• 8 heures
  • Facile

Ce cours est visible gratuitement en ligne.

course.header.alt.is_video

course.header.alt.is_certifying

J'ai tout compris !

Mis à jour le 04/01/2021

Récompensez vos investissements avec la SASU

Connectez-vous ou inscrivez-vous gratuitement pour bénéficier de toutes les fonctionnalités de ce cours !

La SASU (société par actions simplifiée unipersonnelle) est une déclinaison, pour un entrepreneur seul, du statut de société de SAS (société par actions simplifiée). En tant que travailleur indépendant, vous pouvez choisir la SASU pour votre activité.

En tant que société commerciale, la SASU (tout comme l’EURL) protège votre patrimoine personnel, car l’entreprise dispose de son propre patrimoine (son capital social) qui peut débuter à partir de 1€. Vous pourrez déduire vos charges de votre chiffre d’affaires, et vous serez assujetti à la TVA, que vous pourrez récupérer sur vos achats.

La comptabilité est plus complexe que pour une entreprise individuelle, et la création, la gestion et la radiation sont assez coûteuses. L’aide d’un expert-comptable pour la gestion est recommandée.

Alors, pourquoi choisir la SASU pour mon activité plutôt qu’un autre type de société ?

La SASU est un bon choix si :

  • vous souhaitez rester affilié au régime général de la sécurité sociale,

  • vous souhaitez rémunérer le résultat de vos investissements, avec une fiscalité très faible,

  • vous démarrez un projet de grande envergure, que vous commencez en tant que freelance, mais que vous aimeriez développer.  

Restez affilié au régime général de la sécurité sociale

Avec la SASU, il pas d’appels de cotisation comme pour l’EURL. Vous ne devrez donc pas “avancer” un forfait de cotisations sociales. Vous ne serez pas non plus considéré comme TNS (Travailleur non salarié) et ne serez pas enregistré auprès de la Sécurité sociale des Indépendants (ancien RSI).

Si vous optez pour le statut de SASU, vous serez assimilé-salarié, et Président de votre société. Vous aurez des fiches de paie (mais pas de contrat de travail) et vous serez enregistré auprès du régime général de la Sécurité Sociale. Cependant, vous ne cotiserez et n’aurez pas le droit à l’assurance chômage.

Comme vous serez sous le régime des salariés, vous paierez vos cotisations sociales par rapport à la rémunération que vous vous verserez (et non par rapport au chiffre d’affaires et aux bénéfices).

Les taux de cotisations sont cependant plus élevés sous ce statut qu’en entreprise individuelle ou en EURL. Elles sont en moyenne de 87 % de la rémunération nette versée (avant impôts sur le revenu). Ainsi, si vous souhaitez vous payer 1000 € net, vous devrez générer 1870 € de chiffre d’affaires pour vous assurer cette rémunération.

Enfin, vous pouvez décider de vous rémunérer 0 € certains mois. Vous ne paierez des charges que sur vos rémunérations réellement versées.

Ces cotisations sont donc beaucoup plus élevées qu’avec les autres statuts pour freelances. Cependant, si vous avez investi (du temps ou de l’argent) dans votre entreprise, il existe une possibilité d’optimiser vos revenus en vous versant un salaire correspondant à une rémunération classique sur le marché, puis des dividendes à la fin de chaque année pour récompenser vos efforts et revenus exceptionnels.

Versez-vous des dividendes pour récompenser vos investissements

Les dividendes sont des sommes d’argent versées à la fin d’un exercice comptable, s'il existe un bénéfice, ou encore à tout moment de l’année si de l’argent a été mis en réserve au cours des exercices précédents.

Le grand avantage des SASU est que la taxation des dividendes est très faible. Depuis l’arrivée de la “Flat Tax” en 2018, il existe un taux unique sur les dividendes de 30 % (17,2 % destinés aux prélèvements sociaux, et 12,8 % pour l’impôt sur le revenu).

Il est donc possible de vous rémunérer à deux titres sous le régime de la SASU :

  • avec une rémunération traditionnelle de votre travail, un salaire (fiche de paie, sans contrat de travail, dont le montant peut varier chaque mois),

  • et avec le versement de dividendes pour récompenser les résultats de vos investissements et revenus exceptionnels.

Ainsi, votre travail de freelance (prestation de services, par exemple) doit être rémunéré en proportion de l’effort réalisé. Par exemple, si vous avez travaillé pour 4 clients sur l’année, vous devez pouvoir justifier d’une rémunération pour ces 4 missions à un tarif égal à celui du marché. Cela ne doit pas forcément être régulier ou mensuel.

Cependant, si vous investissez dans du matériel, par exemple, qui vous permet d’obtenir des revenus supérieurs à ce que vous auriez pu avoir avec des prestations réalisées de façon traditionnelle, vous pouvez vous rémunérer avec des dividendes. L’important est de pouvoir justifier vos choix à l’administration fiscale.

Préparez un projet d’entreprise de grande envergure avec la SASU

La SASU est idéale pour préparer la croissance de votre projet, depuis de la prestation de service en tant que travailleur indépendant, vers une entreprise plus grande.

En effet, la SASU est souvent choisie par les startups car elle offre une grande souplesse dans la rédaction des statuts. Contrairement à l’EURL et aux autres types de société, vous pouvez définir vos propres règles de fonctionnement avec ce statut.

Vous pourrez également passer de la SASU à la SAS facilement, en vous associant ou en accueillant des investisseurs, car les titres (c’est-à-dire les actions) peuvent être achetés selon des modalités assez simples, si vous le décidez dans vos statuts.

Pour résumer, la SASU est un choix judicieux si vous souhaitez :

  • commencer par une activité de travailleur indépendant pour ensuite grandir vers plus de croissance et un projet de grande ampleur,

  • rémunérer vos éventuels investissements avec la fiscalité avantageuse des dividendes,

  • rester affilié au régime général de la sécurité sociale, sous un régime d’assimilé-salarié.

:) Vous avez découvert les différentes options de sociétés disponibles pour les freelances. Désormais, nous allons les comparer aux autres types de statuts (entreprises individuelles) pour vous permettre de faire le meilleur choix possible pour démarrer votre activité de travailleur indépendant !

Exemple de certificat de réussite
Exemple de certificat de réussite