• 4 heures
  • Facile

Ce cours est visible gratuitement en ligne.

course.header.alt.is_video

course.header.alt.is_certifying

J'ai tout compris !

Mis à jour le 28/11/2019

Appréhendez le processus de normalisation comptable

Connectez-vous ou inscrivez-vous gratuitement pour bénéficier de toutes les fonctionnalités de ce cours !

Dans ce chapitre, vous allez voir que la comptabilité doit respecter des règles strictes et que certains professionnels sont là pour veiller à leur respect. Vous allez découvrir ce qu’est le cadre normatif, puis vous vous familiariserez avec les acteurs du monde comptable.

Le cadre normatif : le Plan Comptable Général

Vous l’avez compris, les fonctions d’analyse et de communication de la comptabilité nécessitent une harmonisation des pratiques. Il faut que chaque entité utilise les mêmes règles pour qu’une comparaison soit possible.

Dès la fin de la Seconde Guerre mondiale, la France a opté pour un système de nomenclature des comptes qui s’appelle le Plan Comptable Général.

Le Plan Comptable Général (PCG) est à la fois :

  • une liste des comptes (sous forme de nombres) avec leur classification que vous allez découvrir ;

  • un ensemble de textes explicatifs, de définitions, de recommandations sur les méthodes à retenir, les choix à opérer.

Le PCG a évolué à de nombreuses reprises. Celui actuellement en vigueur a été promulgué en 2014. Sa structure est la suivante :

Structure du plan comptable général

Livre 1 : Principes généraux applicables aux différents postes des documents de synthèse

Titre 1. Objet et principes de la comptabilité 
Titre 2. L'actif
Titre 3. Le passif 
Titre 4. Actifs et passifs dont la valeur dépend des fluctuations de monnaies étrangères 
Titre 5. Charges et produits

Livre 2 : Modalités particulières d'application des principes généraux

Titre 6. Dispositions et opérations de nature spécifique 
Titre 7. Comptabilisation et évaluation des opérations de fusions et opérations assimilées

Livre 3 : Modèles de comptes annuels

Titre 8. Documents de synthèse

Livre 4 : Tenue, structure et fonctionnement des comptes  

Titre 9. Tenue, structure et fonctionnement des comptes

C’est le titre 9 qui reprend, en détail, la nomenclature des comptes comptables :

Au bilan, on trouve les capitaux propres (1), les immobilisations (2), les stocks (3), les créances et dettes (4), les comptes de trésorerie (5). Au compte de résultat, les comptes de charges (6) et les comptes de produits (7).
Nomenclature des comptes comptables 

Si cela vous semble encore bien obscur, pas de panique ! Vous allez voir, dans la troisième partie de ce cours, ce que sont le bilan et le compte de résultat.

Vous avez donc compris le rôle du Plan Comptable Général et sa structure, découvrez à présent les principaux acteurs du monde comptable.

Les acteurs du monde comptable

Les experts-comptables sont des professionnels de la comptabilité, qui, après une formation longue, ont prêté serment. Leur premier rôle est d’établir, selon les normes en vigueur, les comptes de leurs clients. Leur fonction est plus large et ils réalisent en parallèle des missions de conseil, d’aide à la création de sociétés, d’établissement des paies…

Les commissaires aux comptes constituent la seconde profession réglementée. Leur rôle est de certifier les comptes annuels d’une entité : il ne leur appartient pas d’établir les comptes ni de donner des conseils à l’entité, mais de s’assurer que les comptes sont « réguliers et sincères », de vérifier la bonne application des règles juridiques et comptables, et de veiller à la pérennité de l’entité.

Face à ces deux professions réglementées, vous trouvez des professionnels qui sont salariés d’entreprise dans les secteurs comptables avec des niveaux de connaissance et de responsabilités variés : assistant comptable, responsable comptable, directeur administratif et financier.

Donc pour établir ses comptes annuels, une société a deux possibilités (et seulement deux) :

  • les établir en interne grâce aux salariés qu’elle emploie ;

  • les faire établir par un professionnel extérieur. Dans ce cas, seuls les experts-comptables peuvent intervenir. En effet, il s’agit d’une profession réglementée qui a le monopole de l’établissement des comptes annuels. Toute personne non inscrite à l’ordre des experts-comptables ne peut pas se faire rémunérer pour établir les comptes d’une entité, au risque de se rendre coupable d’exercice illégal de la profession d’expert-comptable ! :'(

Vous avez donc découvert les acteurs du monde de la comptabilité et le principal document de normalisation comptable : le Plan Comptable Général. Entrez à présent un peu plus dans le détail et découvrez les principes comptables !

Exemple de certificat de réussite
Exemple de certificat de réussite