• 10 heures
  • Moyenne

Ce cours est visible gratuitement en ligne.

course.header.alt.is_video

course.header.alt.is_certifying

J'ai tout compris !

Mis à jour le 31/05/2021

Déterminez comment réduire un risque

Connectez-vous ou inscrivez-vous gratuitement pour bénéficier de toutes les fonctionnalités de ce cours !

Dès que votre analyse des risques conduit à l’identification de niveaux de criticité élevés (pour faire simple, dans la moitié supérieure droite de notre matrice), des actions seront nécessaires pour sécuriser le déroulement du projet. En agissant sur le déclencheur du risque ou sur son origine, on pourra le rendre acceptable et gérable en cours de projet.

C’est l’objectif de la stratégie de prévention que nous allons définir.

Définir une stratégie de prévention est la quatrième étape de la gestion des risques.
4. Stratégie de prévention

Réduire la criticité d’un risque

Vous avez calculé la criticité en vous basant sur la probabilité et sur la gravité. C’est donc logiquement sur ces deux aspects que nous pourrons agir, pour limiter l’apparition des risques et les conséquences néfastes pour le projet.

Tout ce que vous pourrez imaginer pour réduire la criticité d’un risque est une parade

Réduisez la probabilité d'apparition d'un risque avec des actions en anticipation

Ce sont les actions que vous pouvez mettre en œuvre pour réduire la probabilité d’apparition d’une difficulté en cours de projet, ou pour limiter sa fréquence d’apparition.

Selon la nature du risque, vous pourrez agir sur un ou plusieurs paramètres. En effet, des combinaisons d’événements peuvent réduire drastiquement, ou au contraire faire exploser, la probabilité d’un risque.

Vous ne pourrez pas toujours agir directement sur les causes. Par exemple, vous ne pourrez pas influer sur le temps pour éviter un weekend pluvieux. Sauf si vous avez des superpouvoirs et que vous maîtrisez les éléments…

Enfin, ce n’est pas tout à fait exact ; il existe des canons spéciaux utilisés pour dissiper les nuages lors de l’organisation de grands événements, et d’autres utilisés par les agriculteurs pour éloigner la grêle. Ce sont clairement des actions en anticipation : on cherche à éviter l’apparition du problème.

Réduisez la gravité d'un risque avec des actions en protection

Agir en protection, c’est chercher à atténuer les conséquences d’un risque avéré sur le projet. On tente ici de réduire la gravité du risque. C’est la logique du « même pas mal ! ».

Pour mon weekend annoncé pluvieux, le simple fait d’apporter avec moi des vêtements imperméables et un parapluie constitue une action en protection. Je n’empêcherai pas la pluie de tomber, mais j’en limiterai l’impact en restant relativement au sec.

Pour réduire la criticité d'un risque, on peut agir en anticipation et en protection
Pour réduire la criticité d'un risque, on peut agir en anticipation et en protection

Réduisez la probabilité d’apparition et la gravité d’un risque

Idéalement, à chaque fois que ce sera possible, il vous faudra agir en même temps sur les deux axes.

Imaginons que lors de ce weekend où la pluie est prévue, j’aie planifié une grande fête en extérieur avec des amis. Si j’investis dans un canon pour dissiper les nuages et que je prévois un grand Tivoli pour abriter mes convives, j’aurai agi à la fois en anticipation et en protection. Ça me coûtera très cher, certes, mais je sécurise ma soirée.

Quels leviers pour agir ?

Vous pouvez le constater dans les exemples précédents, il existe de multiples façons de réduire les risques identifiés sur vos projets. Certaines seront meilleures que d’autres, mais tout dépendra du contexte de votre projet et de l’organisation dans laquelle vous le mènerez.

Il n’y a pas de solution universelle, beaucoup de vos parades réflexes seront nourries par l’expérience que vous acquerrez. Mais selon les caractéristiques du risque, vous pourrez agir :

  • en supprimant les causes du risque (anticipation) ;

  • en modifiant le périmètre de votre projet (anticipation / protection) ;

  • en établissant des règles claires et une gouvernance explicite (anticipation / protection) ; 

  • en transférant des responsabilités (protection) ;

  • en limitant les conséquences (protection)…

Une dernière remarque : nous l’avons vu, les risques critiques nécessitent impérativement la mise en place de parades pour que vous puissiez aborder sereinement votre projet. Toutefois, dès lors que vous avez identifié un risque, et même s’il est considéré comme acceptable, il sera toujours prudent de mettre en œuvre des parades pour le limiter.

Votre arbitrage dépendra des efforts ou du budget que vous pourrez affecter à votre gestion des risques.

En bref

  • on peut réduire la criticité d’un risque par des actions d’anticipation et de protection ;

  • idéalement, on cherchera à agir sur ces deux facteurs ;

  • chaque parade proposée est liée à la nature du risque et à l’environnement projet ;

  • la gestion des risques est un effort à prendre en compte budgétairement ;

  • il est recommandé de définir des parades pour l’ensemble des risques identifiés.

Vous avez réalisé la plus grosse partie du travail ! Il est temps de rassembler tous les éléments clés dans un livrable qui vous accompagnera durant tout votre projet. Place au plan de prévention ; on le dévoile dans le chapitre suivant !

Exemple de certificat de réussite
Exemple de certificat de réussite