• 15 heures
  • Moyenne

Ce cours est visible gratuitement en ligne.

course.header.alt.is_video

course.header.alt.is_certifying

J'ai tout compris !

Mis à jour le 29/06/2020

Réalisez votre benchmark

Connectez-vous ou inscrivez-vous gratuitement pour bénéficier de toutes les fonctionnalités de ce cours !

Dans le chapitre précédent, nous avons analysé l’existant ainsi que les contraintes imposées par notre client. À partir du cahier des charges fonctionnel, des règles d’architecture et des dossiers support du logiciel “MonBonDevis” et de l’ERP. Vous avez donc complété votre tableau d’analyse.

Pour chacune des briques de notre projet, nous allons maintenant réaliser un benchmark et ainsi mettre en “concurrence” les solutions qui s’offrent à nous.

Nous allons suivre la méthodologie présentée dans le cours de Bruno Tournet “Réalisez un benchmark digital”. 

Pour réaliser notre benchmark, nous allons partir de la grille proposée par Bruno et l’adapter à notre besoin. Dans la suite du chapitre, nous allons faire ensemble cette démarche en détaillant chaque élément du tableau. Je mets tout de suite la grille adaptée à votre disposition. Téléchargez-la au format xls ou au format ods et gardez-la ouverte pour suivre les étapes pas à pas.

Créez votre grille de benchmark

La première étape est de remplir le cartouche :

Cartouche de la grille de benchmark complétée avec nom, prénom et nature des modifications.
Cartouche de la grille de benchmark

Il s’agit de remplir les informations générales du projet, le nom du projet, le client, l’auteur, la version du document...

Ensuite, nous allons remplir le contenu de la grille à proprement parler.

Mais qu’allons-nous analyser, au juste, et par quel bout commencer ?

À vrai dire, il n’y a pas de solution type. Tout dépendra de la nature de votre projet et des contraintes que vous aurez relevées…

 J’ai l’impression de me répéter ! Non ? 🤨

Reprenons les éléments qui nous seront nécessaires dans ce tableau.

La liste des composants

Dans cette liste, nous trouverons :

  • les composants déjà existants et potentiellement nécessaires à votre projet ;

  • et la liste des composants issus de votre recherche, qui seront candidats à votre proposition de solution technique.

Nous commençons par lister les composants existants (Groupe = E) et nous compléterons cette liste au fur et à mesure de notre benchmark : colonnes B à F de notre grille de benchmark. Nous reviendrons sur ce point dans la section suivante.

Les composants MonBonDevis, ODOO ERP, Planificateur de tâches et Demon Linux sont listés.
Liste des composants

Vous remarquerez qu’au-delà de notre logiciel de gestion des devis et de notre ERP, j’ai ajouté le planificateur de tâche Windows et le Demon Linux. En effet, ces deux composants font partie intégrante de nos systèmes d’exploitation. Ils sont donc potentiellement candidats à remplir les fonctions d’ordonnancement des tâches pour la partie “automatisation” de notre projet.

Continuons en listant les axes d’analyse de notre benchmark.

La partie “Étude fonctionnelle”

Voici ma méthode : pour chacun des périmètres identifiés dans notre projet, nous listons les fonctionnalités attendues et les reportons dans la partie “Étude fonctionnelle”

Souvenez-vous, nos périmètres sont :

  • l’extraction des devis ;

  • la télécollecte des fichiers ;

  • la transformation des devis en factures ;

  • une application de suivi des flux.

J’ajoute à cette liste un 5e périmètre orienté “exploitation” de la solution.

Pour cette partie “Étude fonctionnelle”, nous noterons chaque critère (c’est-à-dire chaque fonctionnalité attendue) sur 3, selon un barème normalisé :

  • Vide : Non applicable.

  • 0 : Critère absent.

  • 1 : Critère parfois présent, ou à des endroits différents, ne fonctionne pas ou fonctionne mal, fonctionnement atypique et déroutant.

  • 2 : Critère présent, fonctionne normalement, conformément aux attentes.

  • 3 : Critère présent, mise en valeur spécifique, fonctionnement original améliorant l’expérience habituelle.

