• 30 minutes
  • Easy

Free online content available in this course.

Got it!

Last updated on 2/23/17

Log in or subscribe for free to enjoy all this course has to offer!

Course introduction

Voilà, on ne vous demande pas simplement de répondre correctement au sujet, mais de le faire dans le temps imparti !

Si l’on prend l’épreuve d’admission en première année à Sciences Po pour exemple, on vous demandera de rédiger une composition et une étude critique d’un document lors d’une épreuve de 4h. Donc même si vous rendez un travail de qualité mais que votre copie est incomplète parce que vous avez manqué de temps, vous serez pénalisé !

Comment bien gérer son temps lors d’une épreuve ? C’est ce que nous allons voir ensemble !

 

Avant de nous attaquer au jour J, voici un bref rappel de l’avant !

Petit rappel

Eh oui, si vous voulez mettre toutes les chances de votre côté le jour J, il vous faudra bien vous préparer, en terme de connaissances, mais aussi de pour être en forme. Le jour J c’est souvent beaucoup de stress.

   1. Réviser et s’entraîner
Eh oui, un examen, ça se prépare à l’avance. Il faut donc anticiper et planifier vos révisions, évitez de vous y mettre à la dernière minute. La veille de l’examen, vous ne devrez que relire vos notes, mais ne pas les apprendre !

   2. Se préparer physiquement
La veille d’un examen, pensez à vous relaxer, bien dormir et préparer vos affaires (prenez une montre car les portables ne sont pas autorisés, etc.)
Ce sont de petits détails qui vous éviteront de stresser le jour J.

Et le jour J alors ??

Pendant l’épreuve, l’une des plus grandes difficultés c’est bien la gestion du temps ! Et oui, si vous n’optimisez pas votre temps de travail, vous paniquerez, et c’est le début du stress !

Avant de vous détailler les étapes qui ont fait leur preuve, rappelez-vous ceci !

1. Ne vous précipitez pas sur votre copie !
2. Organisez votre temps selon vos priorités. Elles peuvent être basées sur :
-  le choix d’un exercice (composition ou étude critique) qui vous mets en confiance ;
-  la difficulté du sujet à traiter. Il est souvent conseillé de commencer par l’étude de document car c’est l’épreuve la plus courte, et la moins épuisante, en théorie.
-  l’optimisation des points en choisissant le sujet qui en rapporte plus. La composition est notée sur 12/20, alors que l’étude critique sur 8/20.
3. Découpez votre temps selon les types de sujet (voir la grille ci-dessous). 

 

Tâches

Temps

Tâches

Temps

 

Composition

2h30

Étude critique

1h30

Au brouillon

Choix du sujet

5min

Lecture et analyse de la consigne

10-15min

 

Brainstorming

15-20min

Brainstorming

15-20min

 

Définir le plan détaillé

15-20min

Définir le plan détaillé

10min

 

Rédiger l’intro et la conclusion

 

 

 

Durée totale du brouillon

 

50min / 1h05 max.

 

35-45min

Au propre

Rédiger la composition

1h10 à 1h25 (20-30min par partie)

Rédiger directement au propre l’intro

5-10min

 

Recopier la conclusion au propre

5min

Rédaction

35-40min (10-15min par partie)

 

Relecture

10min

Rédiger directement au propre la ccls

5min

 

 

 

Relecture

5min

Durée totale de rédaction au propre

 

1h25 à 1h40

 

50min à 60min

Euh je vois bien le découpage, mais concrètement, comment je gère mon temps le jour J ?! 

Pas de panique, suivez le guide ! ;)

Étape 1 : Travaillez au brouillon !

Presque la moitié de votre temps d’examen est impartie au brouillon ! Et oui, le plus gros du travail se fait ici. Mieux vaut prendre son temps à noter les idées, brainstormer, organiser les éléments, y revenir, voir changer d’avis, à cette étape ! Tout est permis ! Une fois au propre, vous ne pourrez plus ajouter une notion oubliée ou autre, alors prenez votre temps, ici !

  • Commencez par lire attentivement les sujets. 

Prenez 5 min pour lire les sujets et faites votre choix. Mieux vaut prendre votre temps ici, voir quel sujet vous convient le mieux, plutôt que de vous précipitez et changer de sujet au cours de l’épreuve. Il sera trop tard !

Par exemple :

Vous traiterez l’un des deux sujets suivants (extraits des sujets d’admission à Sciences Po de 2013) :
- Un exemple d’économie-monde : l’économie-monde britannique
ou
- La guerre d’Algérie.

  • Commencez le brainstorming !

Pendant les 15-20min, décortiquez le sujet dans tous les sens. C’est là que vous devez noter toutes les connaissances acquises sur le sujet. Comment ?
Regardez l’exemple du sujet que j’ai choisi ! ;)

Exemple de brainstorming
Exemple de brainstorming

Exercice
Voici un sujet . Entraînez-vous à vous minuter lors du brainstorming. Vous verrez ainsi que 10min, quand on connaît son cours, c’est suffisant. Vous êtes dans les temps? 

Sujet de composition : La guerre d’Algérie

Vous pouvez consulter le corrigé-type ici.

  • Élaborez votre plan détaillé et votre problématique

Après vos 10min de brainstorming, commencez à organiser votre plan au brouillon. Ce dernier doit être détaillé afin de vous aider à rédiger par la suite. Prenez 15-20min max.

Et si je voulais rédiger toute ma composition sur mon brouillon, juste pour être sûr ?

Surtout pas ! Vous perdrez énormément de temps si vous rédigez votre composition au brouillon, puis recopiez au propre. Le brouillon doit être un appui, pour rédiger ensuite directement sur votre copie.

