• 8 heures
  • Moyenne

Ce cours est visible gratuitement en ligne.

Ce cours est en vidéo.

Vous pouvez obtenir un certificat de réussite à l'issue de ce cours.

J'ai tout compris !

Mis à jour le 05/09/2017

Que contient un cahier des charges ?

Connectez-vous ou inscrivez-vous gratuitement pour bénéficier de toutes les fonctionnalités de ce cours !

Il existe peut-être autant de versions de cahiers des charges qu’il y a de personnes qui en écrivent. Toutefois on y retrouve globalement les mêmes grandes familles d’informations.

Introduction du cahier des charges – les éléments de base

Dans tous les cahiers des charge, on retrouve une première base commune qui regroupe les éléments suivants : 

  • La liste de diffusion du document (comprenant les personnes qui seront amenées à le lire, le commenter et le valider) ;

  • Un suivi des versions qui permet d’indiquer où les efforts de relecture doivent se concentrer lorsque vous envoyez une mise à jour du document ;

  • Une table des matières – mon conseil est de maîtriser comment la générer automatiquement avec votre logiciel de traitement de texte pour que les modifications de structure soient prises en compte automatiquement, cela vous fera gagner du temps.

  • En fonction des personnes qui vont lire votre document, il peut être utile de faire un glossaire qui présente toutes les terminologies spécifiques que vous allez utiliser. Si vous êtes un as des acronymes, cela peut être une bonne idée de les expliciter au départ.

1re section du cahier des charges – la vision globale du projet

Dans la première section du cahier des charges, vous allez vous atteler à fournir une vision globale du projet digital à vos lecteurs.

Commencez par faire un rappel du projet et répondez en quelques lignes à ces questions : 

Quelle est la mission demandée ? Quel est le périmètre global ? Quels sont les objectifs du projet et quels sont les facteurs clé de son succès s'ils sont définis ?

Ensuite il peut être utile de faire un rappel du planning : présentez les principaux jalons et les livrables associés. Toutefois cette partie est optionnelle à ce stade.

Des éléments plus concrets sont aussi à préciser. Ils vont impacter globalement le travail des développeurs et les aider à structurer leur travail :

  • Les contraintes d’accessibilité : quel est le niveau d’accessibilité demandé par votre client ? Cela peut être un niveau A, AA ou AAA, mais vous pouvez avoir des normes plus poussées si vous travaillez pour l'administration française (ex: norme RGAA).

  • Les attentes en terme de SEO :

  • Définissez les outils de suivi à mettre en place (Google Analytics, AT Internet etc.). Précisez les lignes de code génériques à insérer dans toutes les pages pour assurer ce suivi, et le cas échéant, indiquez s’il y aura un plan de taggage spécifique livré à part. Ces plans de taggage servent à suivre plus finement les interactions des utilisateurs en profitant au maximum des possibilités de l’outil de tracking. Ils ne sont pas insérés dans un cahier des charges dans la mesure où ils sont plus compréhensibles en format Excel.

  • Est-ce qu'il y a du responsive design à prévoir ? Si oui, il faut présenter les différents points de rupture du site, et la grille utilisée (nombre de colonnes, etc.).

  • Il est souvent nécessaire d'intégrer à son projet web des applications déjà existantes. Il faut les lister dans cette partie. Présentez leur rôle et donnez un lien vers leur documentation.

  • Si d’autres contraintes globales vous sont données dans l’expression de besoin (soit dans le brief initial soit dans la phase de cadrage dont nous allons parler dans le chapitre suivant), il ne faut pas hésiter à les présenter ici.

Un autre point très utile concerne la présentation des différents publics qui vont utiliser votre site. Ils vont généralement du simple visiteur/utilisateur à l’administrateur. Chaque niveau de public peut avoir des accès spécifiques aux contenus et des capacités spécifiques d’interaction qu’il faut décrire.

Enfin, une arborescence des pages de votre site est aussi très utile pour faire comprendre et visualiser la structure finale de votre site. Dans le cas d’un gros site web, l’idée n’est pas de présenter 100% des pages (ex. toutes les fiches produit d'un catalogue) mais de signifier qu’elles sont là et nombreuses.

 2e section du cahier des charges – les spécifications du projet

La 2e section du cahier des charges consiste à rédiger les spécifications fonctionnelles et techniques du projet. C’est ici que vous allez présenter en détail le dispositif de votre projet. Votre priorité est de favoriser la lisibilité et de rendre l’information facile à trouver pour vos lecteurs.

Les spécifications fonctionnelles

Présentez toutes les pages du site, en regroupant les informations au maximum.

L’idée est qu’un élément présent dans plusieurs pages ne doit être présenté qu’une fois (ex. navigation, footer, fonctionnalité d’ajout au panier etc.).

Mais cela va plus loin encore : il faut regrouper les pages par thématique. Par exemple, dans le cas d'un projet de catalogue de vente en ligne, on regrouperait toutes les pages du compte de l'utilisateur ensemble, toutes celles du tunnel d’achat ensemble, etc.

Lorsque vous décrivez une page, si certaines contraintes de la 1re section du cahier des charges (responsive design, SEO etc.) doivent être adaptées pour une page, il faut le préciser (ex : dans le responsive design, vous devez parler de l’évolution d’un bloc de contenu en mobile et desktop).

 Les spécifications techniques

Les spécifications techniques sont également liées à la présentation des pages, ou des templates. Elles doivent donc compléter chaque description fonctionnelle. L’objectif est que le développeur trouve toutes les informations fonctionnelles et techniques de l’élément particulier sur lequel il travaille regroupées au même endroit dans votre document.

Bien sûr, il y a des éléments techniques concernant d’autres thèmes (par exemple, les échanges des données vers d’autres applications). Dans ce cas, il faut créer un chapitre spécifique pour les regrouper.

Le budget

Enfin pour terminer ce chapitre, un petit point sur le budget. Il ne fait pas l’objet d’un chapitre à part entière du cahier des charges fonctionnel et technique. Toutefois, vous intervenez souvent après la validation d’un scope projet et d’un budget associé, et il est de votre responsabilité de les (faire) respecter lors de la gestion du projet, ou si nécessaire, de lever des alertes auprès des clients et équipes commerciales pour que le scope et le budget soient revus.

Maintenant nous allons voir les différents intervenants qui vont travailler sur le cahier des charges.

Exemple de certificat de réussite
Exemple de certificat de réussite