passe pas bien, il pourra toujours la repasser ;

  • rappeler les attentes pour la soutenance : le temps de parole, le jeu de rôle s’il y en a un… ;

  • tester le partage d’écran pour anticiper tout problème technique durant la soutenance.

Et c’est parti, proposez à l’étudiant de vous présenter son travail ! 😃

Faut-il tutoyer ou vouvoyer l’étudiant ?

“Tu” ou “vous”, vous choisissez. Notre seul conseil : avant de passer au “tu”, demandez à l’étudiant son accord. Il est important qu’il se sente à l’aise.

Étape 2 - Écoutez la présentation de l’étudiant

Pendant 10 à 30 minutes (selon les projets), l’étudiant va vous présenter son travail. Pendant cette écoute, voici quelques bonnes pratiques :

  • Vous êtes concentré à 100 % sur ce que dit l’étudiant. Vous êtes animé par une sincère volonté de comprendre comment l’étudiant réfléchit.

  • Vous reportez le moment de vous exprimer, qui viendra. Vous notez les questions qui vous viennent à l’esprit.

  • Votre expression de visage est neutre, votre posture ouverte, tournée vers l’étudiant.

  • Vous avez un avis mais vous vous laissez la possibilité d’évoluer.

  • Vous écoutez sans rejeter, ni ajouter, ni modifier. Vous ne vous projetez pas dans ce qui est dit.

Combien de temps la présentation de l'étudiant doit-elle durer ?

Dans chaque projet, un déroulé type pour la soutenance est proposé. Vous y trouverez des indications sur la durée de la soutenance attendue.

Si l’étudiant a réalisé une présentation plus courte que prévu, n’hésitez pas à rallonger votre phase de questions-réponses, pour creuser si l’étudiant a bien compris le travail qu’il a réalisé. Si ni la présentation, ni les réponses à vos questions ne permettent de confirmer que l’étudiant possède les compétences demandées, vous pouvez prendre la décision d’invalider le projet. Le plus important dans ce cas est de justifier votre décision dans le compte-rendu, en mentionnant quelles compétences ne sont pas acquises.

Au contraire, si la présentation de l'étudiant dure plus longtemps que prévu, vous pouvez indiquer à l'étudiant que le temps est écoulé et lui laisser quelques minutes pour conclure sa présentation. Il est important que vous gardiez suffisamment de temps pour lui poser des questions ensuite.

Étape 3 - Questionnez l’étudiant pour valider ses compétences

Poser des questions est un moyen de vérifier si l’étudiant possède ou non les compétences ciblées par le projet, et s’il a bien compris ce qu’il a réalisé.

C’est aussi un moyen de démontrer votre intérêt et votre respect pour le travail de l’étudiant. Quelle que soit la qualité du travail proposé, vous pouvez toujours questionner l’étudiant pour aller plus loin ! Voici quelques exemples de questions.

Type de question

Intention

Exemples

Question d’approfondissement

Vous avez besoin de plus de détails sur un des livrables, pour vous assurer que l’étudiant maîtrise la compétence.

“Pouvez-vous m’en dire plus sur ce document ?”

Question théorique

Vous n’êtes pas sûr que l’étudiant maîtrise les notions liées à une compétence.

“Qu’est-ce que [ce concept] dont vous m’avez parlé ?”

“À quoi ça sert ?”

Question d’ouverture

Vous voulez vous assurer que l’étudiant saisit les enjeux du projet et serait capable d’appliquer les compétences dans un autre contexte.

“Imaginons que vous réalisiez le même type de mission dans une entreprise comme… . Que feriez-vous différemment ?”

Question de méthodologie

Vous voulez vous assurer que l’étudiant a bien réalisé son projet seul, qu’il n’y a pas eu de plagiat.

“Pouvez-vous m’expliquer par quelles étapes vous êtes passé pour… ?”

 Comment s’assurer que l’étudiant n’a pas fait de “copier-coller”, qu’il n’a pas triché ?

Un décalage entre la qualité des livrables et la qualité de la présentation doit vous mettre la puce à l’oreille : l’étudiant a-t-il vraiment réalisé le projet lui-même ? Pour lever vos doutes, vous pouvez lui poser des questions précises sur les étapes par lesquelles il est passé pour réaliser ses livrables.

En résumé

Votre rôle pendant la soutenance est de :

  • rassurer l’étudiant au début de la soutenance ;

  • entendre ce que l’étudiant vous présente, en le laissant s’exprimer librement et en montrant un sincère intérêt pour son travail ;

  • poser des questions pour vérifier que les compétences sont acquises, en demandant de détailler un point précis, de définir une notion clé du projet, de réfléchir aux enjeux du projet, ou de présenter la méthodologie.

Vous savez maintenant comment évaluer les livrables et la soutenance. Quelles décisions s’offrent à vous ? C’est ce que nous allons voir maintenant.

Exemple de certificat de réussite
Exemple de certificat de réussite