• 8 heures
  • Facile

Ce cours est visible gratuitement en ligne.

course.header.alt.is_video

course.header.alt.is_certifying

J'ai tout compris !

Mis à jour le 27/05/2019

Les algorithmes et les faux positifs

Connectez-vous ou inscrivez-vous gratuitement pour bénéficier de toutes les fonctionnalités de ce cours !

Les films dont on parle

À Washington, en 2054, John Anderton (interprété par Tom Cruise) est à la tête d'une unité de police très particulière , la division "Précrime", capable de détecter un criminel avant qu'il ne passe à l’acte. Cette expérience controversée repose sur les visions de trois extralucides, les "Précogs". Mais un jour se produit l’impensable. Alors qu'il revient d'une mission périlleuse, Anderton découvre sa propre image. Il est le prochain criminel. Il doit s’enfuir pour échapper à ses propres troupes. John Anderton tente de comprendre comment Précrime a pu le désigner comme "futur criminel". Son seul espoir pour déjouer le complot : comprendre comment fonctionnent les Précogs et retrouver sa future victime.

Pourquoi parle-t-on de ce film ?

Tout algorithme peut produire ce qu’on appelle des "faux positifs", c’est-à-dire des résultats qui ne correspondent pas à ce qu’on cherche en réalité (par exemple des gens identifiés comme suspects et qui se révèlent innocents). Dans Minority Report, l'agent John Anderton est désigné comme futur coupable, alors qu’à priori il n’a aucune raison de commettre un crime... C'est un faux positif. Ce film soulève l’un des risques des algorithmes prédictifs : même avec des algorithmes très performants, il y aura toujours des possibilités d'erreurs et de faux positifs. Où doit-on fixer le seuil pour qu'il soit acceptable ? Quel taux de fiabilité peut-on accepter ?

À la suite de l’agression de son frère dans un cimetière de Pennsylvanie, Barbara s’enfuit et se réfugie dans une maison isolée. Elle est rejointe par Ben, un routier afro-américain, et bloque portes et fenêtres avec des planches de bois alors que de nombreux morts, revenus à la vie, se dirigent vers la demeure. Cette nuit, où les vivants vont lutter contre les morts, sera longue...

Pourquoi parle-t-on de ce film ?

L’un des enjeux des personnages dans la nuit des morts vivants est de pouvoir discerner les vivants des morts vivants. Mais comment identifier les morts vivants ? Existe-t-il un algorithme visuel ou d’un autre type permettant à coup sûr de savoir si la personne qu’on a en face de soi est un vivant ou un zombie ? Question vitale pour les personnages du film, car il en va de leur survie, elle nous permet ici d'illustrer le calcul de fiabilité d'un algorithme de tri.

Exemple de certificat de réussite
Exemple de certificat de réussite