• 8 heures
  • Moyenne

Ce cours est visible gratuitement en ligne.

course.header.alt.is_video

course.header.alt.is_certifying

J'ai tout compris !

Mis à jour le 04/03/2022

Évaluez les acquis des apprentissages en situation de travail

Connectez-vous ou inscrivez-vous gratuitement pour bénéficier de toutes les fonctionnalités de ce cours !

Dès les premiers jours, vous vous êtes fait une idée de votre alternant : il se débrouille bien, il apprend vite, il n’a pas l’air très manuel, et bien d’autres choses encore.

Mais attention, ce n’est peut-être qu’une idée. Et même si vous êtes intimement convaincu qu’elle est juste et fondée, vous ne savez pas comment vous y prendre pour le dire à votre alternant. S’il vous demande des explications, il vous faudra lui donner des arguments, lui expliquer.

C’est vrai, ce n’est pas simple. Alors comment faire ? La réponse tient en deux points principaux :

  • objectiver vos propos ;

  • séparer les faits et les émotions qu’ils déclenchent chez vous. 

Évaluez les progrès de votre alternant

Une évaluation de la performance de votre alternant va vous permettre d’aménager et d’adapter son parcours individuel de formation en entreprise.

Par ailleurs, ce n’est pas tant la performance en tant que telle qui a le plus d’importance, mais la compréhension que l’on a des causes de la réussite ou de l’échec.

Alors, relativisez et prenez du recul par rapport aux résultats de votre alternant.

Faites le parallèle avec l’exemple ci-dessus :

  • si la production de l’alternant n’est pas bonne à cause d’une erreur équivalente à une banale erreur de calcul, vous pouvez poursuivre le déroulement de son parcours de formation en entreprise. Vous lui proposerez uniquement d’identifier quelques techniques pour sécuriser ses calculs ;

  • par contre, si l’erreur est équivalente à une erreur de raisonnement, une autre séance de formation sur le même thème sera nécessaire. Elle sera ciblée sur les raisons qui ont entraîné l’échec.

Construisez des grilles d’évaluation pour rester objectif

Évaluer consiste à étudier le degré de correspondance entre des informations et des critères déterminés à l’avance, cohérents avec l’objectif visé, dans le but de prendre une décision.

Plus le cadre de référence est explicite, plus l’évaluation gagne en objectivité. Vous allez rendre votre cadre d’évaluation explicite en définissant des critères et des indicateurs d’évaluation pour chaque activité : 

  • le critère d’évaluation précise ce qui va être évalué ;

  • les indicateurs d’évaluation complètent le critère pour permettre de prendre une mesure précise et objective. Ils sont donc mesurables et/ou observables. Ils sont écrits dans un vocabulaire univoque, et le plus souvent assortis d’unités de mesure. 

Voici un exemple qui illustre la différence entre ces deux termes :

🏥 Dans le carnet de santé, les critères d’évaluation de la bonne santé d’un enfant sont la taille et le poids. L’indicateur qui permet d’objectiver l’évaluation de la “bonne santé” : la localisation du point qui matérialise le croisement entre le poids et la taille à un âge donné. Si le point est situé à l’intérieur d’une bande prédéterminée, alors l’enfant est considéré en bonne santé. Sinon, on ne peut l’affirmer.

De la même façon, les évaluations des acquis et de la performance de votre alternant devront comporter des critères et des indicateurs.

Tableau présentant les informations de la grille : activités évaluées, critères, indicateurs, maîtrise ou non et les pochaine étapes.
Pour être objective, une grille d'évaluation doit être établie à l'avance, avant l'évaluation, avec les critères et indicateurs déjà définis

Les critères et indicateurs permettent d’apprécier, d’évaluer la performance de l’alternant, donc le niveau d’adéquation entre le résultat attendu et le résultat rendu. L’évaluation se fait donc sur ce que vous voyez ou attendez (méthode…). Elle est ancrée dans le concret.

Toute tentation de projection de type « il a réussi à faire x, il sera donc à priori capable de faire y » est de la prospective, et ne répond pas aux attendus d’une évaluation.

Impliquez votre alternant dans l'évaluation du résultat de son travail

Si les grilles d’évaluation vous servent à évaluer le résultat du travail de l’alternant, vous pouvez également, dès qu’il commence à prendre de l’assurance, les lui confier pour qu'il évalue son travail.

Les critères et indicateurs seront des repères sur le résultat attendu ; il peut donc s’autocontrôler au fur et à mesure de la réalisation de son travail. De cette façon, il évite les déceptions de l’évaluation finale, lorsque la bonne réalisation d’une tâche dépend de la qualité de la précédente.

Alternant regardant une grille d'auto-évaluation.
Avec l'expérience, partagez vos grilles d'évaluation avec votre alternant, afin qu'il puisse identifier lui-même ses forces et faiblesses.

Vous attendrez cependant que l’alternant ait acquis un peu de technique avant de le laisser vérifier seul son travail. En attendant, vous lui proposerez d'évaluer son travail avec vous, et le guiderez dans la réalisation de cette évaluation.

Chaque évaluation sera rangée dans le livret de suivi de la formation de l’alternant en entreprise. Vous pourrez ainsi les reprendre lors du rendez-vous de suivi.

Adoptez une attitude constructive pendant l’évaluation

Un dernier conseil : au-delà de l’outil, la posture du tuteur évaluateur a toute son importance. L’exercice n’est pas simple. En effet, évaluer quelqu’un que l’on a formé renvoie automatiquement à sa propre performance de tuteur. Ces interrogations sont encore plus fréquentes lorsque les performances de l’alternant ne sont pas au rendez-vous.

Le rythme des apprentissages de l’alternant est variable d’une personne à l’autre. De plus, il n’est pas linéaire : certains apprentissages lui sont plus faciles que d’autres. Chacun son rythme ! Alors, restez bienveillant, faites preuve de patience et gardez en mémoire que l’alternant est un salarié en formation, il est là pour apprendre.

Quelques témoignages

📣 Voici trois témoignages de tuteurs d'alternants chez OpenClassrooms, qui racontent comment ils suivent la montée en compétences de leur alternant.

En résumé

  • Appuyez-vous sur les grilles d'évaluation pour que les évaluations soient objectives.

  • Soignez votre communication : séparez les faits des émotions, et restez bienveillant.

  • Accompagnez la réflexion de votre alternant pour qu’il trouve les causes de sa réussite ou de son échec.

  • Ne perdez surtout pas patience. L’alternant fait certainement de son mieux, ça viendra.

  • N’hésitez pas à proposer à votre alternant de s’autoévaluer. Il gagnera ainsi en autonomie !

  • Commentez les résultats des évaluations lors des entretiens de suivi.

Le mot de la fin

Ce cours est terminé. Vous y avez consacré beaucoup de temps, et encore plus pour construire les supports d’un tutorat efficient. Leïla et moi espérons que vous y avez pris du plaisir.

Alors, pour un réel retour sur investissement, lancez-vous dans une nouvelle aventure avec un nouvel alternant. Vos supports sont prêts.

Il vous reste une toute dernière étape pour vérifier que tout est clair pour vous : le quiz ! Bon courage !

Exemple de certificat de réussite
Exemple de certificat de réussite