• 6 heures
  • Moyenne

Ce cours est visible gratuitement en ligne.

course.header.alt.is_video

course.header.alt.is_certifying

J'ai tout compris !

Mis à jour le 03/06/2021

Testez et validez vos packages

Connectez-vous ou inscrivez-vous gratuitement pour bénéficier de toutes les fonctionnalités de ce cours !

Dans le chapitre précédent, nous avons vu comment la DSI de OPC prépare la mise en production de la supervision de l’infrastructure de sa boutique en ligne. Les différents changements ont été regroupés en packages ou releases, sur la base des unités de mise en production. La phase de conception est achevée une fois que le package de mise en production est livré (hardware, software, documentation).

Dans ce chapitre, nous allons aborder la phase de test et de validation du package de mise en production.

Tableau marqué test, image de Pexels.com
Testez et validez vos packages

Objectifs

Les tests et validations assurent que le package correspond à ses caractéristiques de conception, et qu’il répondra aux besoins du business. Il permet aussi de s’assurer que les éléments, une fois déployés et/ou modifiés, s'intégreront parfaitement dans le SI.

Une fois réalisés, les packages de mise en production sont déployés dans un environnement de test.

Les tests de validation vont permettre de valider les points suivants :

  • La déployabilité du package ;

  • utilisation de l’interface par les utilisateurs ;

  • la documentation fournie ;

  • Le plan de retour arrière.

Validez le passage en environnement de production

La phase de test est aussi une occasion pour la direction de valider l’efficacité de la solution de supervision, en mesurant les retours obtenus. Il convient également de s’assurer que le service desk peut répondre aux incidents liés aux packages déployés, en validant la documentation fournie.

Dans notre exemple, une fois la solution de supervision déployée dans l’environnement de test, il faudra simuler des évènements (surcharge réseau, coupure, saturation) afin de s’assurer que les alertes remonteront et que les évènements importants sont remontés dans la console de supervision. Cela permettra de valider le fonctionnement de notre supervision.

Le plan de retour arrière doit aussi être testé et validé.

Nous en profiterons pour effectuer des tests utilisateurs : l’équipe d’exploitation de l'infrastructure qui sera la première utilisatrice de l’outil de supervision pourra confirmer le bon fonctionnement de l’interface utilisateur, ainsi que les interfaces avec d’autres applications (dans le cas d’utilisation d’une API).

Déployez une version pilote

Dans le cas de OPC, vous pouvez constater que la release 2 déploie la supervision sur serveur de production secondaire afin d’effectuer des tests en situations réelles, sans pour autant perturber la production.

Le déploiement d’une version pilote ne peut intervenir qu'après la validation en phase de test. Durant la phase pilote, les équipes de déploiement doivent :

  • Prévoir un plan de retour arrière s’il existe des écarts non acceptables ;

  • S’assurer que les utilisateurs en phase pilote soient formés ;

  • S’assurer que la documentation initiale soit disponible au service desk ;

  • Diagnostiquer et résoudre les incidents qui pourraient survenir ;

  • Documenter les améliorations à apporter au projet.

Une fois les tests validés, le déploiement en production des changements peut sereinement avoir lieu.

En résumé

  • Les tests et la validation de service assurent que le service correspond à ses caractéristiques de conception et qu’il répondra aux besoins du business ;

  • Il est impératif de déployer le package de mise en production dans un environnement de test ;

  • L’environnement de test doit être maîtrisé, protégé et maintenu pour éviter les écarts avec l’environnement de production ;

  • Une version pilote est une version testée en conditions réelles par un petit groupe d’utilisateurs. C’est une version dite de préproduction qui permet de déployer en production le package, sans perturber la production.

Exemple de certificat de réussite
Exemple de certificat de réussite