• 6 heures
  • Facile

Ce cours est visible gratuitement en ligne.

course.header.alt.is_video

course.header.alt.is_certifying

J'ai tout compris !

Mis à jour le 23/09/2021

Passez un entretien d’embauche

Connectez-vous ou inscrivez-vous gratuitement pour bénéficier de toutes les fonctionnalités de ce cours !

Ce chapitre est un peu à part, mais il a sa place dans le cours : passer un entretien d'embauche, c'est faire de la prise de parole en public, version assise.

Par ailleurs, c'est un contexte qui concerne vraiment tout le monde. L'enjeu est souvent important : il s'agit de trouver un emploi, de réussir à se vendre et de montrer ses compétences. Par conséquent, cela peut être source de stress.

Préparez-vous du mieux possible

Comme pour toute intervention à l'oral, vous devez absolument vous préparer, c'est une phase à ne pas négliger : on dit que la réussite d'un entretien repose à 70 % sur sa préparation.

Renseignez-vous sur votre ou vos interlocuteur(s)

L'essentiel que vous devez faire, c'est de savoir :

  • Quelle est la mission de l'entreprise à laquelle vous postulez.

Renseignez-vous au maximum sur Internet à propos de cette entreprise : Wikipédia, articles de presse, réseaux sociaux… Lisez, emmagasinez de l'information. Cela vous rassurera d'une part, et cela vous permettra de créer du lien pendant l'entretien en montrant que vous êtes motivé.

  • Qui vous allez rencontrer pendant l'entretien.

Quel métier/fonction exerce cette personne ? Quelle importance a-t-elle dans l'entreprise ? Quel pouvoir de décision ? Vous pouvez dans un premier temps consulter son profil sur un réseau social professionnel et, si vous avez déjà échangé par e-mail ou téléphone, analyser ce qu'il en est ressorti de son caractère.

Pourquoi faire ça ?

Parce que quand vous allez la rencontrer en chair et en os, vous aurez l'impression de connaître déjà un peu cette personne ; vous ne serez pas dans l'inconnu total, ce qui augmente vos chances de rester serein pendant l'entretien.

Où va se passer l'entretien ?

Ne risquez pas d'arriver en retard le jour J. Vérifiez que vous connaissez l'adresse exacte et quels sont les moyens pour vous y rendre. Cela vous permettra de tracer votre itinéraire, de prévoir de combien de temps vous avez besoin pour vous rendre sur les lieux, et même d'anticiper une marge de manœuvre au cas où (embouteillages, ralentissement sur une ligne de métro, etc.).

Connaissez vos forces et compétences

Ensuite, faites un point – sincère – sur vos atouts et ce qui fait que cette entreprise serait prête à vous payer un salaire : autrement dit, quelles sont vos compétences ? Avez-vous un profil atypique ? Ou encore, quelle est votre expérience dans le domaine et comment pouvez-vous la mettre à profit ?

Préparez-vous à certaines questions

Ne partez pas à l'entretien sans vous être posé une demi-heure pour prévoir ce que l'on pourrait vous demander. Alors oui, c'est sûr, vous ne pouvez pas tout prévoir, mais au minimum, attendez-vous à ce que :

  • On vous demande de vous présenter en quelques minutes.

C'est essentiel, et l'entretien a de grandes chances de démarrer sur ça. Sous forme de chronologie ou de "mind map" (ou ce que vous préférez), écrivez / schématisez / décrivez votre histoire personnelle. Choisissez un angle original pour la raconter, elle doit être unique et surtout PO-SI-TI-VE. Par ailleurs, préparez-vous à devoir la raconter brièvement, on vous demandera peut-être de vous présenter en 2 minutes.

  • On vous pose des questions sur vos valeurs / atouts / qualités / défauts.

Non, vous n'allez pas dire que vous êtes "perfectionniste", c'est bateau, beaucoup le disent pour éviter d'avoir à présenter un défaut. Soyez honnête avec vous-même et demandez-vous quels sont vraiment vos qualités et vos défauts. Tout le monde a des défauts, vouloir les cacher passerait pour quelque chose de suspect, malhonnête et superficiel.

L'astuce, c'est d'énoncer son défaut, mais d'enchaîner directement avec une justification qui explique pourquoi vous en êtes conscient, et comment vous parvenez à le contrer au quotidien. Ajoutez par exemple une anecdote qui décrit ce moment de fierté où vous avez réussi à passer outre votre défaut, et à faire preuve de courage/de professionnalisme/de maturité/de sagesse, etc.

Transmettez votre message avec impact

Tenez-vous correctement

  • Votre tenue doit être correcte et adaptée.

Même si vous passez un entretien dans une start-up jeune et dynamique, et que vous n'êtes pas obligé d'arriver en costard-cravate, faites quand même un effort sur votre tenue : elle dévoile en partie des éléments de votre personnalité, et cela montrera que vous êtes capable de rester professionnel en toutes circonstances.

  • Votre posture doit être irréprochable.