Comment faire alors ?

Mon conseil ? Rédigez un plan très détaillé, avec toutes les notions, connaissances et informations que vous avez sur le sujet. Annotez sous forme de puces avec des exemples, des dates, des noms… pour formuler le tout après, sur la copie à rendre. Ca vous semble risqué? Et bien, c’est la meilleure façon d’optimiser votre temps. Le temps de travail sur le brouillon est conséquent justement pour que vous prenez le temps de ne rien oublier.

Regardez par exemple le brouillon du sujet : Un exemple d’économie-monde : l’économie-monde britannique

Exemple de brouillon (1/3)
Exemple de brouillon (1/3)
Exemple de brouillon (2/3)
Exemple de brouillon (2/3)
Exemple de brouillon (3/3)
Exemple de brouillon (3/3)

Et on ne rédige rien sur le brouillon?

Si, l’introduction et la conclusion de votre composition, afin d’avoir une vision globale sur votre plan.

  • Rédigez votre introduction et votre conclusion 

Une fois le brainstorming terminé et le plan de votre composition défini, commencez à rédiger l’introduction et la conclusion. Ne prenez pas plus de 15-20min pour les deux !

Voici par exemple, une intro et une conclusion de ce sujet :
(Extrait d’une copie originale tirée du site Sciences Po)

Introduction
L’économiste et historien français Fernand Braudel a défini une économie-monde comme un territoire sur lequel s’exerce une intégration décroissante à partir de son centre. C’est un espace économiquement autonome, dont le coeur revêt les attributs d’une puissance multiforme avant tout fondée sur une hégémonie économique, à l’image de Venise et Gênes au XIIIe siècle, ou d’Amsterdam aux XIV-XVe siècles. Or, après l’échec du blocus continental napoléonien et la défaite de Waterloo en 1815, le Royaume-Uni est devenu une puissance débarassée de toute concurrence, et s’affirme, tout en maintenant son « splendide isolement », comme la puissance de premier rang, grâce à l’emprise de l’économie-monde, quelles en sont les caractéristiques et pourquoi ne parvient-il pas à conserver ce statut au sortir de ce « grand XIXe siècle », symbolisant la fin du monde européen ? Nous verrons qu’avec le grand boom victorien de la Révolution Industrielle, le Royaume-Uni devient la première puissance économique mondiale (I), et fonde ainsi une véritable économie-monde grâce à un impérialisme à la fois politique, et surtout économique (II), mais qu’à l’approche de XXe siècle, l’économie-monde britannique voit sa puissance s’effriter.

Conclusion
L’économie-monde britannique s’enracine dans le « grand boom victorien » de la Révolution Industrielle, qui fait du Royaume-Uni et de sa capitale, Londres, la première puissance économique mondiale. Avec le libre-échange et la division internationale du travail qu’il met en place, le Royaume-Unis a permis, à partir de 1850, l’émergence d’une véritable économie-monde britannique, dont les ressorts sont un impérialisme économique et politique. Mais, alors que s’achève le grand XIXe siècle, qui avait commencé en 1815 avec l’élimination de l’Empire français, dernier concurrent et menace pour les Britanniques, le Royaume-Uni voit sa puissance se fissurer. Les contestations sociales et politiques, ainsi que la seconde révolution industrielle, ont raison de l’économie-monde britannique. Cette notion d’économie-monde, forgée par Braudel, a vu dans la puissance britannique de 1850 à 1914 sa plus belle et puissance représentation, son meilleur exemple concret. Néanmoins, aujourd’hui, la notion d’économie-monde semble limitée pour comprendre les mécanismes du système économique international. Dans un monde caractérisé par une pluralité de centres d’impulsions, la mondialisation est telle qu’aucune ville ou aucune puissance ne semble pouvoir être la seule à exercer une intégration décroissante à partir de son centre sur un territoire.

Étape 2 : Rédigez au propre

Vous avez pensé à regarder votre montre? Et oui, 1h devrait s’être écoulée au maximum. Il est temps de rédiger au propre !

C’est l’étape où vous allez devoir formuler vos idées et les mettre sur papier indélébile. Pensez au matériel comme le typex ou l’effaceur, car il est difficile de faire marche arrière.

En général, je vous conseille de passer 20-30min max. par partie. Évitez de passer plus de temps.

À partir de l’exemple ci-dessus, regardez la version rédigée sur ce document à télécharger.

À vous de jouer !
Voici le traitement du sujet de composition sur La guerre d’Algérie. Vous y voyez son introduction et ses 3 parties. Lisez bien le texte. N’hésitez pas à surligner les éléments importants, les parties, etc. Une fois cela effectué, je vais vous demander de rédiger la conclusion de ce travail. Pensez à vous minuter afin de voir si vous êtes dans les temps ! (Commencez à compter une fois l’analyse terminée ; 10 min devrait suffire pour la conclusion)

Cliquez pour visionner le traitement du sujet de composition (sans la conclusion). Vous êtes prêt ? Allez c’est parti !

Une fois l’exercice fait, vous pouvez consulter la correction type. J’espère que vous avez été bon joueur. D’autres formulations sont évidemment possibles.

Étape 3 : Relisez-vous ! (10min)

Ne négligez pas cette partie. Parfois, sous l’effet du stress, vous pouvez oublier des mots, faire quelques maladresses comme des erreurs d’orthographe, etc. Prenez 5 à 10 min pour vous relire !

Ca y est, vous êtes parés pour finir vos épreuves dans les temps ! À vos montres, prêt, partez !

Example of certificate of achievement
Example of certificate of achievement