• 6 heures
  • Facile

Ce cours est visible gratuitement en ligne.

course.header.alt.is_video

course.header.alt.is_certifying

J'ai tout compris !

Mis à jour le 19/10/2020

Choisissez le statut qui vous correspond

Connectez-vous ou inscrivez-vous gratuitement pour bénéficier de toutes les fonctionnalités de ce cours !

Le métier de développeur et ses spécialités sont très vastes. Tout comme le nombre de formations gratuites ou payantes proposées sur le marché. Ici encore, dans la manière d’exercer ce métier, le champ des possibles est énorme.

Vous pouvez travailler en présentiel ou à distance. Oui, à distance ! Depuis chez vous. Le monde des développeurs est un monde flexible dans lequel vous pouvez travailler de n’importe où sur Terre.

Évidemment, toutes les entreprises ne le permettent pas, certaines ont encore des fonctionnements très rigides ou des protocoles de sécurité assez lourds.

Vous êtes libre de choisir de ne travailler que dans des entreprises à distance. Cela réduira sûrement vos possibilités et dépendra de votre statut...

Travaillez en entreprise

La plupart du temps, vous travaillerez pour une entreprise. Nous verrons les alternatives plus tard.

Elles peuvent vous recruter de différentes façons. Voyons lesquelles.

Stages et alternance

En parallèle de vos études et via une convention de stage ou d’alternance, vous pourrez travailler dans une entreprise.

La durée d’un stage peut varier de quelques semaines jusqu’à une durée de 6 mois. Le but est de vous retrouver dans une situation professionnelle pour valider les compétences acquises pendant votre formation.

La durée d’une alternance peut varier également. Certaines formations proposent ce format qui peut varier : soit vous passez quelques jours de la semaine en entreprise et les autres à l’école, soit quelques semaines du mois en entreprise et les autres à l’école.

En fonction de la formation que vous choisissez, cela sera parfois obligatoire.

L’alternance dure généralement toute la durée de la formation, tandis que le stage se déroulera en milieu et/ou fin de cette dernière.

Une fois que vous avez terminé votre formation, vous pouvez devenir salarié ou indépendant. Vous pouvez évidemment le devenir sans passer par la case stage ou alternance.

Le salariat

Que ce soit en CDI ou en CDD, vous pouvez être salarié en tant que développeur, notamment de deux formes différentes. En interne dans une entreprise, ou alors dans une ESN.

Chez un employeur

Se faire employer directement par l’entreprise dans laquelle vous allez travailler est le format le plus classique.

Vous pouvez travailler dans n’importe quelle entreprise : startup, PME, grand groupe… tant que votre profil colle à ses attentes.
Après avoir passé le processus de recrutement, vous obtiendrez un contrat de travail avec cette entreprise.

Dans une ESN

Voici un format un peu différent mais très pratiqué dans le milieu du développement.

Une ESN, ou entreprise de service du numérique (anciennement SSII ou SS2I) fournit des services aux entreprises.

Vous pouvez obtenir un contrat de travail dans une ESN. Dans ce cas, c’est l’ESN qui vous fera passer un processus de recrutement qui vous embauchera.

Les ESN ont pour clients les entreprises. Les entreprises peuvent faire appel à une ESN dans le cadre de missions de courte/moyenne durée. Cela leur permet de ne pas recruter quelqu’un, et d’avoir accès à des profils expérimentés en toute confiance.

Vous serez donc embauché par l’ESN mais travaillerez pour le client final (l’entreprise). L’ESN, en accord avec le client final, peut choisir de facturer votre travail au client sur la base d’un forfait ou par rapport au temps que vous aurez passé sur le projet (en “régie”).

Freelance

Vous pouvez faire le choix d’être freelance ou indépendant.

Le freelance est généralement sous le statut d’autoentrepreneur, en France. Il travaille pour son propre compte.

En tant que freelance, vous n’aurez pas la sécurité d’un salarié mais vous pourrez gagner beaucoup plus… À vous de voir si vous êtes prêt ! Rien n'empêche d’être salarié au début, puis de devenir freelance après, ou de commencer par de petites missions puis grossir au fur et à mesure.

Être freelance peut prendre plusieurs formes :

  • vous pourrez travailler dans une ESN en tant que freelance : vous facturez l’ESN, l’ESN trouve et facture le client et vous réalisez la mission en régie ou au forfait ;

  • vous pourrez également trouver vos clients par vous-même et gérer une mission dans son intégralité, mais il faudra gérer tout l’administratif et le client en plus de votre projet.

En tant que freelance, si vous travaillez au forfait, vous pourrez faire le choix de travailler depuis chez vous, devenir nomad digital (voyager et travailler) ou travailler depuis des espaces de coworking.

En devenant freelance, vous deviendrez agile !

Entrepreneuriat

Vous avez un esprit d’entrepreneur ? Alliez-le aux compétences que vous allez acquérir en développement pour faire vivre l’idée qui mûrit dans votre tête depuis quelques mois ou quelques années.

Le développement vous permet de tout créer et se limite à votre créativité. Seul ou à plusieurs, vous pouvez démarrer la nouvelle startup qui changera le monde à sa façon. Si vous êtes autodidacte et passionné, le manque de connaissances ne sera pas un problème car vous apprendrez sur le tas pour atteindre votre objectif. 🎯

Âmes sensibles s’abstenir, c’est un chemin parsemé d’embûches.

