• 4 heures
  • Facile

Ce cours est visible gratuitement en ligne.

course.header.alt.is_video

course.header.alt.is_certifying

J'ai tout compris !

Mis à jour le 17/10/2019

Définissez le processus de développement d’un produit IoT

Connectez-vous ou inscrivez-vous gratuitement pour bénéficier de toutes les fonctionnalités de ce cours !

Dans le cadre du développement d’un objet connecté, des disciplines et des domaines différents doivent travailler ensemble. Le cœur même du processus de développement des objets connectés repose sur des sciences et des technologies que nous avons abordées précédemment (software, hardware, telecom, connectivité…), ainsi que des méthodes de développement de produit. Les méthodes les plus adaptées à l’IoT sont des approches nouvelles, comme les méthodes agiles du type scrum ou safe. Elles viennent principalement de l’univers du développement de logiciels. Aujourd’hui, elles sont applicables aux projets de l’IoT sous la forme de développement de systèmes cyberphysiques.

La collaboration

Le plateau collaboratif est un exemple caractéristique de cette démarche. Dans les méthodes agiles, l’équipe au cœur du développement du produit met en place une collaboration permanente. Les experts dialoguent directement et prennent des décisions ensemble sans passer constamment par leur hiérarchie. Il se réunissent autour d’un plateau commun dédié aux aspects spécifiques du développement. Sur ce plateau, on trouve un pôle Développement logiciel, un autre pour le hardware, un autre pour les télécommunications, etc. Ce travail agile permet de garantir la transversalité et la multidisciplinarité propres au développement d’objets connectés.

La réactivité

Avec un produit IoT, on ne peut pas avoir d’”effet tunnel”, où nous pouvons dire : “lançons le projet et nous verrons dans six mois ou un an quel sera le résultat”. C’est un marché ultra-concurrentiel ! Il faut donc être en permanence connecté aux besoins de l’usager.

Plusieurs acteurs peuvent avoir envie, au niveau mondial, de développer le même type d’IoT que vous. Plus vite vous allez le développer, plus vite vous serez à même de prendre votre part du marché et d’exclure vos concurrents.

Cela implique d’adopter des méthodes de type MVP (Minimum Viable Product). Cette méthode vise à développer, au plus vite, un produit qui ait les caractéristiques minimales attendues par les clients. Une fois le produit lancé, l’entreprise prend en compte les usages exprimés par les clients, pour améliorer son produit au fur et à mesure des remarques et commentaires clients.

Le développement de l’objet connecté doit aussi être “scalable” (passage à l’échelle, en français). Ce terme, qui vient de l’univers des start-ups, désigne l’anticipation d’une croissance massive et rapide de l’entreprise ou du produit sans détruire le “cœur de métier” initial.

Si, par exemple, votre objet connecté rencontre un franc succès et que vous n’avez pas les moyens de suivre la demande, vous risquez de perdre votre fenêtre d’opportunité !

Pour assurer une croissance de ce type, il faudra savoir introduire des méthodes agiles dans toutes les équipes de disciplines développant un objet connecté, sans oublier d’inclure un architecte produit. En plus de ces méthodes, il sera judicieux d’industrialiser le plus rapidement possible sa production, pour suivre la demande potentielle.

En résumé

Exemple de certificat de réussite
Exemple de certificat de réussite