• 6 heures
  • Facile

Ce cours est visible gratuitement en ligne.

course.header.alt.is_certifying

J'ai tout compris !

Mis à jour le 11/01/2022

Naviguez sur Internet en toute sécurité

Connectez-vous ou inscrivez-vous gratuitement pour bénéficier de toutes les fonctionnalités de ce cours !

Nous sommes nombreux aujourd’hui à effectuer des achats sur Internet. On y trouve en effet un vaste choix de produits et services à des prix souvent plus intéressants que dans les magasins.

Avant de réaliser un achat en ligne, nous comparons généralement les prix afin de dénicher la « bonne affaire », le rapport qualité-prix le plus intéressant.

L’objectif d’un tel site est tout simplement de récolter l’argent des consommateurs : le client paye pour une commande qui ne lui sera jamais livrée, ou bien il reçoit un produit dont la qualité est bien inférieure à celle qui était promise.

Il serait extrêmement dommage de se priver de cette immense vitrine que représente Internet. Mais pour pouvoir en profiter en toute sérénité, sans risquer de se faire escroquer, il est important de savoir faire la différence entre un site digne de confiance et un site frauduleux.

Les indices qui doivent éveiller votre méfiance

Dans le premier chapitre de ce cours, vous avez pu apprendre qu’afin de ne pas devenir victime d’une tentative de phishing, il est préférable d’éviter de cliquer sur un lien contenu dans un courrier électronique. Il en va de même pour les sites d’arnaque : ces derniers tentent souvent de vous attirer au moyen d’un lien présent sur un autre site Internet ou sur un forum de discussion

Une règle qui n’est pas si simple à suivre ! En effet, quand nous comparons des prix sur Internet, de nombreux liens en rapport avec l’objet recherché apparaissent. Et c’est bien souvent grâce à ces liens que nous finissons par dénicher « la » bonne affaire.

Imaginons par exemple un consommateur à la recherche d’un vélo d’appartement : il consulte les sites de vente d’articles de sport les plus connus et voit apparaître un lien lui proposant le même genre d’articles à des prix défiant toute concurrence. Notre consommateur clique sur ce lien.

La page Internet qui s’affiche à l’écran lui parait parfaitement normale et l’article, proposé à un prix effectivement attractif, correspond en tous points à ce qu’il recherche. 

Doit-il considérer qu’il s’agit d’une escroquerie pour la seule raison qu’il a accédé au site en cliquant sur un lien ?

Heureusement, ce consommateur a à sa disposition différents moyens de vérifier la fiabilité du site

L'aspect général du site

Soyez attentif à l'aspect du site Internet visité.

  • Les éléments paraissent-ils désordonnés (images non alignées entre elles, textes non centrés, caractères qui débordent...) ?

  • La présentation paraît-elle peu soignée ?  

Dans ce cas, il y a de fortes chances que ce site ait été conçu par des pirates.

Les fautes d’orthographe

« Nous Espérons Que Vous Recevrez Une Grande Expérience De Réception De Nos Articles. »

Cette phrase, extraite d’une page Internet créée par des escrocs, n’est absolument pas correcte d’un point de vue grammatical.

Dans l’image ci-dessous, extraite d’un site Internet frauduleux, on peut observer un défaut de présentation : chacun des mots de la page commence en effet par une lettre majuscule.

D’autre part, le texte, bien qu’exempt de fautes d’orthographe, montre une manière de s’exprimer pour le moins inhabituelle: (« entrepôts régionaux à Londres, Berlin et Barcelone, 24 sites web localisés, Si votre commande est reçue du lundi au vendredi jusqu’à 16h50, heure normale de l’est ! »)

Exemple d'une page internet suspecte
Exemple d'une page Internet suspecte

Des liens qui ne fonctionnent pas

Reprenons l’exemple de notre consommateur, qui souhaite acheter un vélo d’appartement et qui cherche à vérifier la fiabilité d’un site nommé « Lesmeilleursprixdusport.com » ; il clique alors sur le logo Facebook présent sur le site : le lien le mène bien sur une page Facebook, mais malheureusement pas sur celle de l’entreprise  !

Un vrai lien doit en effet vous renvoyer sur la page Facebook de l’entreprise concernée ; sans cela, il est factice et indique que le site sur lequel vous vous trouvez n’est pas fiable.

Référencement du site

Les sites Internet, qu’ils soient fiables ou frauduleux, sont tous référencés sur les moteurs de recherche comme Google. C'est-à-dire qu'ils apparaissent dans les résultats de recherche. La réputation d'un site fait partie des facteurs pris en compte par Google pour le classement des résultats : ainsi, si un site n’apparaît pas dans les 2/3 premières pages de résultats, vous êtes en droit de douter de sa fiabilité.

D’autre part, la recherche de bonnes affaires ne doit pas vous conduire à accepter sans méfiance des prix trop alléchants : prenez le temps de comparer les prix proposés par la concurrence et soyez prudent lorsqu’ils sont trop attractifs.

Contrôlez la fiabilité du site

Mentions légales & conditions générales de vente (CGV)

Les mentions légales doivent indiquer les éléments suivants :

  • raison sociale (nom), forme juridique et n° de Siret de l’entreprise ;

  • adresse du siège social, adresse de courrier électronique et numéro de téléphone ;

  • numéro d’immatriculation au registre du commerce et des sociétés (RCS) et numéro de TVA intracommunautaire ;

  • CGV ou conditions générales de vente (pour les sites commerciaux ou sites de vente en ligne uniquement).

