• 4 heures
  • Facile

Ce cours est visible gratuitement en ligne.

course.header.alt.is_video

course.header.alt.is_certifying

J'ai tout compris !

Mis à jour le 19/04/2022

Qualifiez les enjeux de la décision

Connectez-vous ou inscrivez-vous gratuitement pour bénéficier de toutes les fonctionnalités de ce cours !

Bienvenue dans cette deuxième partie de cours ! 😃 Dans les prochains chapitres, je vais vous inviter à découvrir des méthodes clés en main qui vous aideront dans votre prise de décision. Pour que ces méthodes soient concrètes, je vais à chaque fois les appliquer à la situation d’Emma, que vous avez découverte dans la vidéo du précédent chapitre, puis vous proposer de les utiliser dans votre propre contexte. L’objectif est que vous puissiez suivre l’ensemble de ce processus pour prendre votre propre décision.

Vous êtes prêt ? Commençons par la première étape : la qualification des enjeux. C’est parti !

Posez-vous les bonnes questions

Première question : quels sont mes enjeux ?

Igor Ansoff a défini trois types de décisions, et donc 3 contextes différents. Lequel correspond le plus à la décision que vous devez prendre ?

1. Décision stratégique : conséquences à long terme et enjeux forts 2. Décision tactique : conséquences à moyen terme et enjeux moyens. 3. Décision opérationnelle : conséquences à court terme et enjeux faibles.
Les types de décisions
  • Les décisions stratégiques prises par la direction de l’entreprise, qui engagent l’entreprise sur le long terme avec un risque important pour l’avenir et un effet durable. Exemple : choix d’une stratégie de diversification, fusion/acquisition.

  • Les décisions tactiques prises par le personnel de l’entreprise sur le moyen terme avec des conséquences importantes, des risques moyens et un effet bref. Exemple : recrutement d’un cadre supérieur.

  • Les décisions opérationnelles prises par le personnel d’encadrement et les employés sur le court terme, avec un risque limité et un effet très bref. Exemple : mise en place du télétravail.

Deuxième question : est-ce une décision individuelle ou collective ?

  • La décision individuelle ne dépend que de vous, elle est rapide car nécessite moins de mise en œuvre au niveau logistique. La décision personnelle est plus subjective, et moins sujette à influences.

  • La décision collective implique plusieurs acteurs dans la réflexion autour des solutions, et dans la décision. Cela demande plus de temps, et ce type de décision a la réputation d’être plus pertinent. La décision collective peut également faire l’objet d’une recherche collective de solutions, pour qu’à la fin une seule personne prenne la décision. 

Vous avez d’ores et déjà une première vision sur la décision que vous devez prendre. Allons plus loin !

Définissez clairement votre objectif

“Il n’y a pas de vent porteur pour celui qui ne sait où il va”, disait Sénèque. Savoir définir son objectif avant de prendre une décision est indispensable et pourtant, beaucoup de personnes oublient cette étape !

D’accord… mais qu’est-ce qu’on entend par “définir un objectif”, concrètement ?

C’est ce que je vous propose de découvrir maintenant. Pour commencer, je vous propose un petit exercice : quelle est la différence entre un objectif, un but et une finalité ?

Vous avez terminé ? Je vous propose maintenant de classer ces trois notions – objectif, but et finalité – de la plus générique à la plus spécifique.

Entonnoir. La notion la plus générique est en haut, la plus spécifique en bas.
Classification

Vous y êtes ? Je vous apporte quelques clés pour mieux comprendre !

  • La finalité correspond à votre intention, votre vision. C’est ce qui renvoie à vos valeurs, à ce qui a du sens pour vous, ce qui vous fait briller les yeux. 

  • Le but a une dimension stratégique : c’est ce que vous voulez atteindre, là où vous voulez aller.

  • L’objectif est plus opérationnel : il s’agit des moyens que vous allez mettre en œuvre pour atteindre votre but. 

Classement du plus générique au plus spécifique : 1. Finalité 2. But  3. Objectif
Classification

Pourquoi est-il si important de distinguer ces trois notions ?

Ces trois notions sont les étages de votre fusée : elles vous permettront de balayer tous les enjeux de votre décision avant de décoller et passer à l’action ! Pour décider, vous devez être au clair avec vous-même et avec votre vision (finalité), votre stratégie (votre but), et les moyens que vous allez mettre en œuvre (votre objectif).

À vous de jouer !

 

Vous vous souvenez de la situation d'Emma ? Aidez-la à définir ses objectifs ! Catégorisez chacune des affirmations suivantes : s’agit-il de la finalité, du but ou d’un objectif ?

  • “Je veux changer d’orientation professionnelle.”

  • “Je veux être en adéquation avec mes valeurs.”

