• 8 heures
  • Facile

Ce cours est visible gratuitement en ligne.

course.header.alt.is_video

course.header.alt.is_certifying

J'ai tout compris !

Mis à jour le 26/08/2020

Identifiez les motivations du bénéficiaire

Connectez-vous ou inscrivez-vous gratuitement pour bénéficier de toutes les fonctionnalités de ce cours !

Pour accompagner votre bénéficiaire dans une meilleure connaissance de son fonctionnement professionnel (valeurs, centres d’intérêts, motivation), vous devez utiliser des outils de questionnement plus formalisés.

Habituellement, cette étape est réalisée à l’aide de tests qui nécessitent une licence, comme le PAPI, le MBTI ou le TRICAM. À la place, je vous propose d’utiliser les questionnaires à disposition dans le livret d’accueil, et spécialement conçus pour ce cours.

Explorez ses intérêts et motivations à l’aide de questionnaires

Nous entrons dans une phase du bilan qui peut être délicate pour le bénéficiaire. Pourquoi ? Eh bien, parce qu’il devra parler de lui, de ce qu’il est et non de ce qu’il a fait ou est capable de faire.

Concrètement, vous allez rentrer dans son intimité et lui demander encore plus d’introspection ; de s’interroger, par exemple, sur sa première impression lorsqu’il a pris connaissance d’une offre d’emploi, ou encore sur ce qui lui a donné envie d’envoyer son CV et une lettre de motivation. Tout cela pour révéler l’authenticité de votre bénéficiaire, en d’autres termes ce qui le rend unique.

Pour vous aider à aiguiller votre bénéficiaire, il trouvera dans le livret d’accueil un questionnaire pour explorer ses valeurs et motivations, et un autre pour ses intérêts professionnels.

Voici les réponses au questionnaire de motivation de Valentine, classées par ordre d’importance :

1/Être en contact avec des gens.

2/Pouvoir utiliser mes compétences.

3/Avoir du temps libre pour mes loisirs, ma famille...

4/Pouvoir faire preuve de créativité.

5/Être dans la relation d’aide.

6/Avoir de bonnes relations interpersonnelles au travail.

Elle a répondu à la question "Quelles sont les valeurs auxquelles vous tenez fermement ?" :

être en contact avec des gens ;

- pouvoir utiliser mes compétences ;

- avoir du temps libre pour mes loisirs, ma famille...

Elle a répondu à la question "Quelles sont les valeurs sur lesquelles vous pouvez négocier ?" :

- pouvoir faire preuve de créativité ;

- être dans la relation d’aide ;

- avoir de bonnes relations interpersonnelles au travail.

Ce que vous tirez de l’analyse des réponses de Valentine, c’est que :

  • elle confirme aimer les métiers de contact ;

  • elle peut faire un métier qui ne soit pas créatif, à condition qu’elle puisse utiliser / exploiter ses compétences ;

  • elle confirme également que sa vie privée et familiale est importante pour elle ; son travail ne doit pas prendre trop de place dans sa vie ;

  • si elle peut aider dans son travail, c’est une bonne chose, mais pas une nécessité. 
     

Voici les réponses au questionnaire d’intérêts de Valentine :

Les 5 intérêts auxquels elle tient le plus et qu’elle voudrait retrouver dans un futur emploi sont :

 - aider ou conseiller ;

- enseigner ou éduquer ;

- être en contact avec le public ;

- fabriquer, construire, installer ;

- s’occuper d’enfants.

Ce que vous tirez de l’analyse des réponses de Valentine, c’est que :

  • elle souhaite faire un métier de contact auprès d’enfants ;

  • elle peut faire un métier qui ne soit pas créatif, à condition qu’elle puisse utiliser / exploiter ses compétences pour fabriquer et construire des choses ;

  • elle confirme que dans son travail, elle veut aider mais cela peut aussi être conseiller, enseigner ou éduquer.

Vous voyez que lorsqu’on y réfléchit, on constate qu’il n’existe pas de bonne ou de mauvaise réponse, ni de réponse magique ! Identifier les motivations et centres d’intérêts de votre bénéficiaire va non seulement lui permettre de mieux se connaître, mais surtout cela va vous aider à mieux le guider dans la construction de son projet professionnel.

Invitez le bénéficiaire à cerner ses atouts et ses axes d'amélioration, grâce à son entourage

Votre bénéficiaire commence à bien se connaître, mais pour vraiment se connaître il doit prendre du recul sur lui, c’est pour cela que vous l’invitez à solliciter son entourage pour ses atouts et ses axes d'amélioration.

Pour l’aider, il trouvera dans le livret d’accueil un questionnaire qu’il pourra distribuer à son entourage pour explorer sa personnalité.