Regardez le résultat dans la grille de benchmark :

Liste des fonctionnalités pour chaque périmètre du projet
Liste des fonctionnalités pour chaque périmètre du projet

La partie “Environnement technique

Dans cette partie, nous allons lister les aspects techniques de notre future solution en nous appuyant sur notre existant ainsi que sur les règles d’architecture et de sécurité. Nous compléterons éventuellement cette liste par de nouveaux éléments découverts lors de notre recherche de solution.

Nous utiliserons ici une notation binaire :

  • 0 : Faux (élément absent)

  • 1 : Vrai (élément présent)

Liste des technologies dans la partie “Environnement technique”
Liste des technologies 

La partie “Concurrence et positionnement”

Dans cette partie, nous analyserons les critères de concurrence de nos différentes solutions. L’écosystème social vous permettra de comparer la réputation des éditeurs de solutions sur les réseaux sociaux.

Le positionnement commercial vous permettra de vous faire une première idée du budget pour votre projet et du niveau de support auquel vous pouvez vous attendre. Par exemple, pour le critère “Licence par utilisateur” :

  • 0 = L’éditeur ne propose pas ce type de licence

  • 1 = Peu cher

  • 2 = Le coût correspond au marché

  • 3 = Très cher

La confiance quant à elle sera calculée selon votre propre ressenti sur la base de vos recherches :

  • Vous pouvez déterminer votre indice de confiance à partir de l’étude de l’écosystème social, du niveau de support et de la qualité des intégrateurs du marché. 

  • L’indice architecture/sécurité sera quant à lui une évaluation du respect des règles d’architecture et de sécurité de votre client par le produit.

Analyse de la concurrence
Analyse de la concurrence

La partie “Évaluation”

Enfin, la partie “Évaluation” vous permettra de comparer les différentes solutions de votre benchmark. J’y ajoute quelques critères d’évaluation relatifs aux impacts projet.

Par exemple :

  • Indice de complexité : 5 % = très complexe ; 95 % = facile

  • Impact planning : 5 % = très long à mettre en œuvre ; 95 % = rapide

  • Indice coût : 5 % = coût faible ; 95 % = très cher

  • Impact changement : 5 % = fort ; 95 % = faible

Calcul des scores, totaux et moyennes

Passons au calcul des scores fonctionnels et de benchmark !

Score fonctionnel 

Il est calculé sur la base de notre étude fonctionnelle selon la règle suivante : la somme des valeurs relevées / (nombres de valeurs * 2). La formule de mon tableau est donc :=SOMME(H6:AJ6)/(NBVAL(H6:AJ6)*2).

  • Un score inférieur à 100 % indique donc que toutes les fonctionnalités ne sont pas présentes, ou que certaines sont mal mises en œuvre.

  • Un score supérieur à 100 % signifierait que non seulement toutes les fonctionnalités étudiées sont présentes, mais qu’en plus certaines sont mieux traitées.

Score benchmark

Il s’agit de la moyenne des taux de confiance, des impacts projet et du score fonctionnel. Dans notre cas :  =MOYENNE(BY6:BZ6;CB6:CF6).

Critères d'évaluation
Critères d'évaluation

Pour finir notre grille de benchmark, nous ajoutons en fin de tableau une ligne de totaux et moyenne pour chacun de nos critères d’analyse ainsi que deux zones de texte libre pour nos éventuelles remarques et références.

Voyons maintenant comment compléter cette liste.

Les outils du marché

Par “outils du marché”, j’entends tout logiciel, progiciel, plugin ou middleware pouvant répondre à tout ou partie du besoin exprimé par le cahier des charges.

Il pourrait s’agir d’analyser des ERP, des CMS, des routeurs, des firewalls... Peu importe l’outil, la démarche reste la même.

Dans le cadre de notre projet, nous analyserons donc :

  • les outils de mappage de fichiers pour la transformation du format source vers le format cible ;

  • les outils de planification aussi appelés ordonnanceurs ;

  • les outils de transfert de fichiers ;

  • les outils de reporting (informatique décisionnelle, aussi appelée Business Intelligence) ;

  • les éventuels plugins de notre ERP.

