• 8 heures
  • Facile

Ce cours est visible gratuitement en ligne.

course.header.alt.is_video

course.header.alt.is_certifying

J'ai tout compris !

Mis à jour le 06/06/2019

Exprimez votre gratitude

Connectez-vous ou inscrivez-vous gratuitement pour bénéficier de toutes les fonctionnalités de ce cours !

La gratitude permet de ressentir différemment les épisodes négatifs, et ainsi permet une plus grande résilience. Comprenons ensemble pourquoi !

Comprenez l'importance de la gratitude

Démystifiez la gratitude

« Quand nous centrons nos esprits sur le positif et la gratitude, un tournant intérieur s’opère. Ce faisant, nous nous concentrons sur ce que nous avons et pas sur ce qui nous manque. » 

John Templeton

En français, beaucoup de personnes pensent que la gratitude est rattachée à la religion ou à la morale et le prennent pour un mot très solennel.

Mais en réalité, la gratitude, c'est simplement être reconnaissant de ce que l'on a, en se focalisant sur le moment présent. C'est s'émerveiller face à des choses dont on ne voit plus la beauté, c'est voir le bon côté des choses en toutes circonstances, "faire avec",  bref, apprécier la vie en ne prenant rien comme acquis. D'une certaine manière, c'est un peu garder son âme d'enfant qui découvre les choses.

Quelques idées reçues autour de la gratitude :

  • Cela nous ferait nous complaire dans la médiocrité : faux. Le fait de ressentir de la gratitude ne doit pas nous empêcher de voir ce qui pourrait être amélioré ou ce qui ne nous satisfait pas. La gratitude nous enseigne qu'il ne faut pas voir tout en blanc ou tout en noir, mais plutôt nuancer pour voir ce que l’on peut garder, y compris quand cela ne va pas. Ce n’est pas du « positive thinking ». Il ne s’agit pas de se convaincre que tout va bien quand ce n'est pas le cas.

  • C’est impossible à pratiquer quand on est en souffrance : faux. Au contraire ! Différentes études ont démontré l’impact positif de la gratitude chez des personnes hospitalisées.

Évitez le biais de négativité

Pour comprendre les raisons de l’impact de la gratitude, il faut se tourner vers les neurosciences et plonger dans le fonctionnement de notre cerveau. Nous avons déjà vu dans les précédents chapitres que le cerveau humain avait un « biais de négativité ».

Comment combattre notre biais de négativité ?

Notre cerveau change en permanence et prend la forme de nos expériences. C’est ce que l’on désigne sous le terme de neuroplasticité. Cela signifie que plus vous vous entraînez à ressentir et à exprimer votre gratitude, plus cela devient un réflexe et plus votre niveau d’énergie et de bonheur augmente.

De cette manière, nous devenons plus à même de reconnaître et intégrer le positif, participant ainsi au développement de la résilience psychologique et de notre optimisme.

Neurologiquement, une personne qui pratique la gratitude active le système de récompense. C'est le même circuit qui est activé lorsque nous mangeons ou faisons l’amour (donc important pour notre survie). Le système de récompense engendre une envie de répéter le bienfait.

C'est pourquoi nous allons voir comment entraîner votre gratitude !

Saisissez les bénéfices de la gratitude

La gratitude, vous continuez de trouver que c’est ridicule ?

Les bénéfices de la gratitude ont fait l'objet de nombreuses études.

Bénéfices physiologiques

Bénéfices psychologiques

Bénéfices relationnels

  • Renforcement du système immunitaire

  • Baisse de la tension artérielle

  • Meilleur sommeil

  • Modération de la douleur

  • Optimisme accru

  • Émotions positives accrues

  • Vivacité accrue

  • Plus de plaisirs et de joie

  • Pardon facilité

  • Sociabilité augmentée

  • Générosité plus forte, serviabilité

  • Ouverture aux autres plus facile

Dans un contexte professionnel, la reconnaissance est l’un des facteurs les plus importants de satisfaction au travail. D’après les enquêtes, un simple « merci » de la part d’un manager permettrait à la plupart des employés d'augmenter leur productivité ! À l'inverse, les salariés qui ne se sentent pas reconnus par leur hiérarchie sont moins motivés, ont moins d’énergie et changent de travail plus facilement.

Développez votre capacité à exprimer de la gratitude

Évitez les freins à la gratitude

Les 3 freins principaux sont :

  • les émotions négatives, qui bloquent notre aptitude à reconnaître et exprimer la gratitude ;

  • l’oubli de la gratitude, prendre les choses pour "acquises" ;

  • le manque de présence, qui limite notre capacité à reconnaître les situations positives.

La gratitude n’est pas un moyen d’éviter des situations conflictuelles. Par exemple, lors de conflits, utiliser la gratitude comme diversion n’est pas bénéfique.

Pratiquez la substraction

Vous avez l’impression d’être déjà suffisamment reconnaissant dans votre vie ? Posez la question à l’envers.

En considérant les circonstances qui mènent à une expérience, nous prenons conscience de la faible probabilité que cela arrive et nous sommes reconnaissants de la chance que nous avons.

Exercices : exprimez concrètement votre gratitude

Méthode 1 : Rédigez une lettre de gratitude

Pour rédiger votre lettre de gratitude, rien de plus simple. Munissez-vous d’une feuille et d’un stylo et pensez à une personne qui a compté ou qui compte pour vous et à laquelle vous n’avez jamais vraiment exprimé toute votre gratitude.

Écrivez-lui une lettre dans laquelle vous exprimez ce pour quoi vous ressentez de la gratitude.

Puis, prenez votre téléphone et appelez cette personne. Lisez-lui votre lettre.

Émotion garantie. :honte:

Méthode 2 : Tenez un journal de gratitude

Pour commencer un journal de gratitude, choisissez un carnet dans lequel vous noterez, régulièrement, les petites choses qui vous rendent heureux et qui enrichissent votre quotidien.

Tenez votre journal de gratitude !
Tenez votre journal de gratitude !

Le fait de les écrire entraîne le cerveau à ne pas se laisser entraîner dans notre « biais de négativité » habituel.

Méthode 3 : Construisez votre « tirelire de gratitude »

Choisissez un bocal, une tirelire, une boîte qui vous plaît et que vous pourrez placer bien en évidence chez vous ou au travail. Alimentez cette boîte avec des images, des petits mots, des objets qui illustrent ou symbolisent votre gratitude au quotidien.

Les jours où vous avez le cafard, vous pouvez plonger votre main dans votre boîte à trésors. :honte:

Exemple de certificat de réussite
Exemple de certificat de réussite