• 10 heures
  • Facile

Ce cours est visible gratuitement en ligne.

course.header.alt.is_video

course.header.alt.is_certifying

J'ai tout compris !

Mis à jour le 26/10/2020

Prenez en compte tous les aspects de la situation

Connectez-vous ou inscrivez-vous gratuitement pour bénéficier de toutes les fonctionnalités de ce cours !

Une fois le cadre posé, vous devez identifier la demande du bénéficiaire et analyser finement sa situation. Cette étape doit vous conduire à élaborer un diagnostic partagé de sa situation.

Diagnostic partagé : À la différence d’un simple diagnostic où le conseiller évalue la situation sur la base de sa propre interprétation, le diagnostic partagé est co-élaboré.

Le CEP tient compte du vécu et de la signification des événements pour le bénéficiaire. Il s’assure que le bénéficiaire s’approprie le diagnostic. Il positionne le bénéficiaire au centre de l’échange, ce qui permet de valoriser et de développer son autonomie.

Voici concrètement ce que vous devez rechercher.

  •  Écoutez la demande de la personne

La demande est le point de départ du projet, laissez donc le bénéficiaire vous présenter la raison pour laquelle il sollicite un entretien.

En clarifiant sa situation, la personne saura mieux ce qu’elle souhaite : sa demande initiale va donc évoluer.

Pauline Chemin a démissionné d’un poste de secrétaire pour suivre son mari muté à Strasbourg. Elle souhaite retrouver un poste similaire dans la région. En la questionnant plus précisément sur sa demande, vous apprenez qu’elle souhaite rester sur le même métier ou se spécialiser dans son domaine. Elle pense également avoir besoin de conseils pour améliorer sa recherche d’emploi.

  •  Situez la demande dans le contexte de vie du bénéficiaire

Comprenez où en est le bénéficiaire dans son parcours professionnel. A-t-il une situation stable ? précaire ? Sa démarche est-elle volontaire ou contrainte (perte d’emploi, par exemple) ?

Jusqu’à présent, Pauline Chemin avait une situation stable professionnellement. Elle est actuellement contrainte de chercher un nouvel emploi.

Faites-vous une idée du contexte de vie personnelle du bénéficiaire. Sans entrer dans des détails trop personnels, abordez brièvement ces aspects, car ils ont un impact sur le projet de la personne.

Pauline Chemin s’est récemment installée à Strasbourg. Elle est très occupée par son déménagement et par ses deux enfants scolarisés dont elle s’occupe beaucoup. Elle a donc peu de temps à consacrer à sa recherche d’emploi.

  •  Identifiez les caractéristiques individuelles du bénéficiaire

Renseignez-vous sur le bénéficiaire lui-même : repérez notamment quel est son niveau de formation, quelles sont ses compétences et ses expériences professionnelles. Appuyez-vous sur le CV du bénéficiaire pour obtenir ces informations, mais n’hésitez pas à demander un maximum d’éclaircissements durant l’entretien.

Pour connaître le parcours de Pauline Chemin, vous pouvez télécharger son CV.

Pour les personnes peu ou pas qualifiées, il est important d’estimer les compétences dans les savoirs de base.

  •   Repérez le niveau d’avancement des démarches

Questionnez le bénéficiaire sur le nombre et la qualité des démarches réalisées. Quelle stratégie met-il en place, quels outils utilise-t-il ? Combien de temps consacre-t-il à ses démarches, etc. ?

Pauline Chemin postule autant sur des offres de “secrétaire” que sur des offres d’“aide-comptable”, car elle n’a pas de projet professionnel ciblé. Sa stratégie est donc aléatoire. Ses outils de candidature sont bien conçus. Elle consacre une heure par jour à ses recherches et a envoyé vingt candidatures en trois mois. Elle a également passé un entretien où elle n’a pas été retenue.

  • Évaluez le niveau d’autonomie du bénéficiaire

Estimez si la personne est en mesure de s’informer par elle-même. A-t-elle des bases minimum en informatique, sait-elle utiliser internet pour faire des recherches ou envoyer du courrier ? Sait-elle rechercher des offres d’emploi ? s’informer sur le marché caché ? etc.

Pauline Chemin possède un bon niveau d’autonomie et sait conduire ses propres recherches.

  • Repérez les ressources et les limites du bénéficiaire

La personne peut posséder certaines ressources internes ou externes qui sont une force pour elle. Voici une liste des principaux points d’appui.

Dans son discours, Pauline Chemin dit avoir confiance en elle et en ses compétences. Elle accorde de la valeur au travail et est prête à fournir les efforts nécessaires pour son projet. Elle jouit du soutien sans faille de son mari qui l’aide moralement. Enfin, les circonstances lui sont favorables, puisqu’elle bénéficie de plusieurs mois d’allocation chômage qui lui permettent d’envisager sereinement son projet.

 À l’opposé, des contraintes peuvent peser sur la situation.

Pauline Chemin est peu mobile, car elle souhaite rester proche de son domicile pour pouvoir aller chercher ses enfants à l’école tous les jours. En outre, elle connaît très peu le marché local, car elle vient d’emménager dans la région.

  • Évaluez le niveau d’urgence de la situation

En fonction de l’importance des freins, vous serez en mesure d’évaluer l’urgence de la situation et de préconiser des actions prioritaires. Par exemple, si le bénéficiaire est en fin de droits d’allocation chômage et sans autre ressource, vous devrez l’aider à obtenir un revenu minimum ou à obtenir un travail dit “alimentaire”, en plus de l’accompagner dans son projet d’évolution professionnelle.

La situation de Pauline Chemin ne présente aucun caractère d’urgence.

Il s’agit d’un exemple, n’hésitez pas à créer vos propres outils pour qu’ils correspondent à votre manière de travailler ou au public que vous accompagnez.

En résumé

Pour construire votre diagnostic, vous devez tout d’abord prendre en compte la demande initiale du bénéficiaire. Analysez l’environnement, les caractéristiques individuelles et les ressources de la personne. Prenez en compte son niveau d’autonomie et repérez les situations d’urgence. Dans le prochain chapitre, nous verrons comment recueillir toutes les informations nécessaires.

Exemple de certificat de réussite
Exemple de certificat de réussite