• 10 heures
  • Difficile

Ce cours est visible gratuitement en ligne.

course.header.alt.is_video

course.header.alt.is_certifying

J'ai tout compris !

Mis à jour le 01/03/2022

Mettez en place votre environnement de développement

Connectez-vous ou inscrivez-vous gratuitement pour bénéficier de toutes les fonctionnalités de ce cours !

Identifiez les étapes pour démarrer votre projet

 Avant tout travail, tout bon ouvrier prépare ses outils, n’est-ce pas ? 

De quoi avons-nous besoin pour faire communiquer une application Java avec une base de données ?

La réponse est dans la question, il nous faut ces 2 éléments : l’application Java et la base de données. 🙂

1. La base de données

Dans le chapitre précédent, je vous ai indiqué que nous allions travailler avec une base de données relationnelle. Nous avons donc besoin d’un SGBD (système de gestion de base de données). Nous le mettrons en place un peu après.

2. L’application Java

Nous allons apprendre à mettre en œuvre le framework ORM Spring Data JPA au sein de notre application Java. Ce framework est en réalité un composant du framework Spring.

Nous allons utiliser un autre composant de Spring pour construire de 0 notre application Java. Il s’agit de Spring Boot !

Pourquoi utiliser Spring Boot ?

Parce que cela va énormément optimiser notre productivité, et nous permettra de nous concentrer sur la persistance de données.

Concernant l’IDE, je vais utiliser Spring Tool Suite. Mais vous êtes libre d’utiliser l’IDE de votre choix. 

3. Connecter l'application Java à la BDD

Je pensais que je n’avais besoin que de l’application Java et de la BDD ? 

C’est vrai ! Mais souvenez vous, une base de données et une application Java sont comme 2 personnes qui initialement ne se connaissent pas et ne parlent pas la même langue.

Certes, il faut un traducteur (dans notre cas, le framework ORM), mais nous devons aussi faire se rencontrer ces 2 personnes !

Notre 3e étape est donc de connecter l’application Java à la base de données.

Reprenons chaque étape une à une !

Installez votre base de données MySQL

Une base de données est un ensemble de données structurées. Un SGBD est le logiciel permettant de gérer cet ensemble de données.

Il existe de nombreux SGBD ! Dans le domaine des bases de données relationnelles, citons Oracle, SQL Server, MySQL, PostgreSQL.

Pour ce cours, j’ai retenu MySQL et je vous redirige de ce pas sur le chapitre “Installez le SGBD MySQL”. Ce chapitre du cours “Implémentez vos bases de données relationnelles avec SQL” vous expliquera en détail comment installer MySQL.

C'est bon, j'ai installé MySQL, tout est opérationnel. Qu'est-ce que je fais maintenant ?

Super ! 🙂 Je vais maintenant vous fournir une structure de base de données et les données associées.

Tout d’abord, via le command line MySQL, créez la nouvelle base de données avec l’instruction :

CREATE DATABASE carlib;

Une fois la base de données créée, vous pouvez vous positionner dessus avec la commande :

USE carlib;

Puis téléchargez le fichier SQL disponible à cette adresse : https://github.com/OpenClassrooms-Student-Center/6982461-spring-data-pour-interagir-avec-une-bdd/blob/main/carlib.sql

Et exécutez la commande :

SOURCE [chemin vers le fichier];

Par exemple : SOURCE C:\Workspace\dataLayer\carlib.sql;

Enfin, pour vérifier que tout est OK, vous pouvez exécuter la commande :

SHOW TABLES;

Vous devriez voir le résultat suivant :

Le résultat liste 4 tables : categorie, categorie_produit, commentaire et produit.
Résultat de la commande show tables;

Votre base de données est prête ! Passons à la suite. 

Créez la structure minimale de votre projet

L’étape qui suit implique la création de la structure minimale du projet Spring Boot que nous importerons ensuite dans notre IDE.

Pour générer la structure minimale, Spring nous fournit le site web https://start.spring.io/.

Le formulaire de génération va nous demander différentes informations.

Le formulaire a été complété avec les diverses informations requises, comme la version de Java, celle de Spring Boot, le nom du projet et les dépendances.
Formulaire Spring Initializr de génération de l’application

Les valeurs par défaut pour Project, Language, Spring Boot, Packaging et Java nous conviennent très bien.

Pour les Project Metadata, je vous propose :

  • group : com.openclassrooms ;

  • artifact : dataLayer ;

  • name : dataLayer ;

  • description : Data Layer for Carlib assurance ;

  • package name : com.openclassrooms.datalayer.

Pour ce qui est des dependencies, 2 sont nécessaires :

  • Spring Data JPA ;

  • MySQL Driver.

MySQL Driver : Il s’agit du driver qui va permettre à notre application Java d’interagir avec le SGBD MySQL. Sans ce dernier, même avec un framework ORM nous ne pouvons pas faire cohabiter notre application Java avec MySQL.

Spring Data JPA : il s’agit d’un starter de dépendances pour accéder à toutes les classes du framework Spring nécessaires à l’utilisation du framework Spring Data JPA.

Grâce à ces 2 dépendances, notre application Java sera en capacité de communiquer avec la BDD. 

Il ne vous reste plus qu’à appuyer sur le bouton ‘Generate’ pour obtenir un fichier ZIP qui contient la structure du projet.

En dézippant le fichier, vous obtenez donc le code de base et vous pouvez l’ajouter à votre IDE grâce à la fonctionnalité d’importation d’un projet Maven.

Avec Spring Tool Suite (pour Eclipse), l’import se fait via les actions suivantes : File > Import... > Existing Maven Projects.

Et voici le résultat en image au sein de mon IDE :

L’arborescence du projet est affichée, à savoir les répertoires, les fichiers, les packages.
Arborescence du projet via la vue Package Explorer

Ainsi, la base de données est opérationnelle, et la structure minimale de l’application Java avec Spring Boot est également prête dans notre IDE.

En résumé

  • Les SGBD permettent de gérer l’ensemble des données qui composent notre BDD. Il en existe beaucoup, nous faisons le choix de MySQL.

  • Spring Boot nous permet de créer rapidement et efficacement une application Java, et 2 dépendances sont nécessaires pour ce cas pratique :

    • MySQL Driver : permet à une application Java d’interagir avec une BDD MySQL.

    • Spring Data JPA : permet d’utiliser les classes du framework ORM Spring Data JPA au sein du projet.

Nous pouvons maintenant passer à la 3e étape : connecter l’application Java à la base de données.

C’est parti pour le prochain chapitre de ce cours ! 

Exemple de certificat de réussite
Exemple de certificat de réussite