Une fois que votre bénéficiaire aura récupéré les questionnaires remplis, vous les travaillerez en face à face avec lui sur deux axes :

Axes de travail

Exemples de questions

Objectifs

1/ Écart entre ce qu’il pense et les réponses de son entourage.

-Que pensez-vous des réponses données par votre entourage ?

-Vous attendiez-vous à ces réponses ? Si oui ou non, expliquez.

-Êtes-vous surpris ? Si oui ou non, expliquez.

Confronter les points de vue, pour mieux connaître ses atouts et axes de progressions.

2/ Expression concrète de la personnalité

-Quand, pour la dernière fois, avez-vous fait preuve de ce trait de personnalité ?

-De quelle manière, concrètement, cela s’est manifesté ?

-Qu’avez-vous fait, dit, qui témoigne de ce trait ?

- Comment une personne extérieure aurait-elle pu voir que vous avez ce trait de personnalité ? 

Se souvenir de comportements et situations vécus pour comprendre le caractère non permanent des qualités et des défauts.

Voici ce qu’une amie de Valentine a écrit concernant cinq traits de sa personnalité :

- organisée ;

- percute vite (perspicace) ;

- forte (dans le sens : émotionnellement solide) ;

- loyale (en amour, amitié et au travail) ;

- a tendance à se sous-estimer.

Concrètement, voyons ensemble comment travailler les informations issues de ce questionnaire :

1/Demandez-lui son avis sur les réponses données pour confronter les points de vue

-Valentine, j’aimerais savoir ce que vous pensez des réponses données par votre amie ? Vous attendiez-vous à ces réponses ? Si oui ou non, pouvez-vous me dire pourquoi ?

- Ah, ces réponses ne me surprennent pas, cette amie me connaît depuis presque 20 ans et nous avons aussi travaillé ensemble. Par contre, c’est la seule personne a m’avoir écrit quelque chose de négatif. Je pense que les autres avaient peur de me blesser !

-Si je comprends bien, votre amie vous a répondu sincèrement ?!

- Oui c’est ça, elle est fiable.

2/ Passez des traits de caractère positifs à l’expérience

- Bon alors, revenons ensemble sur ces traits, commençons par une des qualités décrites. Choisissez celle avec laquelle vous êtes le plus d’accord, celle qui semble vous caractériser le plus peut-être. Et essayez de répondre à ces questions : quand avez-vous manifesté cette qualité pour la dernière fois ? De quelle manière, concrètement, s’est-elle manifestée ? Autrement dit, qu’avez-vous fait à ce moment ? Pour vous aider, demandez-vous : comment votre amie a pu voir que vous aviez cette qualité ?

- Je vais choisir « organisée ». Mon amie Sarah a pu voir que j’étais organisée la dernière fois qu’elle est venue chez moi. Je lu ai montré la nouvelle activité d’arts plastiques dans laquelle je me suis lancée. Je fais des tableaux avec des perles que je colle. Elle était impressionnée car j’ai des milliers de perles à coller. Il ne faut pas se tromper de couleur, ne pas les mélanger et pour ça j’ai mes petites coupelles, mes sachets, une mini pince et de la pâte pour m’aider à les attraper facilement. Et aussi, je lui ai montré le dernier que j’ai fini, il comptait 20 000 perles ! 

- Effectivement, cette activité demande un sens de l’organisation !

3/ Passez des traits de caractère négatifs à l’expérience

- Maintenant, si vous le voulez bien, nous pourrions faire le même exercice avec le trait de caractère indiqué par Sarah « a tendance à se sous-estimer ». Comme tout à l’heure, essayez de vous voir : quand et comment vous avez pu manifester ce trait ?

- Ah oui, c’est moins facile pour moi, là…

- Prenez votre temps, nous ne sommes pas pressés.

-Merci !, Alors la dernière fois que je me suis sous-estimée, c’est quand j’ai vu une annonce pour un poste d’animatrice périscolaire qui me tentait vraiment. Mais je n’ai pas postulé car je ne me sens pas capable.

- OK, alors qu’est-ce que le fait de ne pas avoir répondu à cette offre à ce moment-là vous a permis de faire en réalité ?

- Heu... Comme je n’ai pas répondu et que j’étais frustrée, je me suis rendue compte qu’il fallait que je fasse quelque chose pour changer absolument de métier, comme un bilan de compétence. J’ai besoin de savoir de quoi je suis capable en vrai.

- Donc si je comprends bien, ne pas répondre à cette offre vous a permis de réfléchir à une stratégie pour changer de métier !

-  C’est vrai, je n’avais pas vu ça comme ça !

4/ Poursuivre la réflexion pour se défaire des étiquettes

- À votre avis, pourquoi je vous ai demandé de répondre à ces questions ?

- Je ne sais pas trop, peut-être pour me faire comprendre que mes qualités et défauts ne sont pas écrits sur ma tête.