L’image ci-contre montre le bas de pages internet proposant des paires de baskets à prix sacrifiés : les mentions légales n’apparaissent nulle part !
Par exemple, sur ce site Internet proposant des paires de baskets à prix sacrifiés, les mentions légales n’apparaissent nulle part.
A l’inverse, voici le bas de page du site Decathlon.fr, sur lequel les Mentions légales sont parfaitement accessibles :
À l’inverse, voici le bas de page du site Decathlon.fr, sur lequel les mentions légales sont parfaitement accessibles.

Pour encore plus de sécurité, tout internaute peut noter le n° de Siret de l’entreprise éditrice du site, puis se rendre sur le site Infogreffe.fr. Ce site vous propose de saisir le nom ou le numéro de Siret d’une entreprise, vous permettant ainsi de vérifier son existence, son activité et ses coordonnées.

Écran du moteur de recherche sur la page d'accueil du site Infogreffe
Moteur de recherche sur la page d'accueil du site Infogreffe

Pour les sites commerciaux, le site Internet doit préciser les les CGV ou conditions générales de vente : elles s’affichent généralement sous la forme d’une suite d’articles précisant les modalités de commande et de livraison, ainsi que la politique de retour et de garantie offerte par l’entreprise.

À titre d’exemple, l’image ci-dessous vous présente un extrait des conditions générales de vente du site Décathlon :

FD
CGV de Décathlon

Le protocole HTTPS

Le terme HTTP ou « HyperText Transfer Protocol » correspond à un protocole de communication permettant à un ordinateur d'échanger, au moyen d’un navigateur web (comme Google Chrome ou Firefox), avec les serveurs des sites Internet visités.

Pour afficher une page web sur votre écran, votre ordinateur a en effet besoin de recevoir l’information provenant du site Internet visité ; cet échange d’informations serait impossible sans le HTTP. Mais ce protocole ne permet pas de coder (ou crypter) les informations échangées entre votre ordinateur et les serveurs des différents sites sur lesquels vous vous rendez. C'est-à-dire qu'un pirate qui intercepterait ces échanges pourrait donc les lire sans difficulté.

Ainsi, a été créé le protocole HTTPS. Il fonctionne comme le protocole HTTP, excepté qu’il permet en outre de crypter les informations échangées : de cette manière, même si un pirate parvenait à dérober des informations, il serait incapable de les déchiffrer et ne pourrait donc pas les utiliser.

Dans la barre d’adresse en haut de votre navigateur, l’adresse doit commencer par HTTPS (site sécurisé) et non par HTTP (non sécurisé). Si ce n’est pas le cas, il est fortement déconseillé d’effectuer un achat. La grande majorité des sites affichent également un petit cadenas à gauche de la barre d’adresse, pour indiquer à leurs clients que les transactions sont sécurisées.

Exemple d'un site commercial sécurisé, on y voit bien le cadenas et le terme https
URL du site commercial de la Fnac

En cas de doute : réagissez

Consultez les avis des autres internautes

Supposons maintenant que vous ayez vérifié l’ensemble des éléments cités dans ce chapitre afin de vous assurer de la fiabilité d’un site sur lequel vous aimeriez faire des achats, mais que malgré tout, vous ayez encore des doutes.

Le consommateur à la recherche d’un vélo d’appartement dont je vous parlais au début de ce chapitre a ainsi tapé les mots « Avis Lesmeilleursprixdusport.com » sur son moteur de recherche favori et a vu apparaître non pas un, mais plusieurs avis extrêmement négatifs qui alertaient les internautes sur la forte probabilité de se faire arnaquer en effectuant un achat sur ce site.

Interrogez « Who is »

Il arrive néanmoins, lorsque le site est peu connu ou s’il s’agit d’une petite entreprise, que vous ne trouviez pas d’avis de clients ou bien que ceux-ci ne vous permettent pas de trancher (que ce soit en sa faveur ou non). Vous pouvez dans ce cas utiliser le site « Who is » (« Qui est ? » en français) :

Il s’agit d’un service gratuit permettant de rechercher des informations sur la personne ou l’entreprise responsable d’un site Internet. Pour l’utiliser, tapez simplement l’adresse https://who.is dans votre navigateur puis saisissez le nom du site dont vous voulez vérifier la fiabilité.

Écran du moteur de recherche Who.is sur la page d'accueil du site
Moteur de recherche Who.is sur la page d'accueil du site

 Si votre recherche s’avère infructueuse et que Who is n’affiche aucun nom, ni coordonnées de contact, lié au site concerné, cela peut être un signe annonciateur de fraude. D’une manière générale, il est prudent d’éviter toute transaction sur un site inconnu du Who is.

Que faire si vous repérez un site frauduleux ? 

Votre signalement sera ensuite étudié par un policier ou gendarme appartenant au PHAROS (plateforme d'harmonisation, d'analyse, de recoupement et d'orientation des signalements), un service dépendant de la police judiciaire.

Outre cette plateforme, il existe un autre moyen de signaler les sites frauduleux : vous pouvez joindre le service public « Info escroqueries » en appelant le 0 805 805 817 (du lundi au vendredi de 9h à 18h30), l’appel est gratuit.

En résumé

Pour repérer un site frauduleux :

  • attention à l’aspect général du site (présentation, fautes de français, liens factices) ;

  • vérifiez la présence du protocole HTTPS ;

  • consultez les avis des autres internautes et interrogez le Who is ;

  • si vous repérez un site frauduleux, signalez-le aux autorités compétentes.

Vous êtes désormais capable d'identifier le danger sur Internet ou dans un e-mail ; et si vous testiez vos acquis avec le quiz qui suit ? Je vous retrouve ensuite dans la deuxième partie de ce cours, pour apprendre à protéger votre vie privée et votre réputation sur Internet.

Exemple de certificat de réussite
Exemple de certificat de réussite