• 10 heures
  • Difficile

Ce cours est visible gratuitement en ligne.

course.header.alt.is_video

course.header.alt.is_certifying

J'ai tout compris !

Mis à jour le 24/04/2020

Managez avec les méthodes Crystal Clear et DSDM

Connectez-vous ou inscrivez-vous gratuitement pour bénéficier de toutes les fonctionnalités de ce cours !

Dans ce chapitre, je présente deux méthodes agiles qui vont vous aider à former et à manager vos équipes de développement. La méthode Crystal Clear et la méthode DSDM (acronyme pour Dynamic Systems Development Method) mettent en effet l’accent sur la collaboration en gestion de projet agile.

Les caractéristiques de la méthode Crystal Clear

La méthode Crystal Clear donne une définition très pertinente de l’équipe de développement. Inspirez-vous de cette check-list qui a pour avantage de s’adapter aux spécificités de différents projets :

✔ Un facilitateur et 2 à 7 développeurs
✔ Un tableau blanc et des paperboards
✔ Une grande salle dédiée ou des salles adjacentes
✔ Un environnement de travail sans perturbations
✔ Un accès direct aux utilisateurs et aux experts
✔ Un code testé et utilisable à chaque livraison
✔ Une livraison tous les mois (3 mois maximum)
✔ Une convention de travail personnalisée et actualisée

Je vous conseille de prêter une attention particulière aux conventions ou contrats de travail. 📜
Le facilitateur n’est pas un directeur des ressources humaines, mais sa responsabilité est aussi d’appliquer des pratiques agiles qui rendent possible une montée en compétences des équipes.

Comment la méthode Crystal Clear favorise-t-elle un fonctionnement optimal de mes équipes ?

Vous utiliserez cette méthode pour orienter vos équipes de développement afin qu’elles apprennent de leur propre fonctionnement. Créez une relation de confiance dès la première étape de recrutement pour que vos équipes accèdent à une compréhension d’elles-mêmes, de leurs forces et de leurs faiblesses.

Les phases de la méthode Crystal clear
Les phases de la méthode Crystal Clear par Alistair Cockburn

Quelles sont les conditions à respecter pour déployer la méthode Crystal Clear ?

L’inventeur de cette méthode, Alistair Cockburn, propose 7 propriétés de sécurité :

  1. Livraison fréquente (développement incrémental, obligatoire)

  2. Amélioration réflexive (intelligence collective, obligatoire)

  3. Communication osmotique (salle dédiée, obligatoire)

  4. Sécurité personnelle des équipiers

  5. Travail focalisé sur l’essentiel

  6. Accès direct aux experts

  7. Intégration continue

La méthode Crystal Clear précise également que les membres de vos équipes de développement sont libres d’associer d’autres pratiques pour compléter votre gestion de projet agile. ✌

Vous devez considérer la méthode Crystal Clear comme un concentré de bonnes pratiques agiles ! Sa procédure est une synthèse idéale pour répéter votre rôle de facilitateur :

  • Observez les utilisateurs sur le terrain, dans des conditions réelles.

  • Faites participer les utilisateurs à la priorisation de vos user stories.

  • Réalisez rapidement une ébauche de votre conception ou un prototype.

  • Organisez le planning des itérations (2 à 3 mois) en fonction de vos livraisons.

  • Rendez vos équipes flexibles aux changements grâce aux pratiques agiles.

Si vous souhaitez en savoir plus, cette méthode agile est décrite en détail dans l’ouvrage
📖 Crystal Clear : A Human-Powered Methodology for Small Teams.

Les caractéristiques de la méthode DSDM

La méthode DSDM est une version anglo-saxonne de la méthode RAD (voir chapitre précédent : Favorisez un développement rapide). C’est aussi un premier levier efficace pour faciliter la gestion de projet agile à plus grande échelle. Elle s’appuie sur 9 principes de base :

  1. Implication des utilisateurs
    Vous les considérez comme des membres à part entière de vos équipes agiles.
     

  2. Valorisation de l’autonomie 
    Vous donnez un large pouvoir décisionnel à vos équipes agiles lors de l’évolution des besoins.
     

  3. Visibilité du résultat
    Vous recueillez des retours d’expérience en livrant fréquemment votre porteur de projet.
     

  4. Adéquation du projet
    Vous répondez au besoin métier du client avec un produit ou un service toujours fonctionnel.
     

  5. Cycle itératif et incrémental
    Vous orientez les choix de développement à partir des retours de vos utilisateurs.
     

  6. Réversibilité des incréments
    Vous veillez à ce que toutes les fonctionnalités du produit ou du service soient modifiables.
     

  7. Synthèse du périmètre
    Vous fixez les grandes lignes du projet dans un schéma directeur avant la première itération.
     

  8. Validation des tests
    Vous garantissez le bon fonctionnement du produit ou du service avec des tests réguliers.
     

  9. Coopération des équipes
    Vous négociez avec souplesse les modifications demandées par vos utilisateurs ou vos clients.
     

L’intérêt de cette méthode est aussi de prendre en compte la rédaction d’une étude de faisabilité et d’une analyse fonctionnelle au sein de votre gestion de projet agile. En qualité de facilitateur, vous pouvez ainsi préparer une architecture à grande échelle avant de mobiliser toutes vos équipes.
 

Le cycle
Le cycle de la méthode DSDM

📋 Votre étude de faisabilité détermine d’abord les opportunités du projet. Évaluez les coûts puis la valeur ajoutée attendue afin d’obtenir un rapport de faisabilité et un plan de développement. Ajoutez aussi un premier prototype si vous voulez prouver la faisabilité technique.
📝 Votre analyse fonctionnelle sert ensuite à définir les fonctionnalités du produit ou du service. Anticipez la formulation et la priorisation des user stories avec les outils de l’UX design (personas, storyboards, etc.). Confirmez ainsi une architecture à grande échelle avec vos équipes et toutes les parties prenantes du projet. Vous êtes enfin prêt à planifier les itérations et les livraisons dans un calendrier précis !

Les méthodes agiles ont très souvent recours à des environnements de développement (IDE pour Integrated Development Environment en anglais), mais aussi à des diagrammes d’organisation, afin d’augmenter la productivité des équipes informatiques. Vous avez donc pour mission de rester en veille permanente (avec Google Alerts, par exemple). Je continue à vous apprendre comment personnaliser votre gestion de projet avec plusieurs équipes agiles dans le chapitre suivant.

En résumé

Exemple de certificat de réussite
Exemple de certificat de réussite