• 6 heures
  • Facile

Ce cours est visible gratuitement en ligne.

course.header.alt.is_video

course.header.alt.is_certifying

J'ai tout compris !

Mis à jour le 19/10/2020

Identifiez les activités d’un développeur back-end

Connectez-vous ou inscrivez-vous gratuitement pour bénéficier de toutes les fonctionnalités de ce cours !

Tout ce que vous ne voyez pas sur un site web ou une application mobile mais qui permet de les faire fonctionner, c’est le développeur back-end qui s’en occupe. Il traite toutes les informations présentes sur une plateforme.

Le back-end est en relation directe avec les développeurs front-end et mobile afin de :

  • recevoir et traiter les informations dont le développeur front-end ou mobile a besoin ;

  • stocker ces informations dans une base de données ;

  • envoyer toutes les informations dont les développeurs front-end ou mobile ont besoin. 

Une fois votre front-end et/ou application mobile relié(s) à votre back-end, vous pourrez dynamiser les champs qui n'étaient jusqu’à présent que des variables. 

En réalité, ce sont toujours des variables. Elles ont simplement une valeur, maintenant ! Chaque variable a été remplacée par une information vous concernant. Le back-end est juste allé chercher dans la base de données, sur demande du front-end, les informations vous concernant. 

Lors de la réalisation du projet pour MeetonCoach, le développeur back-end sera en charge de prévoir toutes les données qui seront présentes dans la base de données. Ces données seront affichées sur la plateforme ou destinées à une partie d’analyse, seulement accessible aux administrateurs, pour mesurer la performance de leur entreprise.

Le back-end sera en charge de récupérer toutes les données des formulaires sur la partie mobile ou front-end, et de les traiter. Il devra également envoyer des données à chaque fois que le développeur mobile ou front-end le demandera.

Les missions principales du développeur back-end

Le développement back-end correspond au développement côté serveur

Vous avez dit serveur ?

Le navigateur est considéré comme la partie client. C’est le front-end qui s’en occupe. Le back-end, lui, travaille du côté serveur.

Le Navigateur communique avec le serveur qui communique avec la base de données. Le serveur et la BDD forment le back end.
Communication entre le navigateur et le back end

Tout ce qui se passe côté serveur, l’utilisateur ne le voit pas. Le back-end est donc responsable de :

  • analyser des données et échanger avec une base de données (insérer, modifier, récupérer ou supprimer des données ) ;

  • collaborer avec les développeurs front-end et mobile pour concevoir les codes les plus cohérents pour l’expérience de l’utilisateur ;

  • établir la bonne communication entre les développeurs front-end et mobile, et la base de données  ;

Le développeur back-end représente le cœur d’un projet. Sans lui, aucune donnée ne transite. Il permet la bonne communication entre le front-end et la base de données.

Découvrez les compétences du développeur back-end

Encore une fois, le HTML, le CSS et le JavaScript sont une base à avoir, mais le développeur back-end doit avant tout avoir une bonne logique, une bonne connaissance des bases de données et d’au moins un langage back-end comme le Python, Node.js, Ruby...

Il doit savoir comment architecturer un projet, comprendre comment les serveurs fonctionnent (évidemment), et surtout comment les monitorer.

Nous disions plus tôt que le back-end est le pont entre le front-end et la base de données. Il existe plusieurs manières de créer un back-end. La plus réputée actuellement est l’API...

Il doit savoir construire et utiliser une API

Une API, ou “interface de programme d’application”, est un logiciel intermédiaire qui permet à deux applications de communiquer entre elles.

Le développeur construit des API, mais il en utilise aussi ! Une API peut être comparée à un messager. Elle récupère une requête, la traite et renvoie une réponse.

Facebook, par exemple, dispose d’une API qui permet à chaque développeur de pouvoir l’interroger. Lorsque vous voyez sur un site web un bouton “Se connecter avec Facebook”, c’est que l’API Facebook communique avec cette plateforme.

Exemple de site qui proposer de se connecter avec Facebook
Exemple de site qui proposer de se connecter avec Facebook

En effet, quand vous appuyez sur ce bouton, vous allez autoriser le site web à accéder à vos informations, stockées dans la base de données de Facebook. L’API de Facebook, ou le messager de Facebook, permet donc la communication entre le site que vous visitez et vos informations personnelles sur la base de données de Facebook. C’est donc ce message, l’API, qui permet également de protéger vos données, en filtrant ce à quoi il est possible d'accéder, ou non.

Au final, les API sont partout et rendent votre vie de back-end plus simple. Si vous souhaitez intégrer une fonctionnalité de paiement sur votre site, vous n’aurez qu’à faire appel à l’API de Stripe. Si vous souhaitez autoriser les connexions via Gmail ou Facebook, vous n’aurez qu’à faire appel à l’API de Gmail ou Facebook.

Si vous avez une application mobile et un site web qui disposent des mêmes fonctionnalités, ils seront connectés à la même API. L’API est la notion la plus importante à retenir en tant que back-end, mais aussi en tant que front-end et mobile, car ils doivent communiquer avec elle.

