• 15 heures
  • Moyenne

Ce cours est visible gratuitement en ligne.

course.header.alt.is_video

course.header.alt.is_certifying

J'ai tout compris !

Mis à jour le 05/12/2018

Comprenez l'impact d'une animation différenciée

Connectez-vous ou inscrivez-vous gratuitement pour bénéficier de toutes les fonctionnalités de ce cours !

Dans cette dernière partie, vous allez apprendre comment votre dispositif pédagogique va permettre à chaque apprenant de s'approprier son parcours de formation. Cela s'appelle « différencier ».

Rappelez-vous des raisons de différencier votre pédagogie

Le sociologue Philippe Perrenoud nous rappelle que « toute situation didactique proposée ou imposée uniformément à un groupe d’élèves est inévitablement inadéquate pour une partie d’entre eux. »

Pourquoi ?

Il n'y a pas deux apprenants...

  • qui progressent à la même vitesse.

  • qui soient prêts à apprendre en même temps.

  • qui utilisent les mêmes techniques d’étude.

  • qui résolvent les problèmes de la même manière.

  • qui possèdent le même répertoire de comportements.

  • qui possèdent le même profil d’intérêts.

  • qui soient motivés pour atteindre les mêmes buts. 

Différencier, cela revient à prendre en compte la spécificité de chaque apprenant sans renoncer à la dynamique collective.

Comprenez ce que différencier n'est pas

Fort de ce constat, vous pouvez essayer de proposer à chaque apprenant le dispositif qui lui convient.

Cela ne signifie pas qu’il faille mettre en place un dispositif individuel, mais au contraire que le dispositif proposé doit pour pouvoir être modulé, approprié par chaque apprenant pour son propre apprentissage. Ce n’est pas une individualisation, c’est une responsabilisation.

Comprenez ce qu'est différencier

Pour différencier, il peut être utile de s’appuyer sur certaines connaissances :

  • Connaître les apprenants, leurs besoins, leurs erreurs, vous permettra de différencier de façon ciblée.

  • Maîtriser les programmes d’enseignement peut vous permettre d’envisager plusieurs chemins pour atteindre un objectif.

Voici quelques incontournables de la pédagogie différenciée :

  • Prévoir : vous aurez échafaudé une ou plusieurs alternatives de progression pédagogique.

  • Expliciter : vos méthodes pédagogiques seront présentées pour être acceptées.

  • Réagir : vous vous appuyez sur les erreurs, l'écoute, le feedback.

  • Lâcher prise : vous vous appuyez sur l'autonomie et l'auto-régulation des apprenants.

  • Faire expliciter : vous engagez les apprenants sur l'analyse de ce qu'ils apprennent.

Différenciez votre pédagogie progressivement

Ça a quand même l'air complexe ? Comment rendre ces principes opérationnels ?

Investissez-vous dans la différenciation pédagogique selon le temps de préparation dont vous disposez, mais investissez-vous au moins un petit peu, afin de remplir progressivement votre boîte à outils.

Ma solution, c’est de commencer par petites touches. Le but est de rendre la différenciation possible. Eliminez toutes les solutions qui vous semblent trop compliquées pour le moment, il sera toujours temps d’y revenir, fort de votre première expérience, lors de votre prochaine formation.

Alors voyons comment différencier progressivement.

Niveau 1 : La différenciation successive

La solution la plus simple est ce qu’on appelle la différenciation successive. Il y a des chances que vous la pratiquiez déjà : les activités qui se succèdent sont de nature différente, mais elles restent les mêmes pour tous.

On pensera ainsi à varier :

  • les supports ;

  • les organisations spatiales ;

  • les regroupements (seul, en binôme, à quatre, collectif…) ;

  • les stratégies d’appropriation (transmission, construction en groupe, etc.).

Niveau 2 : Constituez des équipes pour différencier l'enseignement

Constituer des équipes, typiquement de 4 apprenants, va vous permettre d'entrer dans une logique d'accompagnement, point de départ de la prise en compte des différences.

Pourquoi ?

  • La première raison est très simple : plutôt que de devoir accompagner 20 apprenants chacun leur tour, vous réduisez le nombre d’interlocuteurs à 5 équipes.

  • La deuxième raison est tout aussi intéressante : avant que vous interveniez, les apprenants ont identifié et résolu au sein de leur équipe un certain nombre de blocages et questions. Ne restent que les blocages plus complexes, partagés par les quatre membres de l’équipe.

Niveau 3 : Prévoyez des parcours d'apprentissage différents

Au-delà, vous chercherez à différenciez les objectifs et les parcours :

  • Prévoyez plusieurs contenus : plusieurs sujets d’exercices, plusieurs cas, plusieurs projets, etc.

  • Laissez du choix.

  • Adaptez les objectifs en cours d'accompagnement : les erreurs et les blocages vont vous permettre d'axer le travail de chaque équipe, voire chaque apprenant, sur ce qu'il doit travailler.

Par exemple, il se peut que tous les apprenants ne soient pas prêts à apprendre, car ils bloquent sur l'intérêt de l'activité. Animez avec eux un atelier de "brainstorimng inversé", pendant que ceux qui sont déjà convaincus travaillent en autonomie sur l'étude de cas que vous aviez prévue.

Niveau 4 : Différenciez l'évaluation

La suite logique de la différenciation des objectifs est la différenciation de l'évaluation des apprentissages.

Nous allons voir concrètement comment animer des équipes dans les deux chapitres suivants. Voyez maintenant comment les constituer.

Exemple de certificat de réussite
Exemple de certificat de réussite