• 6 heures
  • Facile

Ce cours est visible gratuitement en ligne.

course.header.alt.is_video

course.header.alt.is_certifying

J'ai tout compris !

Mis à jour le 27/07/2020

Agissez en autonomie en coopérant avec les autres

Connectez-vous ou inscrivez-vous gratuitement pour bénéficier de toutes les fonctionnalités de ce cours !

Pour agir avec les autres de manière autonome, se répartir les rôles ne suffit pas. Il faut également privilégier la coopération.

Distinguez la coordination et la coopération

Il existe deux rôles différents pour développer l’autonomie de travail en équipe : la coordination et la coopération.

Coordonner les activités, c'est mettre en place des systèmes, des outils pour réguler une organisation. L'avantage est que cela sécurise le fonctionnement, et empêche les confrontations. Mais cela risque de créer de l'insatisfaction, car les activités sont cloisonnées, et il y a moins d'autonomie

Par exemple, vous êtes automobiliste à un feu tricolore. Dans ce cas, c'est celui-ci qui coordonne les déplacements des véhicules. Vous n'interagissez pas avec les autres automobilistes, ce sont les outils mis à votre disposition qui permettent au groupe de se coordonner.

Coopérer, c'est créer du lien avec un objectif principal partagé par l'ensemble des acteurs. Chacun est alors responsable de ses propres réalisations, et les qualités relationnelles sont en jeu pour prendre en compte les contraintes des autres et les soutenir. Ce mode de travail est adapté à des personnes avec un fort niveau d'autonomie. Mais coopérer a aussi des inconvénients : il faut du temps pour créer ce lien, et que chacun s'engage et se responsabilise.

En reprenant l'exemple du feu tricolore, imaginez maintenant que celui-ci ne fonctionne pas. Vous allez devoir alors interagir avec les autres conducteurs pour déterminer votre ordre de passage. Dans cette situation, c'est la coopération qui vous permettra de continuer votre chemin. 

Coordination ou coopération ?
Coordination ou coopération ?

Construisez un environnement favorable à la coopération

3 éléments essentiels vous permettront de favoriser la coopération :

  • Ayez des buts communs ou des valeurs communes : accordez-vous sur ce qui vous lie dans l’action que vous avez à conduire. Même si vous avez des besoins différents de ceux de vos collègues, il faut trouver un ciment commun et le développer. 

  • Mettez en place une organisation partagée : lieu de travail, outils, méthode de production, rythme d’échanges,... Organisez les conditions de travail avec les autres, laissez leur l’autonomie nécessaire si besoin, accordez-vous sur vos besoins mutuels.

  • Favorisez une qualité relationnelle : n’hésitez pas à donner tous les signes de reconnaissance positifs et à favoriser la cohésion d'équipe. 

Pour coopérer, il faut avoir un but commun et des valeurs communes
Avoir un but commun, une organisation et de la cohésion d'équipe

Savoir coopérer n’est pas si simple ! Soyez clair avec vous-même sur la qualité de la relation que vous construisez avec les autres. Avancez pas à pas si besoin.

En résumé

Pour agir avec les autres tout en étant autonome, il faut développer la coopération.

  • La coopération diffère de la coordination. La coordination suppose uniquement la mise en place d'outils pour s'organiser, alors que la coopération repose sur un objectif partagé et des liens qui se créent entre les acteurs. 

  • Pour favoriser la coopération, vous pouvez définir un but commun et des valeurs communes, mettre en place une organisation partagée et favoriser la qualité relationnelle entre les individus. 

Nous espérons que ce cours vous a donné quelques clés pour développer votre autonomie. N'oubliez pas que l'important est de pratiquer... Alors trouvez votre manière de faire et lancez-vous ! :)

Exemple de certificat de réussite
Exemple de certificat de réussite