  • “À partir du 1er octobre 2020, je m’oblige à rencontrer un UX designer par mois pour un retour d’expérience.”

  • “Je compte me former pour apprendre le métier de développeur.”

Vous avez terminé ? Place aux explications !

  • La finalité d’Emma : “être en adéquation avec mes valeurs”. Il s’agit ici de sa vision, de ce qui fait sens pour elle.

  • Le but d’Emma = ce qu’elle veut atteindre : “changer d’orientation professionnelle”.

  • Un objectif d’Emma : “À partir du 1er octobre 2020, je m’oblige à contacter 1 UX designer par mois pour un retour d’expérience métier.”  

Vous êtes maintenant prêt à appliquer cette méthode à votre propre situation ! Prenez le temps de réfléchir à la décision que vous avez à prendre et définissez votre finalité, votre but et vos objectifs pour y parvenir.

Utilisez la méthode SWOT pour collecter les informations nécessaires

La matrice SWOT est outil précieux d’analyse stratégique qui combine l’étude des forces, des faiblesses, mais aussi des opportunités et des menaces de l’environnement pour faciliter une prise de décision. Cette matrice va vous permettre de faire un état des lieux, un tri, et vous donner une vision globale pour contrôler les risques liés à vos choix futurs.

En haut, les forces et faiblesses internes.  En bas, les opportunités et menaces, relatives au marché.
SWOT

Comment remplir la matrice ?

Reprenons l'exemple d'Emma. Emma peut utiliser cette grille d’analyse sur deux plans :

  • le plan personnel ou intrinsèque (les forces et les faiblesses) ;

  • le plan environnemental ou extrinsèque (les opportunités et les menaces), sur lequel elle n’a pas de contrôle.

Pour la remplir, elle doit se poser une batterie de questions concernant le nouveau métier qu’elle veut rejoindre. Voici quelques exemples :

Pour déterminer ses forces, Emma peut se demander : 

  • Quels sont mes points forts qui seront des acquis sur lesquels je pourrai compter dans mon futur job ?

  • Aujourd’hui, quels sont mes talents qui feront la différence avec mes compétiteurs ?

Pour souligner ses faiblesses, Emma peut se demander : 

  • Quels sont mes points faibles qui gêneront ma montée en compétences ?

  • Quels sont les axes d’amélioration que je vais devoir déployer dans ma fonction future ?

Pour découvrir les opportunités, Emma peut se demander : 

  • Quels sont les éléments qui me permettraient de prendre l’avantage sur une situation donnée ?

  • Quelles sont les tendances émergentes de mon domaine d’activité (marchés émergents, tendances, nouvelles technologies…) ?

Pour pointer les menaces, Emma peut se demander : 

  • Quels sont les évènements qui pourraient perturber ma décision ? 

  • Quelles menaces environnementales pourraient faire capoter mon projet ?

Voilà le résultat final :

Forces (Strengths)

  • Autodidacte

  • Indépendante

  • Autonome

  • Sens de l’esthétique

  • Analytique

  • Expérience digitale

  • Expertise ciblée 

Faiblesses (Weaknesses)

  • Aucune expérience du free-lance

  • Peu de sens commercial

  • Difficulté à aller rencontrer les clients

  • Manque de confiance en soi

  • Inexpérience dans le domaine (profil junior)

Opportunités (Opportunities)

  • Intérêt croissant pour le digital

  • Métier du futur

  • Demande exponentielle

 

Menaces (Threats)

  • Statut d’indépendant

  • Concurrence exponentielle

  • Covid et incertitude

  • Coupes budgétaires (Covid)

  • Exposition en cas de crise

À vous de jouer !

Réfléchissez autour des 4 notions du SWOT et listez dans chaque cellule le reflet de vos constats :

Forces (Strengths) 

 

Faiblesses (Weaknesses)

Opportunités (Opportunities) 

 

 Menaces (Threats)

La réalisation de votre SWOT doit s’effectuer en lien avec vos objectifs, et servir à élaborer une stratégie pour votre projet.

En résumé

Dans ce chapitre, vous avez appris à identifier les enjeux de votre prise de décision :

  • limiter les incertitudes en vous fixant des objectifs SMART qui soient spécifiques, mesurables, ambitieux, réalistes et temporels, et qui auront pour but de clarifier vos actions dans un contexte donné.

  • analyser les avantages et les inconvénients à rester ou non dans la situation présente, avec l’outil SWOT.

Dans l'étape qui vient, vous trouverez des solutions à vos problématiques, et au-delà de la recherche d’informations, de la consultation d’experts et du benchmarking, vous aurez à fertiliser votre imagination et votre créativité pour laisser émerger des solutions innovantes.

Exemple de certificat de réussite
Exemple de certificat de réussite