• 8 heures
  • Facile

Ce cours est visible gratuitement en ligne.

course.header.alt.is_video

course.header.alt.is_certifying

J'ai tout compris !

Mis à jour le 12/12/2019

Travaillez dans un contexte agile avec une approche lean design

Connectez-vous ou inscrivez-vous gratuitement pour bénéficier de toutes les fonctionnalités de ce cours !

Dans une société toujours plus agile, de nouvelles méthodes de travail voient le jour. C'est ce que nous allons découvrir dans ce chapitre.

Un fonctionnement agile dans les entreprises

Les méthodes de gestion de projet traditionnelles, comme la gestion en cascade (ou en V), ne sont plus adaptées au monde de l'entreprise actuel.

L’organisation d’une conduite de projet dans les entreprises change pour être plus itérative et moins linéaire. L’agilité s’impose : les livraisons d'un même produit sont plus fréquentes et incrémentales. Cette organisation permet au designer de se manifester tout au long du projet et d'avoir une vision stratégique du service à concevoir, tout en prenant en compte les contraintes liées au projet.

Il s'agit souvent de contraintes de temps et de budget. Avec la méthode agile, les cycles de projet sont plus courts et les phases de développement sont prévues en avance. Cela permet de se plier à la roadmap projet définie au lancement et d'éviter des débordements en termes de temps et de budget.

Dans ce contexte agile, et pour pouvoir aller au bout de votre vision stratégique, vous allez devoir proposer, en collaboration avec un chef de projet, un lotissement des tâches à effectuer pour pouvoir implémenter l’ensemble des fonctionnalités du service prévues dans la roadmap projet. C'est ce que l'on appelle des sprint plannings.

Vous allez également devoir prévoir les évolutions du service de manière cohérente sans impact négatif dans l’utilisation du service. Vous en faites certainement l’expérience très souvent : de nombreux sites fonctionnent de cette manière, des mises à jour sont régulièrement effectuées. Il peut s'agir de corrections de bugs et/ou de nouvelles fonctionnalités.

Les apports d’une conception itérative

Dans un contexte agile où le temps est compté, il est important de savoir que l’on peut itérer et revenir sur des choix pour les améliorer, notamment une fois qu’un MVP (le produit minimum viable) a été conçu. Un MVP est une stratégie de développement de produit qui permet d’aboutir de manière rapide, et donc peu coûteuse, à une première version de prototype. Cela permet de tester rapidement sur le marché un produit ou une fonctionnalité.

Cette méthode est fréquemment utilisée dans l'approche lean UX/lean startup, une méthode de conception itérative. Cette approche s’appuie sur les besoins business et les besoins utilisateurs définis dans l’UX Business Model Canvas. Ensuite, différents ateliers sont mis en place pour définir :

  • les personae ;

  • les scénarios utilisateurs et les fonctionnalités  ;

  • la phase d’idéation avec les premiers éléments de maquettes ;

  • le prototype version 1.

Une fois que la première version du prototype, le MVP, est terminée, des tests sont réalisés auprès d’un panel d'utilisateurs représentatif des personae afin de voir quels sont les réussites ou les points à revoir. Une nouvelle boucle commencera dans la phase d’idéation/conception : c’est la conception itérative !

Les méthodes UX à privilégier dans un contexte agile

Il y a quelques méthodes que vous pouvez utiliser dans un contexte agile pour gagner du temps et permettre d’itérer rapidement sur le produit que vous êtes en train de concevoir.

La première est l’approche lean UX/lean startup qui consiste à concevoir et tester un produit construit à partir d’un UX Business Model Canvas, avec le minimum d’investissement possible.

Cette première version sera testée et régulièrement mise à jour en fonction des enseignements. On met à jour, on voit ce que cela donne, puis on change, on modifie les points à améliorer pour aboutir à un produit que l’on pourra commercialiser.

La deuxième méthode est le test utilisateur et plus particulièrement le guerilla test qui consiste à interroger des personnes dans la rue ou dans des commerces, par exemple, et à leur montrer quelques écrans (ou autres supports) pour leur demander leur avis, compréhension ou ressenti.

Il est également possible d’effectuer des tests utilisateurs en entretien individuel. Cependant, cette procédure est plus lourde à mettre en place, car il faut prévoir le recrutement de plusieurs personnes, être au moins 2 (une personne pour l’animation du test et une personne pour la prise de notes). Cela nécessite plus de travail en amont avec la rédaction d’un guide de test. Un travail de synthèse sera également à réaliser pour exposer les principaux enseignements. C’est pour ces raisons que le test en mode guérilla peut être préféré.

Faciliter les échanges et la collaboration

Enfin, n'oubliez pas d'utiliser des outils qui vont faciliter la collaboration et vous permettre d’améliorer la productivité et les échanges avec votre équipe. On peut citer :

  • Google Drive, Dropbox ou Craft pour déposer des fichiers ;

  • InVision, Evrybo pour vos prototypes ;

  • ou encore Slack et Appear.in pour vos échanges.

En résumé

C’est la fin du cycle en V ! Aujourd’hui, on travaille de manière plus itérative et avec plus d’agilité.
Cette organisation a un impact positif sur le travail du designer, car elle permet de concevoir des produits plus cohérents les uns avec les autres. Un autre point est aussi à souligner : l’agilité apporte plus de synergie entre les différents projets menés au sein d’une même entreprise. On peut donc facilement apprendre d’autres projets, échanger avec d’autres équipes, etc. Dans la pratique, l’agilité et le lean UX permettent plus de souplesse pour pouvoir tester des choses rapides (en mode «quick win») sans de forts impacts budgétaires.

Dernière chose, notez bien que, pour implémenter une démarche lean UX correctement, il faut une équipe projet soudée et convaincue de la démarche que vous allez mener. Positionnez-vous comme un leader pour obtenir l’aval de vos collaborateurs. Proposez des méthodes qui permettent d’itérer facilement, comme des tests en mode guérilla ! Enfin, ne perdez pas de vue la vision stratégique du service que vous avez définie.

Vous savez maintenant estimer la valeur économique de l'UX et vous avez toutes les clés en main pour :

  • Expliquer les principes, étapes et impacts du design thinking

  • Comprendre et accompagner un client dans sa démarche UX

  • Appliquer la méthodologie de l'UX Business Model Canvas dans un contexte agile

  • Décrire les éléments d'une proposition de valeur unique et viable

Gardez le cap et n'oubliez pas de mettre en œuvre vos compétences en complétant l'activité de fin de partie !

Exemple de certificat de réussite
Exemple de certificat de réussite