- Oui, c’est exactement ça, vos traits de caractère sont visibles seulement à travers vos comportements, et vos comportements se font en fonction des situations que vous rencontrez.

-  Ah oui, je comprends, mon défaut de me sous-estimer, c’est vrai que ça ne m’arrive pas tous les jours de douter de moi !

-Effectivement, vous avez compris. Si vous le voulez bien, je vous laisserai poursuivre cet exercice chez vous, en reprenant chaque trait noté par votre entourage, et de l’associer avec un comportement concret et une situation.

- Ah oui, d’accord. Donc je dois me rappeler une situation que j’ai vécue pour chaque trait.

-Oui, c’est ça, Valentine.

Grâce à ce travail, Valentine dresse un portrait plus fin de sa personnalité, tout en se rendant compte que ses traits de caractère ne sont pas permanents. Autrement dit, que ses traits s’expriment selon les situations qu’elle rencontre, et ne sont pas définitifs.

Identifiez et listez ses freins, ses impératifs et ses ressources en entretien

Jusqu’à maintenant, vous avez permis à votre bénéficiaire de mieux se connaître, c’est-à dire d’identifier ses compétences, ses sources de motivation et ses traits de personnalité. Ici, vous allez faire le point avec lui sur les contraintes qu’il pourrait rencontrer et les points d’appui qu’il peut avoir.

Le but est de préparer le terrain pour son futur projet professionnel, et de définir ses marges de manœuvre possibles. Pour vous aider, voici une grille sur laquelle vous appuyer pour réaliser votre entretien.

Quoi

Domaine

Exemples

Les freins : contraintes qui peuvent peser sur la situation, ralentir l’évolution professionnelle, mettre en cause la réussite d’un projet professionnel

Social

Soutien faible, isolement

 

Financier

Revenu faible, dette

 

Géographique

Région isolée, sinistrée

 

Matériel

Véhicule, Internet

Les impératifs : obligations, nécessités absolues qui imposent certaines adaptations du projet professionnel

Médical

Maladie, handicap

 

Familial

Responsabilités familiales (enfants, parents), absence de mode de garde

 

Financier

Responsabilité du foyer, fin d’indemnités, de prise en charge

Les ressources : points d’appui, forces pour réussir l’évolution professionnelle ou le projet professionnel.

Qualités et valeurs

Voir les section 1 et 2 du chapitre

 

Social

Qualité du soutien social, réseau professionnel

 

Financier

Ressources suffisantes pour mener un projet

 

Temporel

Temps libre (congés parental, sabbatique, temps partiel)

 

Contextuel

Secteur porteur, métier en tension

Vous pouvez utiliser ce tableau comme trame pour guider votre entretien.

Pour ne pas perdre ces informations, vous pouvez également reprendre ce tableau et le remplir au gré de ce qui est porté à votre connaissance.

Voici les informations que vous avez pu recueillir au sujet de Valentine :

Quoi

Domaine

Exemples

Freins

Social

Réseau professionnel restreint

 

Financier

/

 

Géographique

Mobilité en fonction de son conjoint

 

Matériel

Pas de véhicule personnel pour le moment

Impératifs

Médical

/

 

Familial

Pas de mode de garde pour le moment

 

Financier

/

Ressources

Qualités et valeurs

Bonne gestion des émotions

 

Social

 Présence et soutien du conjoint

 

Financier

Vente de leur appartement avec plus-value

 

Temporel

Congé parental

 

Contextuel

/

Ce que vous tirez de l’analyse des informations sur Valentine, c’est que :

  • elle présente des qualités personnelles significatives et un soutien de ses proches pour mener à bien un nouveau projet professionnel ;

  • elle a suffisamment de temps et de ressources financières pour élaborer son futur projet professionnel ;

  • elle est mobile, mais doit l’envisager avec son conjoint et aussi s’équiper d’un véhicule en fonction de l’offre de transport ;

  • elle doit trouver un mode de garde pour son bébé.

Après votre entretien, je vous conseille de répartir les freins identifiés entre ceux sur lesquels votre bénéficiaire pense pouvoir agir facilement, et ceux sur lesquels cela semble plus difficile.

Comme vous l’avez compris, cette étape du bilan prépare votre bénéficiaire à se projeter dans son évolution professionnelle. Pour le dire autrement, votre rôle ici en tant que conseiller en bilan de compétences est d’identifier les conditions qui favorisent la réussite de son évolution professionnelle, et les risques éventuels de la démarche.

Bravo 🎉 ! Les motivations, valeurs et ressources de Valentine sont claires pour vous. Afin de poursuivre sa démarche, nous allons dresser ensemble un premier bilan pour définir les perspectives professionnelles qui lui sont possibles. C’est ce que nous allons réaliser dans la prochaine partie 😊.

Exemple de certificat de réussite
Exemple de certificat de réussite