Reprenons notre grille de benchmark et ajoutons-y la liste de produits issue de nos recherches. Voici ce que mes recherches m’ont permis de trouver :

Je les ajoute donc à ma liste dans le Groupe = E, si l’outil existe dans la société, ou M s’il s’agit d’un outil du marché :

Le tableau est complété avec les outils du marché que nous avons listés.
Liste des outils du marché

Avant de passer à la prochaine section, je vous laisse faire votre propre recherche et compléter ce tableau avec au moins un autre outil par type.

Les frameworks de développement

Un projet sans un petit bout de code ? Personnellement, je n’ai jamais vu !

L’étape suivante de votre étude consiste à identifier le(s) logiciel(s) ou le(s) composant(s) que vous devrez personnaliser ou créer, et à les ajouter à votre tableau de benchmark.

Pour chacune de ces cibles, vous listerez le nom du produit (colonne C), le type de composant (colonne D) ainsi que le Groupe (E ou M selon qu’il est disponible dans la société ou non).

Prenons quelques exemples liés à notre projet DVF (“Devis Vers Facture”).

Le logiciel MonBonDevis

À ce stade de notre réflexion, il est fort probable que nous soyons amenés à adapter le logiciel MonBonDevis, ne serait-ce que pour prendre en compte la date de dernière extraction qui n’existe pas à ce jour.
Nous n’avons pas le choix, le logiciel est développé en Visual Basic .NET et le framework Visual Studio .NET existe dans la société.

Passons chaque fonctionnalité en revue afin de lister les différents frameworks dont nous pourrions avoir besoin.

Extraction des devis

Nous avons plusieurs options :

  • Un service Windows : les règles d’architecture nous imposent WinDev.

  • Intégration de cette fonctionnalité dans MonBonDevis : Visual Studio .NET.

  • Utilisation d’un outil d’extraction/mappage : scripts propriétaires.

  • Etc.

Télécollecte de fichiers

Là encore, plusieurs options :

  • Un outil spécialisé : scripts propriétaires

  • Un Service Windows : WinDev

  • Un script PowerShell

  • Etc.

Application de suivi des flux

  • Pour une application web : Symfony, Grails, Laravel, JQuery, Bootstrap, etc.

  • Pour un outil de monitoring : script propriétaire

  • Pour un outil de BI (Business Intelligence) : développement de tableaux d’analyse

  • Etc.

Allez au bout de la démarche et ajoutez le fruit de votre recherche à la liste des produits de votre grille de benchmark.

C’est fait ? Comparons nos travaux :

Je complète le tableau avec les frameworks que nous avons relevés.
Liste des frameworks de développement

Les bases de données

Un benchmark des bases de données du marché n’est pas différent des autres middlewares. Un point d’attention particulier sera à apporter aux critères d’évaluation qui dicteront votre choix final.

Voici ma liste des critères “incontournables” :

  • Le modèle de licence et son coût

  • Le support client et son coût

  • La performance (taille de la base de données, nombre de requêtes simultanées, etc.)

  • La clusterisation (plusieurs serveurs : si l’un est en panne, l’autre prend le relai)

  • La journalisation (sauvegarde des transactions)

  • La gestion des triggers (déclenchement automatique de procédures lors de modifications de données)

  • La gestion des procédures stockées (procédures gérées par la base de données)

  • Les ressources DBA (DataBase Administrator) sur le marché

Dans le cadre de notre projet DVF, nous n’aurons pas de question à nous poser. En effet, nos choix seront dictés :

  • par l’existant :

    • base access pour MonBonDevis, 

    • PostgreSQL sur le cloud pour ODOO, 

  • ainsi que par les règles d’architecture. 

Inutile donc de compléter votre tableau avec ce composant !

Présentation des propositions

Votre grille de benchmark est finalisée, il vous reste maintenant à évaluer chacun des critères en prenant soin de comparer ce qui est comparable :

Les frameworks avec les frameworks, les outils d’intégration avec les outils d’intégration. Cela vous permettra d’isoler les meilleures solutions et de proposer ainsi des scénarios objectifs pour la réalisation de votre projet.

