• 10 heures
  • Moyenne

Ce cours est visible gratuitement en ligne.

Ce cours est en vidéo.

Vous pouvez obtenir un certificat de réussite à l'issue de ce cours.

J'ai tout compris !

Mis à jour le 20/12/2018

Appréhendez le blended learning dans l'enseignement supérieur

Connectez-vous ou inscrivez-vous gratuitement pour bénéficier de toutes les fonctionnalités de ce cours !

En formation initiale, la formation n'est peut-être pas votre cœur de votre métier. Vous êtes un expert de votre domaine et c'est à ce titre que vous intervenez. Voyons comment le blended peut vous aider à transmettre de façon plus efficace les notions importantes pour vos étudiants.

Une des caractéristiques de la formation initiale, c'est très souvent un présentiel fort. Les étudiants peuvent avoir jusqu'à 20 heures de formation par semaine, et ce plusieurs semaines par an. On leur demande en parallèle un travail personnel important, sans toujours réfléchir à comment utiliser ce temps de travail personnel. C'est souvent à l'étudiant lui-même d'organiser son travail personnel, sans lien véritable avec le présentiel.

Améliorez l'engagement de vos apprenants

En formation initiale, surtout en premier cycle, le premier problème des enseignants est l'engagement des étudiants. On a souvent l'impression que les étudiants sont très passifs, qu'ils ne font que le minimum requis. Vous avez peut-être même des taux d'absentéisme que vous aimeriez améliorer.

Comme nous l'avons dit plus haut, cette attitude vient très souvent du fait que les étudiants manquent d'autorégulation : ils ne savent pas déterminer ce qu'ils doivent apprendre et comment l'apprendre.

De plus, les façons d'apprendre ont changé, les étudiants ne sont plus habitués à suivre des cours. En revanche, ils regardent très facilement des tutoriels sur YouTube dès qu'ils ont un problème. En s'adaptant à leur façon d'apprendre, le blended permet un meilleur engagement. De plus, en leur apprenant à utiliser leurs outils numériques pour apprendre efficacement, vous leur donnez les outils pour apprendre tout au long de leur vie.

Utilisez les learning analytics

Dans un cours en amphithéâtre, on peut facilement avoir 100 étudiants devant soi. Comment distinguer ceux qui suivent de ceux qui ont des difficultés ? On ne se rend souvent compte du problème qu'au moment des partiels, donc souvent trop tard.

Les outils numériques peuvent facilement collecter des données sur des échantillons très grands (on peut aller jusqu'à plus de 10 000 sur des MOOC, par exemple). En configurant correctement la collecte et vos tableaux de bord, vous pourrez repérer très rapidement les étudiants qui ont besoin d'aide. Par exemple ceux qui ne se connectent pas, ceux qui ne regardent pas les cours, ceux qui ne réussissent pas les évaluations en ligne. En les repérant plus rapidement, vous allez pouvoir les aider plus efficacement.

Favorisez les dynamiques de groupe

La formation initiale est également caractérisée par une forte importance de la dynamique de groupe. On a souvent des promos qui suivent la même formation pendant plusieurs semaines, voire plusieurs mois.

Ce sont encore une fois les outils numériques qui vous permettront de créer et d'animer ces communautés d'apprentissage. Grâce aux réseaux sociaux ou aux outils collaboratifs, les étudiants vont pouvoir interagir sur les sujets du cours en dehors des heures en présentiel. Ils vont pouvoir s'aider les uns les autres et apprendre ensemble.

Exemple de certificat de réussite
Exemple de certificat de réussite