• 6 heures
  • Facile

Ce cours est visible gratuitement en ligne.

course.header.alt.is_video

course.header.alt.is_certifying

J'ai tout compris !

Mis à jour le 08/03/2019

Identifiez votre modèle de revenus

Connectez-vous ou inscrivez-vous gratuitement pour bénéficier de toutes les fonctionnalités de ce cours !

Ce bloc décrit les revenus générés par chaque segment client et les manières de les générer.

Le bloc
Le bloc "Sources de revenu" du BMC

Pourquoi c’est important ?

Générer de l’argent pour une entreprise, c’est essentiel. En association avec la case coûts, cette case permet une première évaluation de la rentabilité financière. Dernière case du business model, c’est celle qui vous permet de constater les bénéfices prévisionnels de l'activité.

Prendre du temps pour réfléchir aux différentes sources de revenus possibles vous permettra peut-être d’identifier des sources de revenus auxquelles vous n’auriez pas pensé de prime abord.

Par exemple, Stackoverflow est une plateforme d’entraide pour les développeurs. Elle dégage du revenu en identifiant les meilleurs développeurs et en vendant l’accès à des boîtes de recrutement ou des sociétés recherchant des profils de ce type.

Listez les sources de revenu

Pour chaque segment client, listez les sources de revenus. Pour vous aider, vous pouvez vous poser ces quelques questions :

  • Pour quelle valeur est-ce que nos clients sont réellement prêts à payer ?

  • Pourquoi est-ce qu’ils paient déjà ? Comment paient-ils ? Comment préfèreraient-ils payer ?

  • Comment est-ce que chaque source de revenus contribue au revenu total ?

Posez-vous également la "question à 1 million" : Combien de ventes devez-vous effectuer pour atteindre 1 million d’euros ? Est-ce que cela vous semble réalisable ?

Identifiez le modèle de revenus

De quelles manières générez-vous des revenus ? Il existe beaucoup de modèles de revenu.

  • Vente de bien ou service : c'est la source de revenu la plus courante.

Par exemple, amazon.com vend des livres, de la musique, des biens électroniques, etc.

  • Frais d’usage : plus un service est utilisé, plus le client paie.

Par exemple, un hôtel fait payer le nombre de nuits, et un opérateur téléphonique peut faire payer le nombre de minutes passées au téléphone ou encore le nombre de gigaoctets d’internet consommés.

  • Frais d’abonnement : le revenu est généré par la vente d’un abonnement à un service.

Par exemple, Netflix vend un abonnement mensuel pour regarder des films et séries en illimité, une salle de sport peut vendre un abonnement pour y avoir un accès illimité.

  • La location : d’un appartement, d’une voiture…

Par exemple, Drivy permet aujourd’hui de louer des voitures à des particuliers, et propose des services liés à la location comme l’assurance.

  • Frais d’intermédiation : lorsqu’une entreprise permet de mettre en relation, elle peut prendre un pourcentage sur les frais de transaction.

Par exemple, les agents immobiliers prennent une commission lorsqu’ils réussissent à faire se rencontrer un propriétaire et un locataire ou un acheteur. C’est aussi le modèle de BlaBlaCar qui se rémunère par une commission lors du paiement de la course. De même, Airbnb prend des commissions des deux côtés. Lorsque le locataire réserve un appartement, il paie des frais de service supplémentaires justifiés comme ceci : “Ces frais participent au fonctionnement de notre plateforme et nous permettent d'offrir des services comme l'assistance 24h/24 pendant votre voyage.” De son côté, l’hôte paie des frais lors de la transaction.

  • Freemium : ce terme vient de la contraction de free et de premium. Cela consiste à offrir un service gratuit avec des fonctionnalités minimales, et une offre premium payante avec des fonctionnalités avancées.

Par exemple, Skype propose de communiquer gratuitement d’ordinateur à ordinateur, et un service payant pour appeler des téléphones portables ou fixes partout dans le monde. Étant donné sa très large base d'utilisateurs, un faible taux de conversion suffit à rentabiliser l'entreprise.

  • Publicité : le modèle est gratuit pour les utilisateurs, et généralement rentabilisé par de la publicité. C'est le cas de beaucoup de services sur internet, mais également des journaux gratuits. 

Par exemple, Waze est une application qui repose sur le partage de données des utilisateurs en temps réel. Sans générer de revenus initialement, ils ont rapidement mis en place un système de publicité permettant aux commerces de signaler leur localisation sur la carte du GPS.

Waze fonctionne sur un modèle gratuit pour les utilisateurs
Waze est gratuit pour les utilisateurs, et rentabilisé par la publicité

Découvrez des modèles de revenus originaux

Les sites de e-commerce prennent non seulement une commission, mais vendent aussi aux marques la possibilité de mettre leurs produits en avant.

Leboncoin, qui effectue de la mise en relation principalement entre particuliers pour de la vente d’objets, génère des revenus grâce à la vente d’options pour améliorer ses chances de vendre. Ils proposent aussi de la publicité standard pour des professionnels entre les annonces des particuliers.

Leboncoin génère des revenus par la mise en avant de certains produits
Leboncoin génère des revenus par la mise en avant de certains produits

easyJet vend une formation en ligne pour ne plus avoir peur dans l’avion. Ils ont donc diversifié leurs sources de revenus !

Site d’easyJet en juillet 2018
easyJet vend une formation en ligne

Ce petit jeu sur smartphone auquel vous avez déjà joué de-ci de-là dans les transports ou peut-être tard dans votre lit le soir… vous voyez ? Candy Crush générait plus de 2 millions de dollars par jour fin 2017... Comment expliquer une telle réussite ? Le jeu se télécharge gratuitement, est vite addictif, puis génère de la frustration en obligeant l’utilisateur à patienter pour gagner de nouvelles vies, par exemple. Avec, quelques centimes, vous pouvez continuer à jouer ou acquérir de puissants moyens pour finir un niveau. Ce sont ces microdépenses multipliées par le nombre gigantesque et en croissance d’utilisateurs (2,7 milliards de téléchargements en 5 ans…) qui permettent au jeu ce beau succès.

Candy Crush génère beaucoup de revenus par des mic
Candy Crush génère beaucoup de revenus par des petites dépenses des utilisateurs

En résumé

Exemple de certificat de réussite
Exemple de certificat de réussite