Voici mon propre benchmark à télécharger au format xls ou au format ods. Comparez-le avec le vôtre !

Je vous propose maintenant un petit exercice.

Utilisez toutes les informations recueillies depuis le début de ce cours et formulez au moins 2 propositions de solutions.

Pour chacune d’entre elles, choisissez un titre explicite, un graphique explicite ainsi qu’un petit texte résumant votre solution.

Vous pouvez par exemple réutiliser le template proposé par Bruno dans son cours“Réalisez un benchmark digital”, à télécharger au format ppt ou au format odp que vous adapterez. C’est fait ?

Comparons notre travail ! Voici mes 2 propositions.

Déployer ODOO Ventes : la simplification du SI

Avant de travailler sur ce projet, je ne connaissais pas l’ERP ODOO.

Dès mes premières recherches de renseignements sur ce progiciel, j’ai découvert qu’il fonctionnait sur la base de modules (plugins) indépendants et totalement intégrés. L’un d’entre eux, ODOO Ventes, permettra de répondre au principal besoin exprimé par le cahier des charges fonctionnel : automatiser la facturation à partir des devis.

Avec cette solution, mon projet consistera à :

  • Installer et paramétrer le plugin ODOO Ventes sur la plateforme ODOO

  • Donner des droits aux utilisateurs quand cela est nécessaire

  • Transférer les devis de chaque agence dans ODOO Ventes en une seule fois

  • Former les utilisateurs  

Cliquez ici pour voir ma proposition de fiche pour ODOO Ventes.

90 % web - 10 % services Windows : 100 % fonctionnel

Souvenez-vous…

La toute première étape de notre réflexion nous a permis de découper notre projet en 4 sous-projets :

  • Périmètre n° 1 : Extraction des devis du logiciel “MonBonDevis”.

  • Périmètre n° 2 : Télécollecte du CSV par le serveur du siège.

  • Périmètre n° 3 : Traitement des CSV par le serveur et injection dans l’ERP.

  • Périmètre n° 4 : Développement d’une application web. 

Voici donc mon raisonnement pour construire cette deuxième solution.

Extraction des devis

Je vais devoir extraire chaque soir les devis du logiciel MonBonDevis de chaque agence.

Je vais donc développer un service Windows qui sera automatiquement exécuté grâce au planificateur de tâches du serveur agence.

Ce service Windows sera développé avec WinDev, comme préconisé par les règles d’architecture et sécurité de mon client.
Pour une extraction efficace, il me faudra sans doute “adapter” la base de données de MonBonDevis, afin d’enregistrer le statut des devis extraits. Cette contrainte m’oblige à prévoir des tests de non-régression de ce logiciel, et donc une éventuelle correction de celui-ci qui est développé en Visual Basic.

Télécollecte du CSV par le serveur du siège / Traitement des CSV par le serveur et injection dans l’ERP

Ces deux fonctionnalités pourront parfaitement être supportées par le serveur Linux qui hébergera mon application web.

Développement d’une application web

Cette application de gestion et de suivi des flux sera développée avec le Framework Symfony comme préconisé par les règles d’architecture et de sécurité.

En front-end, elle permettra aux utilisateurs de vérifier le statut de chaque transfert de fichier ainsi que la bonne intégration des devis dans l’ERP ODOO.

En back-end, elle prendra en charge la télécollecte ainsi que la transformation des devis en facture et l’injection dans ODOO.

Cliquez ici pour voir ma proposition de fiche pour "90 % Web - 10 % Services Windows".

En résumé

Pour réaliser un benchmark, vous avez :

  • créé une grille d’analyse adaptée à votre projet ;

  • listé votre existant dans cette grille ;

  • et étudié les outils du marché afin de compléter votre liste avec les produits qui vous permettront de réaliser toutes les briques de votre projet.

Ensuite, vous avez comparé ces produits en évaluant chacun des critères les plus importants.

Je vous donne rendez-vous dans le chapitre suivant où nous construirons des scénarios pertinents que nous proposerons à notre COPIL.

Exemple de certificat de réussite
Exemple de certificat de réussite