Vous pouvez réaliser de petits projets de votre côté. Soit pour apprendre un nouveau langage, pour mieux le maîtriser ou par simple plaisir. Ce petit projet peut devenir moyen, puis gros, puis énorme !

C’est une sorte d’entrepreneuriat, sauf qu’au début vous ne le savez pas et vous faites cela par pur plaisir. 😄

Il existe beaucoup d’exemples, comme le jeu Flappy Bird développé par un développeur iOS vietnamien, devenu une affaire mondiale en seulement quelques semaines, jusqu’à générer plus de 50.000 $ par jour.

Vendez le profil que vous avez choisi

Sauf si vous décidez d’entreprendre et ne travailler pour personne, vous serez obligé de vous vendre pour intégrer une entreprise en tant que freelance ou salarié.

Chaque entreprise peut avoir un processus de recrutement différent, mais généralement nous retrouvons 3 étapes principales.

Le point d’entrée

Le point d’entrée sera le premier contact avec l’entreprise que vous allez contacter ou qui vous contactera.

Soyez présent sur LinkedIn, mettez à jour votre profil constamment. Les recruteurs, ou “chasseurs de tête”, utilisent énormément LinkedIn pour trouver de nouveaux développeurs à recruter. Plus vous aurez d’expériences et plus vous serez actif sur la plateforme, plus votre profil sera mis en avant et plus vous aurez de chances de générer des opportunités.

Si vous choisissez d’être freelance, soyez également présent sur les plateformes de mise en relation comme Crème de la Crème, Malt, Talent.io, Codeur.com, etc. Plus vous serez visible, plus vous aurez de chances de trouver vos premières missions.

Créez-vous un CV au format PDF, que vous enverrez aux entreprises qui vous contactent. Vous pouvez vous créer un CV en ligne au format de site web, c’est un bon moyen de mettre en valeur vos compétences de manière interactive.

Entretien de personnalité

Ce que l’entreprise a vu sur vous lui a donné bonne impression. L’entreprise veut en apprendre plus ! Vous obtenez donc votre premier rendez-vous.

Ce rendez-vous peut s’effectuer sous forme d’appel, de visioconférence ou directement en physique.

Le recruteur va vous poser une série de questions pour apprendre à vous connaître, savoir si votre CV colle bien à la personne que vous êtes et si vos soft skills correspondent à celles recherchées par l’entreprise.

Pour vous préparer à cet entretien, apprenez à vous présenter. Racontez l’histoire de votre parcours de manière captivante. Vos premiers entretiens seront les plus difficiles. Au fur et à mesure, vous commencerez à formaliser des discours intéressants et captivants. Ce n’est pas grave de rater un entretien, il faut juste que vous sachiez pourquoi afin d’être meilleur pour les suivants.

Test technique

Ne mentez pas en entretien car vos compétences, il faut les prouver. 🧐

Aujourd’hui, les compétences en programmation priment de plus en plus sur un CV et un diplôme. C’est pourquoi les entreprises mettent en place des tests techniques dans leur processus de recrutement.

Le test technique peut prendre plusieurs formes. Il peut avoir lieu directement après le test de personnalité ou être fait depuis chez vous. Il peut durer 30 minutes comme 3 jours.

Les tests techniques varient en fonction de l’entreprise. Ils peuvent être liés à la mission que vous aurez, ou être un simple test de logique qui aura pour but de voir comment vous arrivez à expliquer vos choix techniques, comme un test réputé nommé FizzBuzz :

Ce test est assez simple à réaliser, mais il y a des dizaines de façons de le faire. Le but est de voir comment vous réfléchissez, mettez en place votre réflexion et l’expliquez.

Vous êtes prêt à postuler auprès des entreprises pour démarrer votre carrière de développeur ? Suivez notre cours Préparez-vous aux tests techniques pour devenir développeur pour être prêt le jour J !

Résumé

  • Il existe beaucoup de spécialités dans le développement, différentes façons de se former et encore une fois, de nombreuses manières d’exercer.

  • Vous pouvez travailler en présentiel ou à distance. Cela dépendra des choix que vous ferez, ou de votre entreprise.

  • Vous pouvez effectuer un stage ou une alternance, généralement pendant votre période de formation.

  • Vous pouvez travailler en tant que salarié en CDI ou en CDD, dans une entreprise ou dans une ESN (anciennement SSII).

  • Vous pouvez travailler en tant qu’indépendant, aussi appelé freelance, et faire le choix de travailler dans une entreprise en régie, ou en intervenant sur un projet au forfait.

  • Vous pouvez enfin devenir entrepreneur et réveiller votre fibre entrepreneuriale, en faisant vivre l’idée qui sommeille en vous.

  • Enfin, vous devrez vendre votre profil. Les processus de recrutement d’une entreprise se déroulent généralement en 3 étapes : le premier contact, le test de personnalité et le test technique pour valider vos compétences.

  • Soyez présent et actif sur des réseaux sociaux comme LinkedIn, sur des plateformes de freelance, et créez-vous un CV en ligne.

Dans la prochaine partie, nous verrons les différents axes d'évolution en tant que développeur, côté technique comme managerial. Nous parlerons notamment des "profils en T". À tout de suite !

Exemple de certificat de réussite
Exemple de certificat de réussite