• 10 hours
  • Medium

Free online content available in this course.

course.header.alt.is_video

course.header.alt.is_certifying

Got it!

Last updated on 12/20/19

Accélérez un site créé avec un CMS

Log in or subscribe for free to enjoy all this course has to offer!

Selon W3Tech, en 2019, 33 % des sites mondiaux ont été créés grâce à Wordpress. Il est probable que vous deviez travailler, un jour ou l’autre, sur un site créé grâce à Wordpress ou à un autre CMS.

Voici comment améliorer leurs performances !

Choisissez un thème (et un “builder”) rapide

La plupart des CMS vous permettent d’installer un thème (un design préconçu pour vous faciliter le travail) et/ou un theme builder, qui permet de créer vos pages en faisant “glisser-déposer” des éléments déjà préconstruits.

Voici les choses que vous devez absolument vérifier lorsque vous choisissez un thème et un builder :

  • le thème doit être rapide. Il ne doit pas comporter trop d’animations CSS ni de JavaScript qui bloquent l’affichage. Vous pourrez trouver ces informations dans la description du thème. De plus, la plupart des thèmes propose une version de démo en ligne, dont vous pourrez tester la vitesse grâce à Pingdom ou GTmetrix ;

  • le thème doit respecter les bonnes pratiques SEO. Par exemple, pas de H1 multiples dans la page ;

  • le thème builder ne doit pas alourdir considérablement le temps de chargement de vos pages. Faites un essai sur une page de votre site avec ou sans, pour comparer les résultats.

Le souci de beaucoup de builders est qu’ils rajoutent énormément de code HTML “inutile” dans les pages.

Exemple

  • Comme theme builder léger et gratuit, vous pouvez regarder Elementor.

  • Un excellent, sinon, est Beaver, mais il est payant.

Ces deux theme builders proposent des thèmes associés.

Capture d'écran - GeneratePress
GeneratePress.

Éliminez les plugins et les ressources inutiles

Tous les CMS proposent une fonctionnalité d’installation de plugins / modules / extensions.

Ces plugins vous permettent de ne pas avoir à coder certaines fonctionnalités, par exemple des formulaires de réservation ou de paiement.

De manière générale, si vous avez des plugins installés que vous n'utilisez plus ou que vous jugez inutiles, vous devez les désactiver et les supprimer. Vous pouvez facilement identifier les plugins qui ralentissent votre site web en les désactivant manuellement, puis en mesurant les performances du serveur. En supprimant les plugins inutiles, vous pouvez considérablement améliorer le temps de chargement de votre page.

Cependant, sachez que leur nombre n’est pas le seul facteur déterminant. Vous pouvez avoir une cinquantaine de plugins et toujours disposer d’un site web plus rapide. Le nombre de plugins est pris en compte, certes, mais leur qualité l’est davantage.

Par exemple, les plugins de partage sur les réseaux sociaux peuvent affecter considérablement le temps de chargement de votre page. Par conséquent, vous pouvez envisager de développer vous-même ou de faire développer des boutons de réseaux sociaux dans le code source du thème de votre site web.  Évitez ces plugins et, de manière générale, ceux qui chargent beaucoup de scripts.

Posez-vous les questions suivantes avant d’installer un plugin

  • Le plugin est-il de bonne qualité (bons avis, mis à jour et corrigé fréquemment par les développeurs) ?

  • Le plugin est-il compatible avec la version de votre CMS ?

  • Et la plus importante : ce plugin est-il indispensable ?

Prenez le temps de vérifier que vous allez bien utiliser toutes les fonctionnalités du plugin et non pas une seule fonctionnalité mineure, et surtout que vous ne pouvez pas le coder vous-même rapidement !

Optimisez vos images

Comme expliqué dans le chapitre 2, un des facteurs les plus importants dans la lourdeur d’une page, ce sont les images.

Chaque CMS possède des plugins, souvent gratuits, qui permettent d’optimiser directement les images que vous déposez sur votre site.

Il existe plusieurs plugins de bonne qualité pour optimiser les images sur Wordpress :

Pour les autres CMS, il vous suffira de taper “image optimization plugin + nom du CMS” pour en trouver !

Installez un plugin de cache

Ces plugins vous permettent généralement de faire plus de choses que de mettre simplement en place un cache, comme la minification de vos ressources et leur compression.

Votre choix de plugin peut aussi être orienté par votre thème. En effet, les créateurs de thèmes sérieux pensent souvent à optimiser leurs thèmes avec un plugin de cache donné, pour vous permettre d’obtenir de meilleures performances.

En bref

  • Choisissez un thème de qualité.

  • Désinstallez les plugins inutiles.

  • Installez un plugin d’accélération de site de qualité.

  • Surtout, n’oubliez pas ce que vous avez vu dans le chapitre 2, qui s’applique aussi aux CMS !

Vous avez maintenant terminé les deux premières parties du cours ! N’oubliez pas de faire le quiz, et surtout l’activité, qui vous permettront d’appliquer ce que vous avez appris, avant de passer à l’optimisation d’un site construit avec un framework JavaScript.

Example of certificate of achievement
Example of certificate of achievement