• 6 heures
  • Facile

Ce cours est visible gratuitement en ligne.

course.header.alt.is_video

course.header.alt.is_certifying

J'ai tout compris !

Mis à jour le 27/07/2020

Préservez votre autonomie par une bonne répartition des rôles

Connectez-vous ou inscrivez-vous gratuitement pour bénéficier de toutes les fonctionnalités de ce cours !

Pour préserver votre autonomie tout en collaborant avec les autres, il vous faudra déterminer comment répartir les missions entre vous.

Accordez-vous sur votre rôle et celui des autres

Pour vous appuyer sereinement sur les compétences de vos collègues, vous aurez besoin d’évaluer les compétences de chacun, pour définir des rôles adaptés.

Pour cela, vous pourrez vous appuyer sur l'évaluation ci-dessous, en la réalisant pour vous-même et pour vos collègues. Vous devez ainsi vous faire une idée sur :

  • les compétences : les aspects techniques, mais aussi organisationnels, relationnels... ;

  • l'envie de faire : en quoi la mission vous motive et motive votre collègue. 

Vous pouvez alors vous placer et placer vos collègues sur ce graphique :

Définissez les rôles de chacun
Définissez la situation de chacun

Selon l'endroit où vous vous situez, vous pouvez mettre en œuvre différentes actions.

Alerter

Si vous êtes à cet endroit, il s'agit d'une mission qu’il ne vous faudrait pas accepter : vous n'avez ni la motivation pour la réaliser ni les compétences. Si vous êtes obligé de l'accepter, prévoyez d'y dépenser beaucoup d'énergie, et demandez de l'aide à un collègue qui ne se trouve pas dans cette situation (par exemple qui a les compétences).

Du côté de vos collègues, si vous pouvez choisir votre co-équipier, cherchez à éviter les personnes qui auraient ce profil.

Transmettre

Peut-être êtes-vous expert de votre domaine, mais le travail est devenu pour vous routinier, et vous n’y trouvez plus le plaisir des débuts. C’est peut-être le moment de passer la main, ou bien d’évoluer vers d’autres missions. Cela peut-être l’occasion de partager une mission et de commencer à transmettre vos connaissances.

Si vous ou votre collègue êtes dans ce contexte, alors posez-vous la question du rôle à tenir par chacun, pour que la transmission se fasse au mieux.

Coacher

Motivé par la mission, vous savez que vous ou votre collègue, vous vous lancez dans quelque chose de nouveau. Il vous faudra alors mettre en place les actions nécessaires pour développer vos compétences : un tutorat, un binôme, une formation…

Positionnez-vous dans ce cas sur des missions à faibles enjeux, et laissez les enjeux importants aux experts. L’autonomie à ce niveau est faible. Il faut sécuriser les réalisations avant tout. Réalisez les actions étape par étape, en passant à la suivante une fois les résultats constatés !

Évoluer

Vous appréciez la mission et vous avez les compétences pour la réaliser. Dans ce cas, vous pouvez prendre des risques !

L’autonomie à ce niveau doit être forte. Si cela concerne vos collègues, laissez-les agir, ils savent faire !

Comment concrètement utiliser cette grille ?

Quand vous obtenez un nouveau projet, positionnez-vous sur la grille. Et positionnez ceux qui travailleront avec vous. Serez-vous leur coach ? Ou comment allez-vous permettre qu’ils vous transmettent un savoir ?

Prenons un exemple : vous venez de décrocher une nouvelle mission. Vous l’avez acceptée car elle vous permettra de travailler avec un client qui vous apporte une réelle référence, mais c’est quelque chose de nouveau pour vous. Vous êtes motivé et en situation d’apprentissage. À vous de vous trouver un coach qui saura vous aider à réaliser votre mission !

Déléguez une partie de votre travail

Pour cela, aidez-vous du schéma plus haut afin de situer les personnes avec lesquelles vous allez travailler. Dans le cadre d'un partage du travail, vous pouvez déléguer :

  • une mission à faibles enjeux aux personnes que vous coachez, qui sont en situation d’apprentissage. C’est l’occasion de donner des responsabilités à des personnes de confiance pour les faire progresser. Vous devez juste veiller à la qualité de la prestation. Pour cela, convenez ensemble des modalités de réalisation et d’évaluation.

  • une mission à forts enjeux mais sans visibilité aux personnes qui transmettent leurs connaissances. Si la motivation n’est plus là, alors inutile d’en rajouter en leur demandant aussi de jouer un rôle visible !

  • une mission à forts enjeux avec visibilité aux personnes qui sont en phase d’évolution. C’est à eux que vous pouvez partager les dossiers hors de votre zone de confort. Ces personnes vous permettront aussi d’apprendre par leur façon d’agir, d’innover, de s’organiser…

Par exemple, vous avez conclu un contrat qui représente une bonne partie de votre chiffre d'affaires. Sur une partie du travail, vous êtes expert. Mais une partie nécessite de renforcer vos compétences. Cela peut être le moment de solliciter un confrère et lui déléguer une partie du travail. Établissez alors des modalités de travail en matière de planning, reporting, production… Mais gardez la mission de communication envers le client.

Communiquez pour travailler avec les autres

Dans un précédent chapitre, vous avez abordé les outils et les conditions de travail qui vous permettent de travailler confortablement. Mais il faut aussi définir les modalités de communication nécessaires pour les ajustements et la coordination du travail.

Que vous soyez ou non à distance, vous devez vous assurer que :

  • les messages transmis soient bien compris : un accusé de réception ne suffit pas. Reformulez, reformulez… et vérifiez en permanence que vous comprenez bien tous le sujet ;

  • vous avez mis en place des temps d’échanges au rythme nécessaire ;

  • les modalités de communication utilisées sont bien les bonnes : posez-vous la question de l’outil à utiliser dans chaque contexte (visioconférence, téléphone, email, messagerie instantanée...) ;

  • vous avez créé un esprit d’équipe : la réussite passe par la cohésion. Assurez-vous que vous êtes tous dans un esprit gagnant/gagnant.

Par exemple, si vous décidez de réaliser une mission en binôme avec un collègue, qui n'est pas en lien avec le client, vous devez vous assurer de bien lui transmettre l’ensemble des informations au fur et à mesure de l’avancée des travaux. Vous pouvez pour cela définir un reporting régulier avec lui.

En résumé

Pour préserver votre autonomie en travaillant avec les autres, vous devez :

  • situer les compétences et la motivation des autres et de vous-même pour bien définir les rôles ;

  • apprendre à déléguer en fonction de cette analyse ;

  • communiquer, à distance ou non, avec les autres. 

Exemple de certificat de réussite
Exemple de certificat de réussite