• 10 heures
  • Moyenne

Ce cours est visible gratuitement en ligne.

Ce cours est en vidéo.

Vous pouvez obtenir un certificat de réussite à l'issue de ce cours.

J'ai tout compris !

Mis à jour le 13/03/2019

Pensez aussi aux plateformes sectorielles ou de niche

Connectez-vous ou inscrivez-vous gratuitement pour bénéficier de toutes les fonctionnalités de ce cours !

Vous venez de voir les plateformes généralistes, mais il existe de nombreux autres réseaux que vous devez identifier si vos communautés s’y trouvent ! C'est peut-être intéressant pour vous d'étudier des réseaux "de niche", qui réunissent des personnes ayant un profil et/ou un intérêt en commun. Le réseau lui-même est donc une communauté !

Twitch

Twitch est à la base un réseau dédié au live streaming de jeux vidéo. On regarde un(e) joueur(se) en train de participer à un jeu vidéo, avec une dimension sociale : on peut commenter, interagir entre spectateurs, ou avec le(a) joueur(se). Certains ont ensuite proposé aux spectateurs de faire quelques choix dans le jeu : voter pour prendre telle ou telle décision.

Comme ci-dessous, dans une ambiance vintage, avec le jeu Pokémon Rouge

Image animée présentant un chat en live sur le jeu Pokémon.
Source : Twitch

Twitch est un réseau qui évolue vite et promet de belles opportunités, y compris pour des organisations éloignées du jeu vidéo.

Le Washington Post utilise Twitch pour diffuser des vidéos live, comme par exemple l’audition de Mark Zuckerberg.

Meetup

Meetup est parti de la création d’événements, et représente en fait un réseau social classé par intérêt. Il est réservé aux événements qui se passent dans la vraie vie ! Vous pouvez y retrouver les personnes qui étaient avec vous à l’événement et garder contact.

Ce réseau est adapté pour des événements :

  • Professionnels : conférences, soirées de remise de prix... ;

  • Culturels : vernissages, jeux de sociétés, échanges linguistiques, visites touristiques... ;

  • Sportifs : séances de coaching, randonnées vélo... ;

  • Ou même un événement privé, qui demanderait plus de gestion que ce que permet Facebook Events, par exemple la récupération d’adresses mail : grand voyage, mariage…

Les réseaux des petites annonces

Certains sites et applications de rencontres intègrent des fonctionnalités sociales. Elles proposent des interactions assez riches, avec un profil complet. Elles peuvent être un espace pour une opération social media bien spécifique. Sur le même modèle, le Bon Coin peut être à considérer. Certaines annonces font parler, c’est peut-être une opportunité pour vous. L’effet comique repose ici sur l’écriture, mais aussi et surtout sur le choix de la plateforme.

Exemple d'une annonce Bon Coin avec comme titre
Source : Le bon coin

Les réseaux de créatifs

Flickr, bien qu’en perte de vitesse, reste un réseau essentiel pour certains photographes. Sur cette même population, il est concurrencé par Instagram ou Tumblr. Mais si votre organisation veut toucher tous les photographes, vous devez aussi être sur Flickr.

Dribbble ou Behance sont très utilisés par les graphistes, vidéastes, typographes, webdesigners, ou autres professions visuelles. Ces plateformes leur permettent de s’inspirer, exposer leurs travaux, mais aussi se constituer un réseau, et une équipe de travail !

Les réseaux musicaux

YouTube est l’outil numéro 1 quand il s’agit d’écouter de la musique. Mais les fonctionnalités de Spotify, Grooveshark, Deezer, Songdrop, last.fm sont uniquement tournés vers la musique. Cela leur permet d’y dédier leurs fonctions sociales. Celles-ci restent assez basiques : créer une playlist, la partager, la suivre, s’envoyer des morceaux.

Soundcloud est également intéressant pour la musique, mais aussi pour les podcasts !

Gardez néanmoins en tête ces espaces. Beaucoup de sujets ont à voir avec la musique, et cette opportunité est souvent oubliée. Si vous proposez un cours de fitness par exemple, vous pourriez très bien partager la playlist de la prochaine séance en amont pour mettre vos élèves dans l’ambiance.