En entrant dans la salle avant de vous installer, serrez la main de votre interlocuteur avec fermeté. Attention, ne lui broyez pas la main, mais ne soyez pas mou non plus, ce serait interprété comme un manque d'assurance et/ou de motivation.

Tenez-vous droit, les pieds à plat sur le sol, les avants-bras posés sur le rebord de la table.

Ne regardez pas la table ou ailleurs lorsque vous parlez, mais les yeux de votre interlocuteur.

Ne jouez pas avec les objets sur la table, comme un stylo par exemple, c'est jugé comme nerveux et perçu de façon très agaçante par la personne assise en face de vous.

Exprimez-vous de façon affirmée

Évitez les mots qui peuvent dénoter une certaine instabilité et qui marquent une hésitation, un doute ou un manque de confiance en soi, comme "je pense…", "j'essaie…", "je crois…", "le problème c'est que…".

À la place, préférez un vocabulaire positif et affirmé : "Je suis certain-e que…", "je suis convaincu-e…".

Évitez les tournures négatives et dites plutôt des phrases positives :

Ne dites pas : "Je ne me considère pas comme étant quelqu'un qui se démotive facilement…";

Dites plutôt : "Je suis très motivé-e et toujours prêt-e à rebondir…" ;

Cela va de soi, mais ne tentez pas de raconter une blague ou d'essayer de faire rire votre interlocuteur même s'il vous semble bienveillant, vous n'êtes pas là pour ça.

Posez des questions

Poser des questions montre votre intérêt pour le poste.

Cela dévoilerait un aspect très négatif de votre personnalité…

Préférez des questions sur la mission, les valeurs et la culture de l'entreprise. Intéressez-vous vraiment à la vie de cette entreprise. Essayez d'en savoir plus. Après tout, c'est aussi à vous de décider si cela peut vous convenir.

Répondez aux questions avec pertinence

Répondre aux questions, cela ne veut pas dire :

" Pensez-vous que vous correspondez au poste ?

— Oui."

😰

ou encore :

" Quel est votre plus gros défaut ?

— Je suis timide."

😓

Ne vous arrêtez pas là, allez plus loin. Vous ne pouvez pas laisser le recruteur comme ça ; il veut comprendre qui vous êtes, montrez-le-lui. Chaque réponse que vous faites doit être justifiée, expliquée, et doit démontrer votre capacité d'analyse. Faites des réponses construites. Cela montrera des qualités de votre part, alors même que vous parlez d'un défaut. 😎

Ayez le "dernier mot" : c'est à vous de conclure

À la fin de l'entretien, c'est à vous de conclure ; ne laissez pas le recruteur vous dire qu'il vous rappellera. Faites une courte conclusion pour revenir sur les points importants :

  • listez les arguments qui expliquent en quoi vous correspondez au poste ;

  • réitérez votre motivation pour le poste ;

  • reprécisez quand vous êtes disponible pour démarrer le poste, et que vous vous tenez à disposition pour des informations supplémentaires ;

  • remerciez et dites "À bientôt".

Ainsi, la balle est dans le camp du recruteur.

Montrez votre capacité d'adaptation

Pendant un entretien, il arrive que le recruteur change de langue sans vous prévenir. Par exemple, vous êtes en train de parler en français depuis 5 minutes, et d'un coup le recruteur vous pose une question en anglais.

Alors là pas de panique. Il y a deux raisons possibles à cela :

  1. Soit le poste nécessite explicitement la maîtrise de l'anglais et le recruteur veut vérifier que vous maîtrisez la langue. Normalement, si vous avez postulé, c'est que vous parlez anglais. Détendez-vous donc et montrez que vous parlez anglais.

  2. Soit le poste ne nécessite pas explicitement la maîtrise de l'anglais, et le recruteur veut tester votre capacité à gérer votre stress et à vous adapter. Souriez, prenez une seconde de respiration et répondez en anglais comme vous pouvez, sans vous préoccuper de votre accent.

On peut également vous demander de faire un exercice, de passer un test type QI durant l'entretien. Prêtez-vous donc à l'exercice.

En résumé

  • La réussite d’un entretien repose à 70 % sur sa préparation. 

    • Renseignez-vous sur la mission de l’entreprise et sur la personne que vous allez rencontrer.  

    • Faites le point sur vos forces et vos compétences.

    • Vérifiez l’adresse de votre rendez-vous.

  • Lors de l'entretien :

    • Privilégiez une tenue professionnelle.

    • Adoptez une posture irréprochable.

    • Présentez-vous en 2 minutes de façon originale et unique.

    • Adoptez un vocabulaire et des tournures de phrases positives et affirmées.

    • Montrez votre intérêt pour le poste en posant des questions.

    • Démontrez votre capacité d’analyse avec des réponses construites.

    • Concluez l’entretien en revenant sur les points importants, et en réitérant votre motivation pour le poste. 

    • Si le recruteur vous pose une question en anglais, ne paniquez pas et répondez en anglais sans vous préoccuper de votre accent. 

Exemple de certificat de réussite
Exemple de certificat de réussite