Serveur du site connecté au navigateur, à la BDD et à l'API de Google. L'API de Google communique avec la BDD de Google.
De nombreux site sont fonctionnent en utilisant leur API mais aussi les API de plusieurs sites connexes.

Les langages de programmation du développeur back-end

Si le développeur mobile est considéré comme le front-end de vos applications, il existe deux principaux types de développements web : le back-end et le front-end.

Un site web statique et un site dont le contenu ne change pas. Il est dit statique car tous les utilisateurs verront la même chose sur la page web.

Un site web dynamique est à l’inverse un site dont le contenu change. Si vous vous connectez sur Facebook, votre profil ne sera pas le même que celui de votre ami. Facebook est donc un site dynamique.

Tous les sites dynamiques ont besoin d’une base de données pour stocker les informations du site à dynamiser, ainsi qu’un back-end pour transmettre les requêtes entre le front-end et la base de données.

Je vous propose de lister les langages les plus utilisés par les développeurs back-end...

Langages back-end

PHP

Le PHP, ou “Hypertext Preprocessor”, auparavant “Personal Home Page”, est un langage utilisé côté serveur. Il est très populaire et est utilisé par les plus grands, comme WordPress ou Facebook.

PHP est cependant un langage assez vieux. Il reste un des précurseurs du back-end, mais n’est plus conseillé pour construire des projets complexes.

PHP dispose cependant d’un framework très utilisé en ce moment, appelé Symphony. Celui-ci permet d’utiliser tous les avantages liés à PHP, d’une façon plus optimisée par rapport aux besoins d’aujourd’hui.

JavaScript

Ce n’est pas un langage front-end, ça ?

Une chose est à retenir, JavaScript est partout ! L’avantage, c’est que si vous êtes à l’aise avec les principes de base de JavaScript, vous comprendrez aussi bien la partie back-end que la partie front-end. 

JavaScript est donc autant un langage front-end que back-end.

Node.js est le principal framework utilisé pour réaliser un back-end en JavaScript. Il est très rapide et vous permet de gérer simultanément plein d’actions différentes, contrairement au PHP qui les réalisera une par une.

JavaScript est donc un langage indispensable à connaître aujourd’hui.

Java

Ce n’est pas un langage mobile, ça ?

À différencier de JavaScript qui est un langage totalement différent, Java est un langage de programmation général. Il n’est pas seulement réservé au monde du web. Java est un langage assez simple et basique, une fois que vous avez compris le concept de la programmation orientée objet.

Python

Si Python est le langage phare en termes d’analyse de données, de machine learning, d'intelligence artificielle… à l’exception du front-end, il est comme le JavaScript très présent. Python est un langage de programmation “haut niveau”, indépendant de chaque plateforme, orienté objet et relativement simple à apprendre, grâce à une syntaxe proche de notre langage.

Python est principalement utilisé en back-end grâce à son framework Django ou Flask.

Langages de base de données

Le développeur doit absolument connaître au moins un langage de base de données pour communiquer avec cette dernière. Ces langages permettent d’écrire et manipuler les données d’une base de données.

Il est à noter que désormais, tous les développeurs back-end utilisent des ORM (carte relationnelle d’objets). Un ORM a l’avantage de faciliter l’écriture de vos requêtes vers la base de données. Il vous permet d’écrire plus simplement des requêtes plus complexes dans votre langage de programmation préféré.

Il est néanmoins indispensable de connaître comment fonctionnent les requêtes standard, comme les requêtes SQL ou NoSQL.

En résumé

Fiche métier du développeur back-end
Fiche métier du développeur back-end
  • Le développeur back-end réalise tout ce que vous ne voyez pas sur un site web, mais qui permet à celui-ci de fonctionner. C’est la face cachée de l’iceberg.

  • Il permet la bonne communication entre le développeur front-end et la base de données.

  • Une API est un logiciel intermédiaire permettant à deux applications de communiquer entre elles.

  • Un développeur back-end doit savoir créer et utiliser des API.

  • Un site web statique est un site web dont le contenu ne change pas. Tous les utilisateurs voient la même chose. Il n’y a besoin que d’un développeur front-end car il n’y a pas de base de données.

  • Un site web dynamique est un site sur lequel le contenu va changer en fonction de l’utilisateur. Facebook est par exemple un site web dynamique, car votre page Profil sera différente de celle de vos amis.

  • Un développeur back-end doit maîtriser au moins un langage back-end, ainsi qu’un framework.

  • Il doit également maîtriser un langage de base de données et un ORM.

  • Un ORM est un programme permettant de simplifier les interactions avec une base de données.

Faites-en votre métier !

Transformez vos connaissances en Développement en compétences pratiques et professionnelles : suivez l’une de nos formations diplômantes en ligne avec un emploi garanti à la clé !

Dans le chapitre suivant, nous allons découvrir le métier de développeur full-stack, un métier très complet car il couvre toutes les parties du développement d'un site web ou logiciel.

Exemple de certificat de réussite
Exemple de certificat de réussite