Les réseaux anonymes, et parfois anarchiques

Reddit est un réseau très brut, et unique ! La communauté crée du contenu dans une sous-catégorie (subreddit) et vote pour ou contre (upvote ou downvote) pour les contenus des autres. Les créations (images, liens, textes…) les plus fines ou drôles émergent. C’est souvent ici que naissent les mèmes que vous voyez ensuite sur Twitter ou Facebook. Les "redditors" sont des habitués. Leur communauté est très fédérée, elle utilise des codes spécifiques, parfois incompréhensibles par l’extérieur.

Sur ce même modèle, on peut citer 9gag, ou 4chan. Les "4chaners" sont vus comme une communauté plus obscure. Des mouvements anarchiques peuvent émerger et devenir incontrôlables, comme les "4chan raids", des mouvements groupés parfois positifs (hacker et détruire un site pédophile), mais parfois controversés (harceler des célébrités).

Les réseaux d’érudits et de passionnés

Dans les réseaux de partage de connaissance, considérez Ask.fm ou Quora, en plus de Medium. Si vous avez du savoir à partager ou souhaitez échanger sur des sujets pointus, intéressez-vous à ces réseaux ! Il y a également Wikipedia, mais les contributeurs y sont moins mis en avant. Même si tous les contenus sont créés par les utilisateurs, son statut de "réseau social" est donc discutable.

On peut penser aussi à des plateformes de blogging comme Wordpress ou Overblog, même si leur fonctionnement en plus "vertical" qu'"horizontal". Un blog est davantage un média personnel qu’un espace d’échange.

De nombreux réseaux existent autour de passions communes. Ils prennent souvent la forme de forums. Amino par exemple propose à des passionnés d’échanger autour de thèmes variés. Cela va des fans de K-pop aux passionnés d’Histoire. Ils peuvent profiter de fonctionnalités classiques comme le chat, mais aussi de quiz. Pensez-y si votre organisation traite d’un sujet très immersif ! Si vous représentez un magasin de bandes dessinées, vous avez sans doute des passionnés avec qui échanger sur ce réseau.

Vous connaissez sans doute les célèbres forums Doctissimo ! Dans le monde francophone, c’est un portail très important, et ses forums sont très fréquentés (autour de 14 millions de visites par mois). On y discute santé, mais aussi de sujets connexes comme l’éducation, la beauté, ou la nutrition.

Extrait d'une liste de discussions ouvertes dans un forum Doctissimo
Source : Doctissimo

Les réseaux d’avis, l’écosystème Google, le “Dark Social”

Sens Critique est un réseau de recommandations d’œuvres culturelles (livres, films, jeux, musique, séries, B.D…). On peut noter les œuvres, écrire des critiques, réagir à celles des autres, suivre des éclaireurs qui semblent avoir des goûts similaires. Et l’algorithme s’occupe de nous recommander de nouvelles œuvres.

Foursquare est une application très ancienne et toujours active. Elle s’est bâtie sur la gamification : une course pour être le "maire virtuel" d’un lieu. On y trouve des recommandations de tous types de lieux. Principalement des restaurants, des cafés, des lieux touristiques, culturels, des lieux de fête, des événements ponctuels. Elle est maintenant scindée en deux : Swarm pour "check-in", et toujours Foursquare pour critiquer ou se faire recommander un lieu.

Trip Advisor, Facebook Locals, Local Eats ou Spotted by locals sont également des services de recommandations de lieux, chacun fonctionnant de manière légèrement différente. Google Reviews est également un réseau d’avis important, d’autant qu’il est connecté à Google Search et à Google Maps. Une bonne note peut donc vous apporter du trafic très rapidement.

La messagerie, et donc les conversations privées, sont souvent appelées le "Dark Social". On y dit peut-être quelque chose concernant votre organisation, mais vous n’y avez pas accès. Parmi les autres réseaux de messagerie, on peut citer Gmail, Google Hangouts, Telegram, Viber, LINE, WhatsApp, Messenger, Skype, WeChat, et QQ. Ces deux derniers étant principalement utilisés en Chine.

