• 10 hours
  • Medium

Free online content available in this course.

course.header.alt.is_video

course.header.alt.is_certifying

Got it!

Last updated on 12/20/19

Améliorez votre crawlabilité pour une meilleure indexation

Log in or subscribe for free to enjoy all this course has to offer!

Évitez les redirections

Google détecte lorsqu’il est automatiquement dirigé d’une page vers une autre. En pratique, il peut être nécessaire de rediriger vos visiteurs d’une page à une autre, par exemple lorsque celle-ci a changé d’URL ou n’existe plus. Pour cela, il faut faire une redirection 301, appelée aussi redirection permanente.

Les redirections deviennent un problème lorsqu’il y en a plusieurs les unes à la suite des autres.
Vous devez, autant que possible, limiter les redirections intermédiaires entre une page A et une page B. D’une part pour vos visiteurs, car cela les ralentit lorsqu’ils utilisent votre site, et d’autre part pour Google.

Mais, pourquoi aurais-je autant de redirections répétées sur mon site ?

Ce n'est pas si rare ! Prenons un cas concret.

Vous passez votre site de HTTP vers HTTPS. Vous devez donc rediriger toutes les URL en HTTP vers celles en HTTPS.

Si vous aviez déjà redirigé une ancienne page http://monsite.com/page-a vers http://monsite.com/page-b, il est important de corriger pour rajouter le https dans cette redirection et ainsi éviter que le visiteur soit redirigé 2 fois (une fois vers la nouvelle page en http puis à cause du changement en https).

Optimisez vos balises canoniques

Comme vous le savez, la balise meta robots et les balises meta title et description sont excessivement importantes pour le SEO de votre site web.

Il ne faut cependant pas oublier un autre type de balise qui se place dans le header : la balise canonique.

La balise canonique

Elle sert à indiquer à Google la page principale à indexer lorsque celle-ci peut avoir plusieurs URL (ex https://monsite.com/page et https://www.monsite.com/page), ou que d’autres pages avec du contenu très similaire existent, et que vous ne souhaitez pas voir indexées :

<link rel="canonical" href="https://monsite.com/page" />

Est-ce que la page principale doit se référencer elle-même grâce à cette balise ?

Ce n’est pas obligatoire, mais c'est recommandé par Google !

Mais, quelle est la différence avec une redirection 301 ? Pourquoi utiliser une balise canonique ?

Dans le cadre d’une redirection, vous ne pouvez pas accéder au contenu de la page. Vous êtes directement redirigé vers la bonne page.  La balise canonique indique quant à elle simplement la page principale à indexer. En clair, si vous avez changé l'URL d'une page, vous utiliserez une redirection.

Si votre visiteur doit accéder aux deux pages mais qu’elles sont très similaires, vous utiliserez la balise canonique sur la page principale qui doit être indexée.

Exemples d’utilisation

Vous êtes propriétaire d’un site Internet de vente de vêtements : exemple-vente-vetements.fr

Vous vendez, entre autres, des robes bleues. 👗Elles sont accessibles par deux chemins différents pour permettre à vos visiteurs de filtrer par couleur ou par type de vêtement :

  • exemple-vente-vetements.fr/vetements-bleus/robes-bleues ; 

  • ET exemple-vente-vetements.fr/robes/robes-bleues.

Ces pages sont exactement les mêmes, mais elles sont nécessaires.
Vous mettez donc en place une balise canonique sur ces deux pages :

<link rel="canonical" href="https://exemple-vente-vetements.fr/vetements-bleus/robes-bleues" />

Pour montrer à Google que vous souhaitez que cette page soit utilisée comme page principale pour l’indexation. Vous ne serez donc pas pénalisé par du contenu dupliqué.

Problèmes à éviter

Faites attention aux points suivants :

  • veillez à ce que l’URL soit bien écrite (pas de coquilles, slash ou sans slash à la fin…) ;

  • veillez à ce qu’il n’y ait pas de balises canoniques successives (page A qui pointe vers B qui pointe vers C) ;

  • veillez à ne pas faire de canoniques croisées : A vers B et B vers A ;

  • veillez à ce que l’URL de la balise soit accessible (pas d’erreur 404) ;

  • pour rappel, n’utilisez pas de balise canonique si vous pouvez éliminer simplement le contenu dupliqué ou faire une redirection. 

Optimisez l’architecture et la navigation de votre site

L’architecture de votre site et de vos contenus doit être claire et facile à utiliser pour vos visiteurs. C’est un des points les plus importants en SEO. En effet, une bonne architecture a plusieurs avantages :

  • une meilleure expérience pour vos visiteurs qui trouveront facilement le contenu qui les intéresse ;

  • un meilleur crawling de Google ;

  • l’apparition de sitelinks dans les résultats de recherche.

Sitelinks du site de Netflix
Exemple de sitelinks du site de Netflix

Pour atteindre cet objectif, voici deux bonnes pratiques à respecter.

1 - Hiérarchisez votre contenu et créez les URL correspondantes

Une "hiérarchie" n'est rien de plus qu'un moyen d'organiser vos informations - il faut qu’elle soit simple et logique. Elle deviendra également votre navigation et votre structure URL.

Schéma d'un exemple d’architecture
Exemple d’architecture.
  • Essayez de garder un nombre de catégories limité (3 à 7) et un nombre de sous-catégories équilibrées par catégories. Vos URL reprendront le chemin que fait l’utilisateur pour accéder à l’information.

  • Évitez une architecture trop profonde :

    • structurer votre contenu, c’est bien ! Trop de sous-catégories, c’est mal ;

    • de manière générale, toutes les pages doivent être accessibles en moins de 3 clics.

Capture du landing page de Zendesk.
Prenons pour exemple le site du logiciel de support client Zendesk.

Vous remarquez qu’il y a deux menus :

  • un menu en petit en haut à droite, purement transactionnel pour les clients existants ;

  • un menu principal simple avec 6 “catégories” et un bouton “Commencer”.

L’interface est simple et claire. 👌

2 - Créez un menu en HTML/CSS si possible

Évitez de générer votre menu avec du JavaScript, ce qui ralentirait l’exploration de Google, comme nous le verrons en profondeur dans la partie 3 de ce cours.

Allégez vos pages

Google dépense énormément de ressources pour crawler et indexer vos pages. Plus elles sont lourdes, plus cela demandera de ressources à Google. On ne le dira jamais assez, il est donc impératif d’alléger vos pages au maximum !

C’est le sujet d’un chapitre entier dans la deuxième partie de ce cours.

En bref

  • Évitez les redirections inutiles.

  • Choisissez les pages principales en cas de duplicate content, et paramétrez vos balises canoniques.

  • Établissez une architecture de site claire.

  • Allégez vos pages.

Félicitations ! Vous avez presque terminé la première partie de ce cours. Il ne vous reste qu’à réaliser le quiz de cette première partie, puis vous pourrez démarrer la suivante qui traite des actions à mettre en place pour améliorer la vitesse de votre site.

Example of certificate of achievement
Example of certificate of achievement