Les réseaux spécifiques à un pays

Si vous vous lancez sur le marché chinois, sachez que c’est un monde à part en termes de réseaux sociaux. Les standards sont tout à fait différents :

  • Sina Weibo est un mix de Twitter et de Facebook ;

  • YY est la combinaison de Facebook Live et de Google Hangouts ;

  • Baidu Tieba est un forum basé sur les recherches de mots-clés dans le moteur de recherche Baidu ;

  • Qzone peut être considéré comme le Tumblr chinois pour sa grande variété de formats : photos, vidéos, musiques, écriture ;

  • 51.com est un réseau de gamers.

Toutiao, TikTok, Xigua, ou Pipixia ne vous disent peut-être rien. Pourtant, ce sont des applis aux chiffres d’usage gigantesques ! Elles sont très populaires en Chine. La société derrière ces produits les définit comme un mélange entre réseaux sociaux et moteurs de recherche.

En Russie, ou dans le monde russophone, vous utiliserez VKontakte (VK) ou Odnoklassniki. Ce sont tous deux des réseaux généralistes, le premier étant plus important que le second.

Parmi les réseaux professionnels, même si LinkedIn est leader sur la plupart des marchés, le français Viadeo rassemble encore beaucoup de professionnels en France. Tout comme son équivalent allemand, Xing, qui est encore très utilisé dans les pays germanophones. En Chine, de nombreux réseaux existent, comme Tianji, Jingwei, Wealink ou Ushi.

Au Japon, vous passerez du temps sur la messagerie instantanée LINE, et son écosystème de jeux. C’est l’outil le plus utilisé, toutes catégories confondues, devant Google ! Même si ce pays n’utilise pas d’outil exclusif, les usages sont très différents. Par exemple, Twitter est le premier réseau social, devant Facebook et Instagram !

Ailleurs dans le monde, les usages varient forcément. Mais les principaux réseaux restent ceux que nous avons présentés.

Les réseaux propriétaires

Pourquoi ne pas développer votre propre espace social ? Plusieurs facteurs peuvent vous y pousser :

  • Vous représentez une population vraiment spécifique, qui n’a pas de réseau où se retrouver ;

  • Vous abordez des sujets sensibles et proposez des pseudonymes à vos membres (politique, sexualité, religion) ;

  • Votre communauté est disséminée sur trop de plateformes différentes ;

  • Les réseaux en présence ne vous offrent pas les fonctionnalités que vous souhaitez proposer à votre communauté ;

  • Vous souhaitez acquérir de la data sur votre communauté, et maîtriser un maillon de plus de la chaîne de valeur.

Certains l’ont fait : Airbnb a développé son propre outil de messagerie. Cela lui permet d’avoir accès aux conversations, et de faciliter la vie aux utilisateurs ; l’alternative étant de se contacter via WhatsApp, sachant que tout le monde n’utilise pas ce service. Mais Airbnb a surtout développé un réseau pour ses "hosts" ! Un forum qui leur permet d’échanger des conseils et des avis sur des thématiques variées. Cela permet à Airbnb de :

  • Laisser sa communauté échanger, et donc transformer le temps de support par mail/téléphone en temps de modération/maintenance ;

  • Augmenter l’efficacité de ses hosts ;

  • Augmenter la valeur délivrée aux guests ;

  • Créer de l’attachement à la marque Airbnb ;

  • Devenir plus qu’une simple "marketplace".

Impression d'écran de l'outil de messagerie d'AirBnb
Source : Airbnb

En France, Blablacar ou Sosh ont développé des communautés autour de l’assistance. Des utilisateurs motivés partagent leurs bonnes pratiques et aident les nouveaux utilisateurs.

Être Helper chez Blablablacar permet de se sentir utile, se divertir et de rencontrer de nouvelles personnes.
Source : Blablacar

Exemple de certificat de réussite
Exemple de certificat de réussite